Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Hauts Grades

Pauvreté : comment Johnny a éradiqué la grippe H1N1 ?

24 Septembre 2013 , Rédigé par A\ B\ Publié dans #Planches

Nous sommes en décembre. La France vit à l’heure de l’état de santé de notre Johnny national et de ses moindres souffrances. Le monde entier est en alerte. Nous ne respirons plus ; notre icône va mal !! Grand branle bas, toute sa famille se déplace et médiatisation à outrance, coup de pub oblige, les vedettes du show biz n’hésitent plus à faire un détour par Los Angeles.
Ouf, on en oublie la grippe A et la campagne de vaccination en phase abortive ! et pourtant lors de ce même journal télévisé sont proposés quelques images sur les SDF.
Tiens les revoilà !! Ah oui, j’oubliais, il fait froid ils ont besoin d’un toit et de manger. Problème de conscience ou faut-il faire diminuer cette sacrée statistique qui annonce 358 morts parmi les SDF en 2009. A moins que ces mêmes SDF n’aient des besoins que l’hiver ?
Faudrait-il le croire lors qu’un président en campagne électorale annonçait « je veux si je suis élu président de la république que d’ici à 2 ans plus personne ne soit obligé de dormir sur le trottoir et d’y mourir de froid. Le droit à l’hébergement c’est une obligation humaine ».
Mais, il n’est pas loin, non plus, ce temps où les SDF étaient aussi expulsés des bords de plages. Ils dérangent, ils nuisent à la beauté du décor !!
Alors qui sont ces SDF ? Parfois appelés itinérant, auparavant clochard ou chemineau comme celui qui a fait le chemin
SDF est un terme policier, une mention notée en lieu et place de l’adresse de la personne contrôlée. Un SDF doit se doter d’un livret ou d’un carnet de circulation Précisons que toute personne de nationalité française même non locataire ou propriétaire (exemple : squatter) a le droit d’obtenir une carte d’identité.
Aujourd’hui, le nombre des SDF difficile à connaître est supérieur à celui de 800000 de 2007. Il est composé d’environ 17% de femmes et 20% ont moins de 25 ans (il y a environ 70% de femmes parmi les 16-18 ans)
L’espérance de vie pour les femmes SDF est de 44 ans et pour les hommes 56 ans contre 84 et 76 respectivement pour la population générale.
Les SDF sont fragiles psychiquement et les troubles psychotiques y sont en moyenne 10fois plus importants que dans la population générale, les troubles dépressifs 4 fois plus
Plus d’1 SDF sur 10 présente un risque suicidaire moyen ou élevé.
40% des 18 -25 ans ont un trouble psychiatrique sévère et 1 sur 5 est dépendant de l’alcool ; ¼ consomment régulièrement du cannabis et 3/100 de la cocaïne.
Pourquoi boire ou se droguer, si ce n’est pour publier ce triste quotidien et puis si l’on a froid l’alcool cela réchauffe.
Alors que font nos instances gouvernementales ?
En France, Benoît Apparu, secrétaire d’Etat au logement a présenté un plan dont la priorité absolue serait l’accès au logement En même temps, serait mise en place un opérateur unique qui coordonnerait l’ensemble des accueils de jour, des services d’accueil et d’orientation, des équipes mobiles, des hébergements d’urgence et des 115 .Il attribuerait toutes les places d’urgence .Ce même plan d’aide prévoit l’instauration d’un référent personnel unique pour les sans abri. Il s’agirait du référent insertion pour les personnes qui bénéficient du revenu de solidarité active.
Chacun le sait, la pauvreté, elle est vieille comme le monde !
Au moyen âge, le pauvre, c’est celui qui est nu, en haillons. Il habite principalement dans les campagnes. L’argent n’est pas une valeur à cette époque et le pauvre, c’est le faible par opposition au puissant. A partir du 11ème siècle, avec le grand essor urbain, les pauvres, davantage concentrés dans les villes, paraissent plus nombreux. L’église valorise cette notion de pauvreté et ainsi, l’aumône est considérée comme l’une des voies privilégiées vers le salut.
C’est dans le même sens qu’au 13ème siècle, apparaissent les ordres mendiants car la pauvreté communautaire ajoutée à la pauvreté individuelle est considérée comme une richesse spirituelle.
Au 16ème siècle, les mendiants doivent nettoyer les rues et les égouts, ils sont astreints aux travaux publics Considérés comme un danger pour l’ordre social, Marie de Médicis en 1611 ordonne leur enfermement .Dés 1614, se fonde un hôpital général à Lyon. Les mendiants doivent aussi se faire enregistrer et s’ils sont arrêtes 3 fois et châties à l’hôpital, ils sont envoyés aux galères Par la suite, une disette à l’échelon national, conduit à la création d’un hôpital dans chaque ville.
Le paupérisme, mot d’origine anglaise apparaît en 1822. Il associe les 2 réalités de la modernité à savoir la pauvreté des hommes et la surabondance des biens. On peut ainsi décrire qu’une manufacture est une invention pour fabriquer du coton et des pauvres
De fait, dans les sociétés rurales, la manifestation la plus inquiétante de la pauvreté était la mendicité, et avec la révolution industrielle est apparue la pauvreté dite laborieuse, celle des gens qui en tout, en ayant un travail ne peuvent subvenir à leurs besoins.
Le recul de la pauvreté s’amorce à partir de 1850. Napoléon 3, parvenu au pouvoir, tente de lutter contre la misère en proposant le financement de logements ouvriers, la distribution de vivres « les fourneaux économiques », en réglementant le fonctionnement du Mont de piété
Ceci engendre une volonté de participation des grands industriels qui réalisèrent des logements pour leurs salariés, créent des caisses de secours mutuel, des systèmes de retraite, des écoles, des hôpitaux ; des maisons d’alimentation et des bibliothèques
En Allemagne en 1883 est créé le 1er système d’assurances sociales.
De 1820 à nos jours, en monnaie constante, le pouvoir d’achat des habitants de l’Europe occidentale a été multiplié par 20, l’espérance de vie à la naissance s’est accrue de plus de 40 ans.
Selon les estimations de la banque mondiale, 1,4 milliard d’êtres humains vivent en dessous du seuil international de pauvreté fixé depuis 2005 à 1,25 dollar par jour .Le record est détenu par la république centre africaine avec 60% de la population concernée par cette pauvreté.
La pauvreté en France est une réalité, visible, par exemple, par l'existence de
sans domicile fixe
) mais elle concerne toutes les personnes qui ne disposent pas de ressources matérielles suffisantes pour vivre décemment. En effet, 8,03 millions de personnes soit 13,4% de la population vivent avec moins de 908 euros par mois (seuil de pauvreté à 60 % dur revenu médian) et 4, 28 millions(7,2% de la population) vivent avec moins de 757 euros (seuil de pauvreté à 50% du revenu médian ). Le seuil de pauvreté est déterminé par rapport à la distribution des niveaux de vie de l’ensemble de la population
L’indicateur de pauvreté est la résultante d’une savante formule mathématique qui tient compte de l’indicateur de longévité, d’instruction, des conditions de vie pour les pays pauvres ou en voie de développement et en plus du critère d’exclusion pour les pays dits riches (pays de l’OCDE).
Parmi les pays dont plus de la moitié de la population vit au dessous du seuil de pauvreté, citons le Guatemala, la Guinée, L’Inde, Le Népal, le Kenya, le Lesotho, Madagascar, le Niger, le Sénégal et la Zambie.
Néanmoins être pauvre ne veut pas dire être SDF et être SDF cela veut dire exclu social pour simplement 30% d’entre eux, ce terme signifiant ne plus être en mesure de vivre comme tout le monde et de ne plus pouvoir faire les démarches pour cela
En effet, 3 SDF sur 10 travaillent et 4 sur 10 sont inscrits à L’ANPE

La lutte contre la pauvreté à laquelle les dirigeants politiques participent a vu la mise en place de la loi sur les assurances maladies , la création de la sécurité sociale en 1945, la mise en place du RMI en 1988, la CMU en 1999 et en 2009 , le RSA , les aides au logement .Ceci a permis au taux de pauvreté de l'ensemble des ménages de fortement baisser pendant 30 ans, à la fois en mesure absolue par rapport à un niveau de dépenses constant et en mesure relative par rapport au reste de la population
Et pourtant, cette réduction de la pauvreté ralentit. Au contraire, les pauvres sont encore plus pauvres et le Monde titrait le 6/05 dernier :
1 jeune adulte sur 5 est pauvre en France. Les travailleurs pauvres sont surtout des travailleurs connaissant de longues périodes de chômage mais aussi les employés à temps partiel toute l’année et des non salariés. 200000 étudiants sont concernés et parfois recourent à la prostitution.
Pour pallier à ces difficultés a été crée le SAMU Social dont la mission est d’aller à la rencontre des personnes qui, dans la rue paraissent en détresse physique ou sociale mais aussi le 115.
Le 115 c’est ce numéro qui à Mantes la jolie vous dirige vers les structures d’urgence ACR à Conflans Ste Honorine, Déclic, hôtel social dépendant de l’association St Yves, le foyer des jeunes travailleurs, la communauté d’Emmaüs, le CHRS la Mandragore, le secours catholique et populaire et certaines nuitées d’hôtel payes par le Conseil General
Des associations interviennent parmi lesquelles : Les enfants de Don quichotte, armée du salut Emmaüs, secours catholique et populaire mais aussi les restos du cœur qui, durant la: saison 2008- 2009 ont accueilli 800 000 personnes dont 27000 bébés de moins de 1 an soit 14% de plus que l’année précédente Dans les Yvelines 10000 personnes ont été accueillies d’une population de + en + jeune, de familles monoparentales (30%) mais aussi de retraités.
Agir est une nécessité et je ne manquerai pas de vous rappeler les propos d’ Hervé de Ruggiero, directeur général de la FNRS fédération nationale des associations d’accueil et de réinsertion sociale : « les préfets ont des objectifs en matière d’expulsion, de délinquance, il faut qu’ils en aient aussi en matière de lutte contre l’exclusion et la précarité »
Et l’actualité nous conduit encore au cœur de la misère et de la pauvreté avec Haïti victime d’un cataclysme sans nom pour un peuple déjà totalement démuni !pays de près de 9 millions d’habitants dont 80% vivent en dessous du seuil de pauvreté et 54% dans la pauvreté la plus abjecte .A titre d’exemple, une employée expérimentée dans le textile gagne moins de 3 Euros par jours) L’espérance de vie moyenne y est de 52 ans!
Cette catastrophe, c’est le cumul des cumuls dans un pays qui a connu l’esclavage, la colonisation et la dictature, dans un pays où l’illettrisme est omniprésent et où il existe un fossé immense entre ¾ des haïtiens qui vivent avec moins de 2dollars par jour et1% de la population qui détient 50% de la richesse du pays.
24ème pays le plus pauvre du monde, Haïti est démuni et son économie ce qu’appelle Frédéric Engels comme étant l’étude de l’humanité dans l’entreprise de la vie est basée sur l’agriculture pour plus de 60% de la population .Les cultures spéculatives telles que coton, café sont pratiquées dans de grandes plantations appartenant à de sociétés étrangères et l’industrie se limite au textile, à l’alimentation.
Il est inutile de dire combien les nations se doivent de s’unir pour aider ces humains en plein malheur. Cela s’appelle la solidarité. Il est important que ces êtres puissent recevoir l’assistance dont ils ont besoin afin que misérables ou pauvres puissent retrouver goût à la vie, puissent vivre en toute dignité de la manière dont l’exprimait Jules Romains : chez nous nous étions pauvres mais nous n’étions pas des pauvres car je garde en mémoire ces visages sereins de ces togolais rencontrés possédant peu ou rien mais toujours dignes. Eux aussi appartiennent à l’une des nations le plus pauvres du monde.
Heureusement Johnny va bien !!
source :
www.ledifice.net

Commentaires : chiffres décembre 2012  

8,6 millions de Français vivent avec moins de 964 euros par mois  

Un enfant sur cinq est pauvre  

Plus de 2 millions de travailleurs pauvres  

3,6 millions de personnes mal logées  

Plus d'un ménage sur cinq souffre du froid  

Un français sur cinq renonce à se soigner  

6,3 millions de personnes couvertes par les minima sociaux  

Des milliards d'euros de prestations sociales non réclamés  

293 millions de repas distribués  

765.000 ménages surendettés

 

Partager cet article

Commenter cet article