Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Hauts Grades

REAA 14 : réception (1)

3 Septembre 2012 , Rédigé par Rituel REAA14 Publié dans #Rites et rituels

T.F.P.M. Mes Frères, nous sommes réunis pour recevoir des Chevaliers Royale Arche de Salomon au degré de Grand Elu, Parfait et Sublime Maçon, Grand Ecossais de la Voûte Sacrée. Vénérable Frère Secrétaire, quels sont ces Chevaliers ?

Secr.                            …………………..

T.F.P.M. Vénérable Frère Maître des Cérémonies, allez vous assurer qu’ils sont dûment préparés et amenez-les nous.

Les récipiendaires portent les décors du 13edegré et les gants.

Le Maître des Cérémonies frappe à la porte du temple en Chevalier Royale Arche de Salomon + + + + +

Cap.d.G.  Trois Fois Puissant Maître, on frappe à la porte du Temple en Chevalier Royale Arche de Salomon.

T.F.P.M. Vénérable Frère Capitaine des Gardes, voyez qui frappe ainsi.

Cap.d.G. entrouvre la porte Qui êtes-vous ? Que voulez-vous ?

M.d.C. C'est le Frère Maître des Cérémonies conduisant des Chevaliers Royale Arche de Salomon qui aspirent à la perfection et demandent à pénétrer sous la Voûte Secrète.

Cap.d.G.  Attendez que je fasse mon rapport. Il referme la porte.

Cap.d.G. Trois Fois Puissant Maître, c'est le Vénérable Frère Maître des Cérémonies conduisant des Chevaliers Royale Arche de Salomon qui aspirent à la perfection et demandent à pénétrer sous la Voûte Secrète

T.F.P.M. Qu'on les introduise. Au moment où le récipiendaire principal arrive à hauteur du Frère 1er Surveillant, celui-ci se lève et l'arrête en tendant son épée vers sa poitrine.

1er S.  Qui êtes-vous ? Que voulez-vous ?

R.  Royale Arche, nous cherchons.

1er S.  Passez.

Le Frère 1er Surveillant reprend sa place.

Le Frère Maître des Cérémonies conduit les récipiendaires devant la pierre cubique.

T.F.P.M. Mes Frères, vous souhaitez faire partie de ce Collège, mais avant de vous conférer ce nouveau degré, je vous rappelle que la Maçonnerie demande à ceux qu'elle accueille un sérieux effort de compréhension et une étude approfondie de son symbolisme. Si la fraternité entre les hommes et les principes de base de la Franc- Maçonnerie comblent entièrement vos aspirations, l'accession à ce nouveau degré ne vous apportera aucun profit. Mes Frères, désirez-vous pénétrer plus avant les secrets de la Franc-Maçonnerie ?

Répondez à l'appel de votre nom.

Vous, F\ x..., vous, F\ y..., vous, F\ z

Nous donnez-vous votre adhésion réfléchie et votre dévouement sincère ?

Vous, F\ x..., vous, F\ y..., vous, F\ z

R.R.R. Oui, Trois Fois Puissant Maître.  

T.F.P.M. Vous demandez la qualification de Grand Elu, Parfait et Sublime Maçon. Pensez-vous en être digne ?

R. Royale Arche, nous cherchons toujours. En explorant les ruines de l'ancien Temple, nous avons découvert sous la neuvième arche souterraine le delta précieux portant gravé le nom du Grand Architecte de l'Univers. Nous ne pouvons qu'en épeler les caractères et tous nos efforts pour en pénétrer le sens profond sont demeurés vains. Sans votre aide, nous n'atteindrons jamais la perfection.

T.F.P.M.  Votre désir est légitime, mes Frères. Cependant, avant de vous recevoir à ce degré nous devons nous assurer de votre connaissance des degrés antérieurs.

Vénérable Frère Maître des Cérémonies, conduisez les Chevaliers Royale Arche de Salomon auprès du Vénérable Frère 2ndSurveillant.

2d S. Êtes-vous Apprenti Maçon ?

R.  Mes Frères me reconnaissent comme tel.

2d S. Êtes-vous Compagnon Maçon ?

R.  J'ai vu l'Etoile flamboyante et je connais la lettre G.

2d S. Etes-vous Maître Maçon ?

R. Eprouvez-moi, l'acacia m'est connu.

T.F.P.M.  Vénérable Frère Maître des Cérémonies, conduisez-les chez le Vénérable Frère 1er Surveillant.

1er S. Êtes-vous Maître Secret ?

R.  Je suis passé de l'équerre au compas, j'ai vu le tombeau de notre Maître Hiram et, avec mes Frères, j'ai versé sur lui des larmes. L'interrogatoire concernant les degrés du 5e au 12e est facultatif.

1er S. Êtes-vous Maître Parfait ?

R.  Je connais le cercle et sa quadrature. J'ai vu les trois cercles qui entourent le cube parfait reposant sur les deux colonnes croisées.

1er S. Êtes-vous Secrétaire Intime ?

R. Accusé d'une faute grave, j'ai été pardonné et même récompensé.

1er S.  Etes-vous Prévôt et Juge ?

R. Je rends la justice à tous les ouvriers. J'applique la loi sans partialité ni prévention et je connais le coffre d'ébène.

1er S.  Êtes-vous Intendant des Bâtiments, Maître en Israël?

R.  J'ai monté les sept marches du Sanctuaire et je connais les cinq points de perfection.

1er S. Êtes-vous Maître Elu des Neuf ?

R.  Mon nom a été placé dans l'urne et le sort en a décidé. Une caverne m'a reçu, une lampe m'a éclairé, une source d'eau vive m'a désaltéré.

1er S. Êtes-vous Illustre Elu des Quinze ?

R.  Mon zèle et mon travail m'ont valu ce degré et j'ai vu le poignard à lame d'argent.

1er S. Êtes-vous Sublime Elu des Douze ?

R. Mon nom est Nassi Hahemeth, Prince de la Vérité.

1er S. Êtes-vous Grand Maître Architecte ?

R.  Je connais tout ce que renferme un étui mathématique.

T.F.P.M. Vénérable Frère Maître des Cérémonies, conduisez-les devant la pierre cubique.              Êtes-vous Chevalier Royale Arche de Salomon ?

R. Je serai celui qui sera. Mon nom est Yahboulon.

T.F.P.M. Mettez-vous à l'ordre.

R. Exécute (signe d'admiration sans mettre le genou en terre).

T.F.P.M. Faites le signe d'adoration.

R.  Exécute (en levant les mains vers le ciel, paumes en dehors, la tête penchée vers la gauche et le genou droit en terre).

T.F.P.M. Tirez la batterie.

R.     ===== cinq coups par 2 + 3.

T.F.P.M. Donnez-moi le mot sacré.

R.  Je ne sais le prononcer, mais seulement l'épeler. Yod - He - Vav - He.

Sacrifice, purification, autel des parfums.

T.F.P.M. Mes Frères, mon devoir est de vous envoyer poursuivre votre recherche de la vérité. Vous savez que dans notre rite nous conservons les vieux usages. Prêtez-vous y. Ouvrez votre intelligence et votre cœur à notre symbolisme.

Songez au sens profond des rites archaïques utilisés depuis les temps les plus anciens dans les initiations comme dans les religions.

Ces rites ont ému et instruit tant de générations ; ils nous émeuvent encore et nous livrent les plus hauts enseignements. Vénérable Frère Maître des Cérémonies, conduisez-les à l'autel des sacrifices. Musique en sourdine pendant les évolutions. Le M. des C. fait agenouiller le récipiendaire désigné, la tête sur le billot. Le sacrificateur lève la hache.  

T.F.P.M.  

Arrêtez, mon Frère! Le récipiendaire est relevé par le Maître des Cérémonies

T.F.P.M. Autrefois, mes Frères, des adeptes, sous l'empire d'une foi profonde, se sont offerts à la hache du Sacrificateur. Aujourd'hui, le plus grand don de soi consiste à braver le fanatisme et l'ignorance plutôt que de renoncer à la recherche de la vérité. Le voulez-vous ?

R.  Je le veux.

T.F.P.M. Vénérable Frère Maître des Cérémonies, conduisez-les à l'autel de la purification. Musique en sourdine pendant les évolutions

Le Purificateur trempe les mains de chaque récipiendaire dans l'eau, puis les essuie. Mes Frères, que cette eau lustrale vous lave de toute souillure.

Musique en sourdine pendant les évolutions.

Le Garde des Sceaux passe les mains de chaque récipiendaire

dans la fumée de l'encens. Mes Frères, que l'essence subtile de cet encens vous purifie.

V\F\M. des Cér., amenez les Chevaliers Royale Arche de Salomon devant la Pierre cubique. Debout et à l'ordre, mes Frères.

Mes Frères, vous allez maintenant prendre un engagement solennel. Vous en répéterez les termes après moi, en remplaçant mon nom par le vôtre.

Moi,.....................,

à la gloire du Grand Architecte de l'Univers,

devant ce Collège de Grands Elus, Parfaits et Sublimes Maçons, Grands Ecossais de la Voûte Sacrée ici assemblé,

je renouvelle mes serments antérieurs,

je garderai les secrets de ce grade,

j'emploierai toutes mes forces à poursuivre la recherche de la vérité,

je promets à mes Frères une amitié dévouée et mon aide dans le malheur,

je promets de lutter contre l'obscurantisme et d'être un défenseur de la tolérance et de la charité.

Que ma pensée soit conforme à l'éternelle vérité.

Que mon espérance s'inspire de l'inévitable réalité de ce qui est.

T.F.P.M. Mes Frères, je prends acte de votre serment.

Les Vallées au repos. Vénérable Frère 1er Surveillant, donnez à ces Frères la dernière préparation traditionnelle.

Musique en sourdine.

Le Frère M.d.C. fait se tourner les récipiendaires vers la table des pains de proposition et prépare devant eux la mixture et la truelle.

Le Frère 1er Surveillant gagne seul la table des pains trempe la truelle dans la mixture, composée d'huile, de lait, de vin et de farine.

Il applique la truelle sur le front et sur le cœur de chaque récipiendaire en disant:

1er S.  Que tes pensées soient pures.

Il fait ensuite le même geste sur le coeur et dit :

1er S. Que tes sentiments soient honnêtes.

Le Frère 1er Surveillant regagne seul sa stalle.

T.F.P.M. Mes Frères, vous voilà dûment préparés. Vous avez libéré votre intelligence, vous avez exploré la nature, vous avez pénétré sous la neuvième arche, vous y avez découvert la pierre cubique et les lettres inscrites sur le Delta, mais vous n'avez pas su les lire.

Reprenez donc vos recherches.

V\F\M. des Cér., accompagnez nos Frères dans l'accomplissement de leur tâche. Sortie des récipiendaires, conduits par le Maître des Cérémonies.

T.F.P.M. Mes Vénérables Frères, je vous rappelle que nous nous lèverons en faisant le signe d'admiration quand le récipiendaire dira " El' Khanan", puis nous nous mettrons à l'ordre. Musique pendant l'attente.

Le Delta

Au parvis, le Maître des Cérémonies revêt le récipiendaires actif d'une corde verte passée deux fois autour des reins, les bouts pendant sur les épaules au-dessus du sautoir et lui confie le Delta d'or.

Le Frère Maître des Cérémonies frappe à la porte du Temple en Chevalier Royale Arche de Salomon.

M.d.C.  + + + + +

1er S.  Trois Fois Puissant Maître, on frappe à la porte du Temple en Chevalier Royale Arche de Salomon.

T.F.P.M. Que les portes soient ouvertes.

En entrant dans le Temple, le récipiendaire principal dit:

R.  El'Khanan (Dieu miséricordieux)

Les récipiendaires restent à l’ouest. Tous les Frères font le signe d'admiration suivi du signe d’ordre.

R.  Trois Fois Puissant Maître, vous nous avez chargé de chercher la vérité. Nous avons accompli cette recherche en toute conscience.

Nous n'avons trouvé qu'un mot que les hommes contemplent en tremblant.

Le M. des C. dit au Récipiendaire de montrer le Delta.

T.F.P.M. Ce mot est pour eux le grand inconnu qui les épouvante.

Vous l'avez découvert sous la neuvième arche.

Il est le centre de toute lumière, le symbole de la vérité à laquelle nous aspirons tous, sans jamais y atteindre.  

Vénérable Frère Maître des Cérémonies, conduisez les Chevaliers Royale Arche de Salomon devant l'autel. Les Vallées au repos.

T.F.P.M.  Mes Frères, vous avez examiné les croyances humaines, dont le Delta est le symbole le plus élevé. Elles partent de sentiments louables et justes; cependant, elles ont souvent conduit à l'égarement de la raison.

A présent, vous êtes capables de vous défendre contre les préjugés d'autrui.

Désormais, il vous faudra vaincre vos propres préjugés, car vos sentiments maçonniques en sont encore prisonniers et c'est un esclavage.

Débarrassez-vous-en en rompant les liens qui vous entravent.

Le récipiendaire se débarrasse seul de la corde et la remet au Frère M. d. Cér.

T.F.P.M. Libres et loyaux Maçons, maintenant, écoutez-moi :

Cet autel, vous le savez, représente la Pierre Cubique, le symbole de l'idéal le plus élevé de l'homme. Pour les anciens, c'était l'autel des consécrations et des sacrifices. Pour nous, il symbolise la somme de tous les apports que nos aînés ont rassemblés dans leurs efforts patients et continus vers la lumière. Enrichissez ce trésor en y déposant le symbole de l'une des plus hautes conceptions de l'homme dans sa recherche constante de la Vraie Lumière.

Le récipiendaire dépose le Delta sur l'autel.

 T.F.P.M.  Vénérable Frère Maître des Cérémonies, conduisez-les dans les Vallées.

T.F.P.M. L'esprit de Dieu plane sur nos initiations, comme il domine l'esprit de l'homme depuis le jour où il chercha à comprendre le pourquoi de son être et le sens de son environnement.

L’homme a pressenti le divin dans la pierre du rocher, dans l'écorce de l'arbre, dans le cœur de l'animal, dans les phénomènes naturels perceptibles à ses sens; mais sa pensée dû se libérer avant de pouvoir déchiffrer le Nom inscrit sur la Pierre d'agate. Cette pierre, symbole de la perfection maçonnique, porte le Nom sacré.

Vénérable Frère Orateur, quel nom avez-vous lu sur la Pierre d'Agate ?

Ora. Garde le silence en baissant la tête.

T.F.P.M. énérable Frère 2d Surveillant, quel nom avez-vous lu sur la Pierre d'agate ?

2d S. Garde le silence en baissant la tête.

T.F.P.M. Vénérable Frère 1er Surveillant, quel nom avez-vous lu sur la Pierre d'agate ?

SecR. Garde le silence en baissant la tête.

T.F.P.M. Aucun d'entre vous n'a donc su lire le Nom ?  

Qui nous dira ce qu'est le Dieu que nous cherchons? Sommes-nous donc condamnés à l'éternel tourment de l'incompréhension ?

Diminuer les lumières, puis les augmenter graduellement pendant la lecture du texte.

T.F.P.M. La lecture du Nom n'est pas chose aisée. Voilà des lettres qu'il est bien difficile de traduire. Lentement apparaît sur la Pierre d'agate un faisceau de lumière de plus en plus éclatant.

Le Maçon s'évade ainsi des limites imposées à ses sens; il découvre l'unité, l'harmonie et la beauté de son Univers.

On vous a dit que, devenu Parfait Maçon, vous pourriez lire le nom, dont les éléments constituent le Tétragramme inscrit sur le Triangle d'or serti dans la Pierre d'agate. Vous lirez le Mot par vous-mêmes, selon votre conviction personnelle, en suivant votre propre intuition.

Tel est le secret de ce grade. Utilisez les lettres que vous avez découvertes sous la neuvième arche, sans toutefois négliger les enseignements des sciences. Vous lirez, "Créateur", "Providence", "Adonai", "Nature", "Force", "Harmonie", "Energie", "Loi", "Principe" mais quelle que soit votre interprétation, que votre lecture soit sincère et réfléchie.

Soyez prudents dans votre jugement, car ce qui peut vous paraître l'évidence même n'est souvent que l'héritage d'une habitude ancestrale.

Pleine lumière.

T.F.P.M. Vénérable Frère Orateur, admettez-vous un des noms que j'ai cités comme expliquant Dieu ?

Ora. J'ai entendu des sons, des mots qui n'expriment que des idées humaines, ou plutôt une seule, toujours la même: "Je cherche".

T.F.P.M.  Vénérable Frère 1er Surveillant, la Maçonnerie admet-elle un de ces sons comme exprimant sa pensée ?

1er S.  Non, Trois Fois Puissant Maître.

T.F.P.M.  Vénérable Frère 2d Surveillant, quelle est la pensée maçonnique ?

Partager cet article

Commenter cet article