Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Hauts Grades

REAA 15 : initiation (1)

6 Septembre 2012 , Rédigé par REAA 15 Publié dans #Rites et rituels

T.I.M. Vénérable Frère Maître des Cérémonies, veuillez découvrir le tableau de désolation, puis amener ces Grands Elus devant la porte du Temple, en leur faisant passer le pont de Gederah. Les Frères qui ont représenté les gardiens extérieurs se placent à l'entrée du pont pour en empêcher le passage.

Le Maître des Cérémonies conduit les récipiendaires devant le pont.

Zorobabel porte l'épée, la bague et le ruban que lui a donné Cyrus. Arrivés devant le pont, le Maître des Cérémonies s'écarte.

Les Frères qui défendent l'accès du pont croisent leurs épées pour en interdire le passage. Zorobabel essaie de séparer les armes avec son épée, mais n'y parvient pas. Il remet alors la bague et le ruban de Cyrus à ceux qui empêchent le passage du pont, mais il conserve son épée.

A ce moment, les défenseurs du pont écartent leurs armes et laissent passer les récipiendaires, qui franchissent le pont. Ils sont conduits devant la porte du Temple (ou devant le voile).

Zorobabel frappe en Grand Elu, Parfait et Sublime Maçon (3+5+7+9)

Z.  3 + 5 + 7 + 9 (avec le pommeau de son épée)

C.d.G.  Vénérable Frère Second Surveillant, on frappe à la porte du Temple en Grand Elu, Parfait et Sublime Maçon.

1er S.  Très Illustre Maître, on frappe à la porte du Temple en Grand Elu, Parfait et Sublime Maçon.

T.I.M. Vénérable Frère Capitaine des Gardes, voyez qui frappe ainsi.

Le Capitaine des Gardes entrouvre la porte ( ou écarte le voile)

C.d.G. Qui frappe ainsi?

Z.  (à haute voix, de manière à être entendu dans le Temple) J'étais prisonnier à Babylone. Je demande à voir mes Frères qui ont échappé à la captivité, pour leur annoncer ma délivrance. Le Capitaine des Gardes referme la porte

T.I.M.  Mes Vénérables Frères, cette nouvelle me paraît fondée. Les septante années se sont écoulées. Vénérable Frère Capitaine des Gardes, demandez à ce visiteur son nom, son âge, la tribu à laquelle il appartient et le message qu'il apporte.

C.d.G.  Ouvrant la porte : Quel est votre nom ?

Z.  Zorobabel.

C.d.G. Quel âge avez-vous ?

Z.  Septante ans.

C.d.G. A quelle tribu appartenez-vous ?

Z. A la tribu de Juda.

C.d.G. Quel message apportez-vous ?

Z. celui de ma délivrance et de celle de mes compagnons, ainsi que la permission de reconstruire le Temple.

T.I.M. Oui, mes Vénérables Frères, la captivité est terminée. Notre longue nuit s'achève. Ce visiteur est le Prince que nous attendions et qui doit relever les ruines de notre Temple. Qu'il soit reconnu et admis parmi nous.

Le Maître des Cérémonies conduit les récipiendaires entre les Surveillants.

Le Capitaine des Gardes referme la porte ou le rideau.

Les Frères qui ont assuré la défense du Pont mettent celui-ci à l'écart, puis rentrent dans le Temple et rejoignent leurs places.

T.I.M. Vénérable Frère Maître des Cérémonies, faites asseoir les Grands Elus dans les vallées, excepté Zorobabel. Zorobabel, remettez-nous votre épée et faites-nous le récit de votre délivrance. Zorobabel remet son épée au Maître des Cérémonies

Z. Cyrus, m'ayant permis de paraître devant son Conseil, fut ému par nos souffrances. Nous étions couverts de chaînes faites de maillons triangulaires. Le vainqueur leur avait donné cette forme par dérision, connaissant notre vénération pour le Delta. Cyrus nous accorda la liberté et la permission de reconstruire le Temple. Il me donna une épée, une bague et un ruban, et me fit Chevalier de l’ Epée. Je suis alors parti avec mes compagnons et, selon les ordres de Cyrus, ses soldats nous escortèrent jusqu'à la sortie de Babylone.

Nous avons ensuite poursuivi notre route seuls et nous sommes arrivés au Pont de Gederah. Là, nous avons été assaillis par des ennemis et nous avons dû livrer bataille. Après avoir remporté la victoire, nous avons franchi le Pont, mais au cours du combat, j'ai perdu la bague et le ruban que m'avait donné Cyrus.

T. I. M. Mon Frère, cette bague et ce ruban étaient le symbole de la possession de biens matériels et marquaient votre attachement à la matière.

Le passage du Pont de Gederah représente votre libération du domaine de la matière et votre accession à celui de l'esprit. Il était donc indispensable que vous abandonniez ces richesses. Elles ne vous avaient été données que pour vous forcer à vous en défaire. Vous aurez à méditer longuement la signification de ce passage, qui est la clef de ce degré. Mon Frère, avant de poursuivre, je dois m'assurer que les arcanes du grade précédent vous sont restés en mémoire. Au 14e degré, quel titre vous a-t-on donné ?

Z. Celui de Grand Elu, Parfait et Sublime Maçon.

T.I.M. Vénérable Frère Premier Surveillant, interrogez ce Frère sur les arcanes du 14e degré.

Le Maître des Cérémonies conduit Zorobabel devant le Premier Surveillant.

1er S. Mon Frère, exécutez le signe du serment.

Z. (porter la main droite vers le flanc gauche, puis la retirer avec vivacité et horizontalement vers la droite)

1er S.  Mon Frère, exécutez le signe du feu.

Z.  ( porter la main droite ouverte, paume en dehors, vers la joue gauche, et se tenir le coude droit de la main gauche)

1er S. Exécutez le signe de l'admiration et du silence.

Z. ( lever les deux mains ouvertes vers le ciel, en inclinant la tête et en levant les yeux; poser ensuite l'index et le médius droits sur les lèvres )

1er S. Tirez la batterie.

Z.      ========================(3 – 5 – 7 - 9)

1er S. Quel âge avez-vous ?

Z. Quatre-vingt et un ans.

1er S. Donnez-moi les mots de passe.

Z.  SHIBOLETH ELKHANAN.

1er S. Donnez-moi les mots couverts.

Z. YABOULON MAKHOVIM ADONAÏ

1er S. Donnez-moi le mot sacré.

Z. YOD HE VAV HE

1er S. Très Illustre Maître, je réponds de ce Frère. Il est Grand Elu, Parfait et Sublime Maçon.

T.I.M.  Vénérable Frère Maître des Cérémonies, faites ranger tous les Grands Elus devant l'Autel.

Les récipiendaires sont rangés à trois pas en avant de l'autel.

T.I.M.  Mes Vénérables Frères, debout et à l'ordre.

Je crois que Zorobabel et ses compagnons sont dignes d'être admis parmi nous. Faites le signe, si vous y consentez.

Les Frères acquiescent en exécutant le signe: ils étendent le bras droit à hauteur de l'épaule, comme s'ils tiraient l'épée et la portaient en avant. Ils se remettent ensuite à l'ordre.

T.I.M. Vénérable Frère Orateur, veuillez donner lecture du serment.

Orateur “Devant mes Vénérables Frères ici assemblés, je renouvelle tous les engagements que j'ai pris au cours de mes Initiations antérieures.

Je promets de consacrer tous mes efforts à mon perfectionnement et, plus que jamais, à chercher la Vraie Lumière.

Je promets de ne jamais tolérer que soient violés les principes fondamentaux du Rite Ecossais Ancien et Accepté.

Ainsi m'aide le Grand Architecte de l'Univers !”

T.I.M.  Vénérable Frère Maître des Cérémonies, faites leur faire trois pas en avant, afin qu’ils prennent leur engagement.

Exécution

T.I.M. Mes Frères, si vous êtes disposés à prêter ce serment, que chacun de vous, à l'appel de son nom, pose la main droite sur les Trois Grandes Lumières de la Maçonnerie et dise: “Je le jure”.

Exécution

T.I.M.  Mes Frères, je prends acte de votre serment.

Les Vallées au repos. Mes VV\FF\, tournez-vous vers l'Occident.

Exécution

T.I.M.  Mes Frères, vous pouvez mesurer I’état de désolation dans lequel est tombé le Temple de Salomon: murs ruinés, autel brisé, ornements pillés ou dévastés; parmi les ouvriers règnent crainte et désarroi. Mais, grâce à vous, nos fers sont rompus, notre deuil prend fin, nos espérances renaissent. Nous allons pouvoir reprendre nos travaux. V. F. Maître des Cérémonies, que les néophytes entreprennent leurs premiers travaux. Conduisez-les dans la salle des plans.

Exécution La Salle des Plans est aménagée hors du Temple, au parvis ou éventuellement dans la partie du Temple qui a servi pour le Conseil de Cyrus. Sur la tables sont disposés un flambeau, des plans d'architecture représentant ceux du Temple de Jérusalem, une règle, une équerre et un compas.

Le Frère Maître des cérémonies allume le flambeau, puis il montre aux néophytes les plans et leur fait prendre des mesures et vérifier les angles.

Pendant ce temps, dans le Temple, le tableau de désolation est enlevé par le Maître des Cérémonies adjoint et remplacé par un autre tableau qui comporte un triangle, un tétragramme rayonnant, l'Arche d'Alliance, trois triangles équilatéraux placés l'un dans l'autre et deux épées croisées.

Une fois le tableau en place :

T.I.M.  Mes Vénérables Frères, les Grands Elus sont en ce moment dans la salle des plans et ils y étudient ceux du Temple de Jérusalem, son mur d'enceinte, deux salles communicantes, le HEKHAL, ou lieu saint, et le DEVIR ou Saint des Saints, qui est un cube parfait.

Le Maître des Cérémonies s'adresse aux néophytes :

M.d.C.  Mes Frères, voici un plan du Temple de Jérusalem sur lequel sont représentés les colonnes, le mur d'enceinte, deux salles communicantes: le HEKHAL, ou lieu saint et le DEVIR, ou Saint des Saints, qui est un cube parfait.

Prenez-en les mesures et vérifiez les angles.

Exécution

Le Maître des Cérémonies conduit ensuite les néophytes devant la porte du Temple (ou le rideau) et frappe cinq coups égaux : XXXXX

Partager cet article

Commenter cet article