Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Hauts Grades

RAPMM : initiation au 9ème degré (2)

11 Juillet 2012 , Rédigé par Rituel RAPMM Publié dans #hauts grades

Le Très Sage Maître, prend son Poignard en main droite, à la façon d’une épée. A la Gloire du Suprême Architecte de tous les Mondes Au nom et sous les auspices de la Franc-maçonnerie Universelle. En vertu des pouvoirs qui nous ont été conférés, nous, Très Sage Maître de cet Auguste Conseil de Maîtres Elus des Neuf, je vous crée...Il touche l'épaule gauche de la pointe du Poignard. je vous reçois...Il touche l'épaule droite. et je vous constitue Il lui touche le sommet de la tête Maître Elu des Neuf, et membre régulier de cet Auguste Conseil, assemblé en la Vallée du : "Souverain Sanctuaire des Marches d'Austrasie au Zénith de Burgondie’’. sous le vocable : A l’Orient de pour tout le Territoire de, et la juridiction du Souverain Sanctuaire, du Rite Ancien et Primitif de Memphis-Misraim Recevez en outre ce Cordon, insigne de votre nouveau grade, et ce Poignard maçonnique, mais souvenez-vous toutefois que cette arme ne vous est confiée uniquement que pour châtier la trahison, défendre vos Frères en périls et punir le crime. Très Respectable Maître de la Vengeance, veuillez conduire solennellement notre nouveau Frère entre les Colonnes d'Occident en le précédent, et vous, Très Respectable Maître Intime, veuillez suivre nos Frères, et enseignez les secrets de notre grade, soit la Marche, le Signe d'Ordre, les Signes de Reconnaissance, les Mots de Passe et les Mots Sacrés, la Batterie.

LE MAITRE INTIME

Mon Frère Elu des Neuf, voici tout d'abord la marche

Entrer à l'Ordre d'Elu des Neuf, par :

·      les trois pas d'Apprenti,

·      les trois pas de Compagnon,

·      les trois pas de Maître.

Si l'espace est mesuré, on revient chaque fois en arrière.

On salue ensuite l'Orient en s’inclinant une seule fois

Le Signe d'Ordre.

Fermer le poing droit, en érigeant le pouce. Porter ensuite le poing à la hanche droite, comme si l'on s’apprêtait à dégainer l'arme.

Les signes de Reconnaissances.

Signe de demande : faire le simulacre de frapper au front le Tuileur avec un poignard.

Signe de réponse : passer la main droite sur le front, comme pour essuyer le sang qui coulerait de la blessure.

Signe d'appel : faire le simulacre de plonger un poignard dans le coeur du Tuileur, en disant : NEKAM en hébreu « Vengeance ».

Signe d'écho : porter la main droite au coeur, en disant: NEKAH en hébreu « Frappé »

Les Mots de Passe.

BEGOHAL KOL . En hébreu: « Abominé de tous ».

Les Mots Sacrés.

NEKAM ! NEKAH !            en hébreu: « Vengeance - Frappé »

La Batterie.

Neuf coups de pommeau d'un Poignard, par huit et un. · · · · · · · ·   ·

Sachez aussi que votre âge est de: huit. ans et une année, ou Neuf semaines d'année.

Le Maître Intime salue l'Orient en s’inclinant.

LE TRES SAGE MAITRE

Très Respectable Frère Premier Maître de la Vengeance, veuillez conduire notre nouveau Frère devant le Très Puissant Maître Roi de Tyr, devant le Très Respectable Maître  Intime, afin qu’il se fasse reconnaître d'eux selon les pas, gestes et paroles habituelles.

Il en est ainsi fait.

 

INSTRUCTION

 

LE TRES SAGE MAITRE

Très Respectables Frères, Maître des Coutumes et Maître du Calame, veuillez dialoguer l’instruction de notre Grade.

LE MAITRE DES COUTUMES (Orateur)

Etes-vous Maître Elu des Neuf ?

MAITRE DU CALAME (Secrétaire) oui.. T.R.F., Maître des Coutumes, je le suis.

D. - Où avez-vous été reçu ?

R.  - Dans le palais de Salomon.

D. - Quel motif vous a incité à solliciter ce nouveau grade ?

R.  - Le désir d'apprendre à châtier les traîtres, en vengeant la mort d'Hiram notre Maître à tous.

D. - Des trois mauvais Compagnons, quel fut celui dont les coups achevèrent le Respectable Maître ?

R.  Ce fut ABIBALA, dont le nom signifie « Meurtrier de notre Père »

D.  Par où êtes-vous parvenu au lieu de la vengeance ?

R.  Par des chemins obscurs, inconnus, et à la faveur des ténèbres de la nuit.

D. Pourquoi en a-t-il été ainsi ?

R. Parce que lorsqu’il s'agit de châtier un traître, celui-ci ne doit point mourir au grand jour.

D. Qui vous a conduit vers le lieu de son refuge ?

R. Un inconnu .

D. Que voulez-vous dire par ces mots ?

R. Que le châtiment du parjure et du faux  Frère doit s'effectuer de façon discrète, sans que les exécutants se connaissent les uns et les autres

D. Où était situé le lieu de la vengeance ?

R Au pied d'un buisson ardent, en une sombre caverne

D Qu’avez-vous trouvé en cette caverne obscure ?

R Le traître Abibala, une source d'eau vive, une lumière, et un poignard.

D Quel usage avez-vous fait de tous cela ?

R La lumière m'a éclairé, la source m'a désaltéré, le poignard m'a libéré

D Pourquoi y avait-il un poignard ?

R Cette arme était réservée par le destin à venger la mort d'Hiram, par le coup que j’en portai à Abibala, lequel tomba mort à mes pieds

D En tombant, le traître ne prononça-t-il aucune parole ?

R Il répéta deux mots que notre Respectable Maître Hiram prononça en succombant. sous ses coups

D Quelles étaient ces paroles ?

R Je ne puis les proférer

D Dites moi seulement le premier mot, je dirai le second

R NEKAM

D NEKAH  Que fîtes-vous alors du corps d'Abibala ?

R Je lui tranchais la tête, et la portais à Salomon pour apprendre que le premier épisode de la vengeance était accompli

D Quelle est la signification de cette légende ?

R Le crime et la trahison ne doivent jamais demeurer impunis ; châtier leurs auteurs est un acte de vertu, dés que la décision en est prise par un pouvoir légitime ; la conscience d’un Maçon est un juge inflexible, et le Suprême Architecte de tous les Mondes est notre seul juge.

D Quelle heure était-il lorsque vous êtes arrivé devant Salomon ?

R Le jour allait apparaître et l'Astre qui m’éclairait était l'Etoile du Matin.

D Combien y avait-il de Maîtres Elus pour accomplir la vengeance ?

R Huit plus un, soit neuf en tout.

D Que vous reste-t-il à faire ?

R Il me reste à châtier les deux complices d'Abibala

D A quelle heure avez-vous pénétré dans la caverne ?

R A l'entrée de la nuit

D Que signifie le Cordon Noir que vous portez désormais ?

R Le deuil de notre Maître Hiram

D Est-ce tout ?

R Dans l'Héraldique traditionnelle la couleur noire signifie sacrifice, désintéressement, oubli de soi-même, science cachée.

D Que signifient les neuf rosettes écarlates qui ornent ce cordon ?

R Elles rappellent les neuf Maîtres désignés pour exercer la justice à l’égard des meurtriers d'ordre du Roi Salomon.

D - Pourquoi sont-elles rouges ?

R - Pour symboliser la sainte et Juste colère qui anime les vengeurs de notre Respectable Maître Hiram

D - Pourquoi le Poignard est-il l'arme des vengeurs d'Hiram et non pas l'Epée ?

R - L'épée évoquerait la notion d'un combat probatoire, sorte de Jugement de Dieu, ce qui serait immoral à l’égard d'un vil meurtrier et d'un traître. Au contraire, le Poignard, arme d'exécution, évoque la nécessité absolue de supprimer la Trahison et le Meurtre.

D - Que signifie la présence de cet enfant sur le Tapis du Conseil ?

R - il s'agit du Fils de la Veuve, à l'égard duquel sont désormais liés tous nos devoirs maçonniques *

D - Quel est ce fils, et de quelle Veuve parlez-vous donc ?

R - Du fils d'Hiram et de Balkis, la reine de Saba.

D - Pourquoi ce Tapis est-il noir, et pourquoi l’enfant y est-il emmailloté de blanc, alors que son visage est rouge ?

R - Ce sont là les trois couleurs successives de l'Oeuvre Hermétique, et l'enfant symbolise alors la semence de l'Or. passant successivement par les trois étapes de celle-ci

D - Quelles sont ces trois étapes ?

R - Le noir signifie le Plomb; le blanc signifie l'Argent, et le rouge signifie 1’Or

D - Voulez-vous dire que le Plomb vil peut parfois se changer en Or ?

R - Le Plomb plébéien peut devenir l'Argent aristocratique, et même accéder, si l’'Oeuvre est parfaite, au niveau de l'Or royal

D - En est-il ainsi parmi les Métaux et parmi les Hommes ?

R - La nature n'a qu’une voie, et elle s'applique à tous les êtres.

D - Pouvons-nous associer la mise à mort du traître et du meurtrier à celle du métal initial et impur au sein du creuset ?

R - l’enseignement secret de ce grade irradie en toutes les directions de la pensée humaine, et s'applique à tous les problèmes que celle-ci peut se poser.

D - Voulez-vous dire que la mort est une chose souhaitable ?

R - Sans la mort il n'est pas d'évolution possible, car elle est la clé de toute transformation.

D - Pourquoi ce Crâne et ces Tibias sur votre Cordon noir ?

R - Pour nous rappeler ce rôle essentiel de la Mort dans les modes de perpétuation de la Vie. Le Crâne symbolise le Principe Destructeur, et les Tibias, qui furent organes essentiels de déplacement, rappellent que la mort fait cheminer l'Esprit

D - Que signifie le Poignard entouré de neufs larmes rouges et sanglantes qui orne votre 'Cordon noir ?

R - Que le coup de poignard que je portai à Abibala le fut au nom des neuf Maîtres Elus associés à la justice du Roi Salomon, et qu’ainsi. ce furent neuf blessures qui se confondirent en une seule.

D - Que signifie la disposition particulière des neuf rosettes rouges ?

R - La Foudre frappant l'Etoile flamboyante renversée.

D - Que voulez-vous dire par là ?

R - Ce que je vis lors de ma réception d'Apprenti dans le Temple assombri, le Mauvais Frère renversé bras en croix, jambes écartées, tète en arrière, sur les degrés de l'Orient et les épées des membres de la Loge pointées contre lui.

D - Pourquoi la Cordelière et les lacs d'amour du Tapis de ce Conseil sont-ils d'Or ? Et que signifient-ils ?

R - Le noir et l'or, associés, sont les couleurs emblématiques de la Mort, comme le noir et l'argent le sont du Deuil des coeurs

D - Est-ce tout ?

R - Que l'étroite fraternité des Maîtres Elus des Neuf demeure par delà la mort corporelle et que celle-ci ne saurait briser le lien mystérieux qui nous unit

D - Que signifient ces neuf Nombres premiers disposés en une grille de neuf cases ?

R - Que les neuf Maîtres Elus sont les véhicules des neuf potentialités métaphysiques essentielles

D - Que signifie le nombre cinq dans la case centrale ?

R - L'Initié, l’Homme parfait, au sein de la Chambre du Milieu

D - Quelle est la somme arithmétique obtenue en additionnant chaque rangée de nombres ?

R - Cette somme est de quinze, nombre des luminaires éclairant ce Conseil

D - Que signifie cela ?

R - Rien que je sache encore, mais secret qui me sera dévoilé plus tard, si j'en suis digne

D - Que signifie ce schéma, disposé sur les neuf premiers Nombres, et qui évoque par son tracé, le Compas, L'Equerre  et La Règle ?

R - Un enseignement relatif à des procédés d'action et qui ne peuvent être abordés dans le cadre des Travaux Maçonniques

D - Pourquoi pénétrez-vous dans le Conseil par trois pas d'Apprenti, trois pas de Compagnon, et trois pas de Maître ?

R - Pour me permettre de pénétrer dans un monde qui se situe au delà du tombeau de notre Maître Hiram

D - Pourquoi faites-vous le geste de vous défendre ou d'attaquer du Poignard rituel en effectuant ces pas mystérieux ?

R - Pour signifier que ce monde m'est mal connu et nue je dois m'y tenir sans cesse en défense

D - Pourquoi portez-vous votre Cordon de gauche à droite ?

R - Il Se porte comme est. disposée, sur 1’écu de chevalerie, la barre héraldique, à l'inverse de la « bande »

D - Que signifie la « barre » héraldique ?

R - Un lourd bâton, symbole de châtiment et de correction.  Et. ceci est bien significatif du rôle des Maître Elus.

D - Que signifie la batterie du grade ?

MAITRE DU CALAME

Elle se compose de huit coups réguliers, séparés d'un neuvième et dernier par un temps d’arrêt. significatifs du retour, de la répartition, de la négativité parvenue à son maximum,, et qui va donc renaître avec une force et une vigueur nouvelles. La voie de l'initiation quand elle a atteint la limite extrême de l’effacement, s’élargit de nouveau, le renversement est proche. Il y a aussi le sens de « libre circulation »,  de liberté de passage, signifiée par les trois Lettres L. D. P. Après cette lecture, le Très Sage Maître peut donner la parole aux Frères ayant des questions à poser sur le symbolisme ésotérique du grade de Maître Elu, ainsi qu’aux Frères qui peuvent fournir des enseignements quant aux problèmes posés. Puis, on passe à la Fermeture

LE TRES SAGE MAITRE

Félicitons-nous, Très Respectables Frères, de l’introduction de ce nouveau maillon en notre Chaîne séculaire, et formons des voeux pour que l'esprit des Elus de la Franc-maçonnerie demeure la sentinelle vigilante de notre Ordre Silence un court instant.

Dans notre « Livre Sacré », sont transcrites ces paroles d'Isaïe, fils d'Amos au vingt et unième chapitre, versets II et I2 : « On me crie de Séïr Sentinelle, que vois-tu dans la nuit ? Sentinelle que vois-tu dans la nuit ? La Sentinelle répondit l'aube est proche, mais la nuit revient très vite ... Si donc vous désirez interroger, alors interrogez... »

Très Respectables Frères, le temps est donc venu de clore nos Travaux.

Très Puissant Maître et Roi de Tyr, vous avez la parole

Partager cet article

Commenter cet article