Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Hauts Grades

RAPMM : réception au 30ème Degré (extrait) (1)

30 Octobre 2012 , Rédigé par Rituel RAPMM Publié dans #hauts grades

On observera que les Initiations ont lieu dans le Conseil (2e Appartement), et le Sénat (4e Appartement).

Les Affiliations et les Réceptions (Dignitaires) dans le seul Sénat (4e Appartement).

Le Candidat aura été préalablement isolé dans une réplique du « Cabinet de Réflexion » de la Maçonnerie Bleue, décoré de ses Décors de Chevalier Rose-croix, dit « Premier Appartement » (Conseil)

Le Grand Servant d'Armes (Grand Expert), assisté de deux Chevaliers Kadosch, se rend auprès de lui et lui fait prêter le Serment préliminaire, qu'il signe ensuite sur le texte même.

Le Grand Servant d'Armes rapporte cette pièce au Grand Commandeur.

LE GRAND COMMANDEUR.

Chevaliers, mes Frères, le Frère - - candidat au grade de Chevalier Kadosch, vient de prêter son Serment préliminaire entre les mains et en présence de notre Illustre Grand Servant d'Armes, assistés des Tenants habituels, les Illustres Frères - - et - -- Nous allons procéder à un dernier Scrutin...- Que ceux de nos Frères qui sont opposés à cette Réception veuillent bien lever la main droite ! -La cause est entendue, le Frère est accepté comme Candidat.

Frère Grand Introducteur, veuillez prendre la tête de la théorie des Grands Officiers de cet Aréopage, qui, avec nous même, vont se transporter dans le premier Appartement.

Le Grand Introducteur (Maître des Cérémonies) précède le Grand Commandeur, les Deux Grands Juges, le Chevalier d'Eloquence, le Grand Secrétaire, le Grand Trésorier, le Grand Elémosynaire, le Grand Servant d'Armes, Tous se rendent dans le Premier Appartement. Le Grand Garde du Camp demeure en place. Les Frères Officiers se placent debout de part et d'autre de l'Orient.

LE GRAND COMMANDEUR.

Mon frère, veuillez vous lever.

Le Candidat se lève.

Le Grade que vous allez recevoir, un des plus occultes et des plus profonds de la Maçonnerie des Hauts Grades, fit partie du Rite dit de Perfection, dés la première partie du dix-huitième siècle. Il est éminemment gnostique, car il est l'image vivante de l'évolution de l'esprit humain, en son constant essor vers la Lumière, aux prises avec des forces artificielles et ténébreuses, s'efforçant de l'en détourner. Le mot Kadoch signifie « consacré », « purifié », « séparé ». Les Chevaliers KADOSCH, « ELUS » par excellence de la Franc-maçonnerie, doivent avant tout se purifier de tout fanatisme, de toute intolérance, de tout préjugé, de tout égoïsme. Etre tolérant, ce n'est pas moins être maçon. C'est-à-dire combattre l'intolérance, car il ne saurait y avoir de liberté pour ceux qui veulent étouffer cette même liberté. L'influence occulte du KADOSCH doit donc se manifester, avant tout, dans les Loges Symboliques, et n'y laisser pénétrer que des esprits hautement évolués, libérés de toute superstition, de toute ingérence à des intérêts bassement matériels, affranchis de toute servilité à des puissances rétrogrades. Elle doit se manifester ensuite dans les Chapitres, afin que l'oeuvre hautement humaine, charitable, altruiste de notre Ordre, conserve sa spiritualité libre, son intellectualité non asservie, sa charité sans frontières, qu'elles soient de races ou de nations. Elle doit se manifester enfin dans les Conseils, afin que les adversaires permanents de la liberté civique ne parviennent pas à diviser entre eux les apôtres de la Grande Morale Universelle, à les duper en s'en faisant des complices, même inconscients, à les disperser en minant peu à peu nos Traditions et nos Usages séculaires.

Le KADOSCH, mon Frère, est un VEILLEUR, une sentinelle, un gardien. Et comme ces TEMPLIERS, dont nous nous réclamons, veillaient sur les chemins menant à Jérusalem, les CHEVALIERS KADOSCH doivent servir de protecteurs et de veilleurs à l'Humanité en route vers un meilleur avenir.

Mon Frère, veuillez vous agenouiller.

Il prend le Glaive en main droite, 1’étend sur la tête du Candidat, et...A la Gloire du Grand Architecte de l'Univers, au nom et sous les auspices de la Franc-maçonnerie Universelle, et du Rite Ancien et Primitif de MEMPHIS-MISRAIM, au nom de son Souverain Sanctuaire, je vous crée et Constitue :

grand pontife, sublime écossais de la Jérusalem céleste - 19e degré.

vénérable grand maître de toutes les loges, maître ad vitam - 20e degré.

noachite, chevalier prussien - 21e degré.

chevalier de royale hache, prince du Liban - 22e degré.

chevalier du tabernacle - 23e degré.

prince du tabernacle - 24e degré.

chevalier du serpent d'airain - 25e degré.

écossais trinitaire, prince de merci - 26e degré.

grand commandeur du temple, souverain commandeur du temple de Jérusalem - 27e degré.

chevalier du soleil - 28e degré.

grand écossais de saint André d'écosse - 29eDegré de notre rite.

Quant à ce dernier Grade, veuillez lever la main droite et répéter après moi son engagement solennel.

ENGAGEMENT SOLENNEL DU CANDIDAT

AU 29e DEGRÉ DE NOTRE RITE.

 

Je jure de défendre jusqu'à la mort tout poste qui me sera confié, tant à mon honneur qu’à ma garde, et de lutter sans trêve ni quartier contre toute usurpation de pouvoir, d’où qu’elle vienne, qu’elle soit civile, militaire ou religieuse, me refusant par avance à admettre, subir ou légitimer par dol et violence, contre la liberté et le droit.

Le Candidat répète cet engagement.

LE GRAND COMMANDEUR.

Mon Frère, s'il est, dans un autre plan, celui des Idées Pures, des archétypes éternels d'où sont issues, ici-bas, toutes les modalités et du Bien et du Mal, il est alors certain que la Tyrannie, l'Imposture, le Mensonge, l'Intolérance, ont leurs véhicules et leurs hypostases ici-bas. Tous ces principes, sur l'existence desquels les premiers Grades d'ELUS avaient attiré votre attention, tous ces principes sont matérialisés dans la société humaine, par des SYMBOLES qui en sont les très réelles images, et c'est d'abord et en premier sur eux que vous allez exercer l'action de votre verbe. Mais auparavant, il convient de vous purifier. Mon Frère, sacrifiez-vous en votre âme et conscience, ici même et en cet instant, votre amour-propre, votre orgueil, votre vanité, votre résistance à soumettre votre opinion à celle de vos supérieurs, et vos erreurs passées ?

PREMIÈRE RÉPONSE DU CANDIDAT.

Ici même, et en cet instant, moi - - je déclare solennellement sacrifier définitivement mon amour propre, mon orgueil, ma vanité, ma résistance à soumettre mes opinions passées à celle de mes supérieurs, en tant qu'exprimant la Tradition séculaire de notre Ordre Vénérable, dont je déclare avoir pleine et entière connaissance.

LE GRAND COMMANDEUR.

Sacrifiez-vous votre amour de l'or, des richesses, des honneurs profanes, en tant que contraire aux idéaux et aux intérêts de l'ordre Maçonnique tout entier.…

DEUXIÈME RÉPONSE DU CANDIDAT.

Ici même et en cet instant, moi - - je déclare solennellement sacrifier définitivement mon amour de l'or, des richesses, des honneurs profanes, en tant que contraire aux idéaux et aux intérêts de l'ordre Maçonnique tout entier.

LE GRAND COMMANDEUR.

Sacrifiez-vous vos ambitions et vos désirs d'honneurs profanes pour mieux servir l'ordre Maçonnique partout où il vous sera possible ou prescrit de le faire ?…

TROISIÈME RÉPONSE DU CANDIDAT.

Ici même et en cet instant, moi - - je déclare solennellement sacrifier définitivement mes ambitions et mes désirs d'honneurs profanes, afin de mieux servir l'ordre Maçonnique partout où il me sera possible ou prescrit de le faire.

LE GRAND COMMANDEUR.

Il vous revient maintenant, mon cher Frère, de prononcer le triple et solennel Serment des KADOSCH, dont notre Frère Grand Servant d'Armes va vous remettre le texte séculaire.

Le Grand Servant d'Armes remet les trois serments au Candidat, qui lit le premier la main droite étendue sur le Crâne couronné de Lauriers.

PREMIER SERMENT.

Moi, ... ... ..., Grand Ecossais de Saint-André, en présence de ce Crâne couronné de Lauriers, symbole des nobles et infortunées victimes du Pouvoir arbitraire et tyrannique, de l'intolérance et du Fanatisme, je jure d'accepter, les Lois et Règlements traditionnels et séculaires de l'ordre Maçonnique, d'exécuter, sans hésitation ni murmure tout ce qui me sera ordonné à ces fins, et qui ne sera pas contraire aux exigences du devoir et d l'honneur aussi bien qu'à la fraternité maçonnique. Je jure obéissance à mes supérieurs légitimes agissant pour le bien de l'ordre, en conséquence de leurs fonctions, je promets et je jure d'être fidèle et loyal, jusqu'à la mort, à l'ordre Maçonnique et à tous mes Frères, et de conserver inviolablement les secrets des Chevaliers Kadoch. Je jure enfin que jamais, même pour conserver la vie sauve, je ne me soumettrai et ne me ferai l'auxiliaire d'un absolutisme politique ou religieux, usurpant le gouvernement d'un état, et qui en abuserait pour opprimer et asservir les hommes.

LE GRAND COMMANDEUR. Mon Frère, nous prenons acte de votre Serment.

SECOND SERMENT

Moi, - - Grand Ecossais de Saint-André, je jure de consacrer désormais ma vie entière à l'accomplissement du but des Chevaliers Kadoch, de protéger l'innocence, d’en revendiquer les droits, de combattre les oppresseurs de l'Humanité, de faire respecter les Droits de l'Homme. Je jure de consacrer à cet objectif ma parole, mes ressources, mon influence, mon intelligence, ma vie. Je jure d'être, jusqu'à la mort, l'apôtre dévoué et zélé de la vérité et de la justice, et de ne jamais causer un dommage quelconque à un autre Chevalier Kadoch.

LE GRAND COMMANDEUR. Mon Frère, nous prenons acte de ce second Serment.

TROISIEME SERMENT

Moi, - - Grand Ecossais de Saint-André, je jure de contribuer par tous les moyens qui seront à ma portée, à la diffusion et à la réalisation des principes séculaires de la Franc-maçonnerie. Je jure d'assister et protéger, par tous les moyens et même au péril de ma vie, tout Frère qui serait poursuivi et persécuté pour ses croyances religieuses ou ses opinions philosophiques, pour sa fidélité à la cause de la Liberté, pour ses opinions politiques, ou du fait même de son rang dans la hiérarchie maçonnique. Voici donc que je laisse au sol la Couronne Royale, non pas tant comme symbole d'une forme particulière de gouvernement, mais comme l'emblème de la Tyrannie, quels que soient son nom, sa forme, sa manifestation, et comme l'image des régimes révolus où la liberté et les biens de l'homme pauvre, son honneur d'époux ou de père, sa dignité d'homme, étaient, du fait même de tels régimes politiques, des mots vains et sans signification En conséquence, je combattrai le Despotisme sous toutes ses formes, je combattrai tout mouvement tendant à l'établir ou le rétablir n'admettant en un tel domaine que la souveraineté du peuple et l'intérêt de la nation. Voici encore que je laisse au sol la Tiare Pontificale, non point comme symbole d'une foi, d'une croyance, que je me fais loi de respecter, mais comme la négation même de cette haute morale que le grade de Chevalier Rose-croix m'avait révélée, et que Jésus de Nazareth scella de son sang. Je l’abandonne comme symbole d'une ambition et d'une tyrannie reposant sur l'imposture et l'orgueil et qui autorisèrent, aidèrent et protégèrent tous les excès des tyrans du temps passé aux dépens des humbles. En conséquence, je combattrai partout et sans trêve l'intolérance et le despotisme spirituels, et je travaillerai de toutes mes forces à l'affranchissement de la conscience humaine, par l'enseignement des sciences et les manifestations de la raison.

LE GRAND COMMANDEUR.

Mon Frère, nous prenons acte de votre Serment. Nous allons quitter ce Sépulcre, et nous rendre en un autre monde. Chevalier Grand Servant d'Armes, veuillez voiler le Récipiendaire.

Le Grand Servant d'Armes couvre la tête du Récipiendaire d'un double et très épais voile noir, tombant à la hauteur des genoux. Ce voile est pailleté de points dorés.

Avant le départ pour le Second Appartement, on entend les voix successives des Neuf Grands Officiers, qui prononcent les neuf maximes :

PREMIERE MAXIME.

Fais pour tous les Hommes ce que tu voudrais qu'ils fassent pour toi...

SECONDE MAXIME.

Ne fait pas à autrui ce que tu ne voudrais pas qu'il te fût fait...

TROISIEME MAXIME.

Adore l'Etre Suprême, mets ta confiance en Lui, et rejette les prétentions des faux dieux...

QUATRIEME MAXIME.

Aime ton prochain comme toi-même...

CINQUIEME MAXIME.

Soulage les êtres malheureux, cela dans tous les règnes, et conserve à la Nature son harmonie...

SIXIÈME MAXIME.

Sois toujours véridique, et fuis le Mensonge...

SEPTIEME MAXIME.

Sois patient, et supporte les défauts des Frères...

HUITIÈME MAXIME.

Sois fidèle à tes engagements, et souviens-toi qu'une des principales vertus des philosophes est la Discrétion...

NEUVIEME MAXIME.

Supporte l'Adversité avec résignation...

On pénètre dans le Second Appartement (Conseil).

Les Grands Officiers prennent place à l'Orient, sauf le Grand Servant d'Armes qui demeure auprès du Récipiendaire, et le dévoile.

LE GRAND COMMANDEUR.

Prend son Glaive et l'étend au-dessus de la tête du Récipiendaire.

Mon Frère, veuillez vous agenouiller, bras croisés au Signe de Rose-Croix.

Il en est ainsi fait.

A la Gloire du Grand Architecte de l'Univers, au nom et sous les auspices de la Franc-maçonnerie Universelle et du Rite Ancien et Primitif de Memphis-Misraïm, au nom de son Souverain Sanctuaire, en vertu des Pouvoirs qui nous ont été conférés, je vous crée, vous Frère et vous constitue : CHEVALIER DE L'AIGLE BLANC ET NOIR GRAND ÉLU CHEVALIER KADOCH Trentième Degré, et Membre de l'Aréopage régulièrement établi sous le Titre distinctif de Conseil Philosophique de la Vallée - - souchée sur le Chapitre - - et la Respectable Loge - -

Le Grand Servant d'Armes fait alors déposer par le Récipiendaire, sur les braises de l'Urne, une large poignée d'Encens.

LE GRAND COMMANDEUR.

Mon Frère, recevez ce Cordon noir liseré de Blanc Argent, aux couleurs de notre Grade, et à celles de tous les Grades d'Elus. Ce sont là des couleurs de deuil. Nous vous laissons le soin de rechercher, selon votre degré initiatique personnel, le pourquoi de cet usage, mais sachez bien que nous portons effectivement le deuil d'un de nos Maîtres. En outre, dans la symbolique traditionnelle, le noir est la couleur de la foi inébranlable, du savoir caché, du secret, de l'inflexibilité, du sacrifice. Divers Bijoux, que vous serez amené à voir sur nos décors, doivent également être étudiés longuement. Leur ésotérisme est d'une profondeur sans égale. C'est ainsi que L'Aigle Noir et L'Aigle Noir et Blanc, expriment des enseignements différents, dont l'origine se perd dans la nuit des âges, et qui ont trait à ce que les profanes appellent l'Autre Monde. La Croix Teutonique évoque notre lointaine origine chevaleresque, liée aux Croisades. Et le Poignard rappelle cette Sainte-Vehme si redoutée jadis des féodaux sans foi ni loi, et qui fit trembler tant de princes sur leur trône, lorsqu'ils avaient mauvaise conscience.

Le Grand Servant d'Armes revoile le Récipiendaire et le conduit vers le Quatrième Appartement.

Les Grands Officiers suivent dans l'ordre, et prennent place à l'Orient.

On dévoile alors le Récipiendaire, face à l'Echelle Mystérieuse.

LE GRAND COMMANDEUR.

Mon Frère, veuillez contempler l'Echelle Symbolique. Elle indique les sources de la méthode que vous devrez toujours utiliser pour faire triompher la Vérité, ainsi que les principe sacrés dont vous êtes devenu le Chevalier.

Elle se compose de deux montants et de sept échelons.

Le montant de gauche est consacré aux sciences requises pour assurer le triomphe des doctrines gnostiques, rappelées sur le montant de droite. Ce dernier est en fait un rappel et un résumé des enseignements de la Kabbale. Ainsi donc, vous pouvez lire :

 

MONTANT GAUCHE                                       MONTANT DROIT

Grammaire                                                       TSEDAKAH - Justice

Rhétorique                                                        SCHOR-LABAN - Bonté

Logique                                                             MATHOK - Douceur

Arithmétique                                                   EMOUNAH - Vérité

Géométrie                                                       HAMAL-SAGGHI – Grand Oeuvre

Musique                                                            SABBAL - Fardeau

Astronomie                                                      GHEMOUL BINAH THEBOUNAH

 

La Prudence mène à la Sagesse

Sachez, en outre, mon Frère, que l'étude attentive de toute notre Rituélie vous donnera la clé occulte de ces Grades d'ELUS que vous avez déjà parcourus avant d'entrer parmi nous. Elle vous explicitera bien des aspects mystérieux de la Franc-maçonnerie. Et c'est en ce grade que vous découvrirez, si vous en êtes digne, la Sublimité du Royal Secret...

Le Grand Servant d'Armes conduit le nouveau KADOSCH devant le Commandeur afin d'en recevoir les Mots, Signes et Attouchements

Le Chevalier d'Eloquence prend ensuite la parole pour souhaiter la bienvenue au nouveau Chevalier et commenter l'ésotérisme de cette Réception. Il peut également s'inspirer de l'Instruction qui suit.

Partager cet article

Commenter cet article