Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Hauts Grades

Petit Elu (1743)

8 Mai 2012 , Rédigé par JM Ragon Publié dans #hauts grades

Ce grade, créé à Lyon en 1743, paraît avoir pour but de venger la mort de Jacques Mabiot ou Mabiotte, confesseur fanatique et impie de Guillaume-le-Conquérant. V. le quatre fois respectable maître écossais de Saint-André d'Ecosse, grade jésuitique (Fastes initiatiques).

L'auteur de l’Avertissement, imprimé en 1781, relatif au grade de chevalier kadosch, qu'il appelle un tissu fanatique et insensé, qu'une foule de soi-disant maçons regardent comme le nec plus ultra de la Maçonnerie, dit :

« Si nous en croyons le frère baron de Tschoudy, dans son écossais d'Ecosse, le premier échelon du kadosch a été imaginé à Lyon en 1743, sous le titre de Petit-Elu, qui ne respire que vengeance. Du développement de ce Petit-Elu, on en a formé l’Élu des Neuf ou de Pérignan, l’Élu des Quinze, le Maître illustre, le chevalier de l’Ancre ou de l’Espérance, et enfin le Grand-Inspecteur Grand-Elu ou chevalier Kadosch. »

Le Souv.-Conseil, sublime mère-loge écossaise du Grand-Globe français a, par décret du 9 mars 1780, proscrit ce grade, qui lui avait été dénoncé comme dangereux et d'une morale répréhensible. (V., pour le complément de ce grade, notre Tuileur général.)

 

source : www.ledifice.net

Partager cet article

Commenter cet article