Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Hauts Grades

REAA 15 : initiation (2)

6 Septembre 2012 , Rédigé par REAA 15 Publié dans #Rites et rituels

C.d.G. Très Illustre Maître, on frappe à la porte du Temple.

T.I.M. Vénérable Frère Capitaine des Gardes, voyez qui frappe ainsi.

C.d.G.  entrouvre la porte (ou le rideau) Qui frappe ainsi ?

M.d.C. C'est le Vénérable Frère Maître des Cérémonies accompagnant Zorobabel et ses compagnons qui, rendus conscients de leurs devoirs, demandent l'entrée du Temple.

C.d.G. Très Illustre Maître, c'est le Vénérable Frère Maître des Cérémonies accompagnant Zorobabel et ses compagnons qui, rendus conscients de leurs devoirs, demandent I'entrée du Temple.

T.I.M. Qu'ils entrent mais s'arrêtent entre les Surveillants.

Le Maître des cérémonies place les néophytes entre les Surveillants

Zorobabel, la réédification du Temple saccagé est devenue notre principal objectif. Un si grand ouvrage devait vous être réservé. Les engagements que vous venez de prendre en garantissent I'exécution. Nous avons besoin d'un chef qui nous guide dans nos travaux et soit en même temps notre défenseur.

L'épée que vous avez réussi à conserver dans le combat fortifie notre espoir et nous assure de votre succès. Et maintenant recevez les attributs de votre nouvel état et apprenez à connaître les mystères qui s'y rapportent. Vénérable Frère Maître des Cérémonies, conduisez les tous devant l'autel.

Le Très Illustre Maître descend de sa stalle avec son épée.

T.I.M. Chevaliers, mes Frères, debout et à l'ordre.

Mes Frères, genou droit en terre.

A Babylone, Cyrus vous a fait Chevalier de l'Epée.

Ici, dans ce Temple, à la gloire du Grand Architecte de l’Univers, au nom et sous les auspices du Suprême Conseil pour la Belgique et en vertu des pouvoirs qui m'ont été conférés par le Souverain Grand Commandeur, je vous crée, je vous consacre et je vous reçois Chevaliers Maçons libres d'Orient ou de I’Epée.

Levez-vous, Chevaliers.

Le Très Illustre Maître pose successivement son épée sur la tête, l'épaule droite et l'épaule gauche du récipiendaire.

Le T.I.M. retourne à sa stalle

Les Vallées au repos.

T.I.M. Chevaliers, mes Frères, je vous rends votre épée.

Le Maître des Cérémonies remet l'épée à Zorobabel, qui la prend de la main droite.

T.I.M. Je vous fais remettre cette truelle, symbole de I’œuvre à accomplir,

Le Maître des Cérémonies remet la truelle à Zorobabel, qui la prend de la main gauche,

T.I.M. Vous travaillerez désormais le glaive d'une main et la truelle de l'autre.

Je vous fais remettre ce cordon. Il est vert d'eau et se porte de droite à gauche. Il est orné des lettres L :.D :.P :., ce qui signifie "LIBERTE DE PASSAGE ". Ces trois lettres proviennent de l'hébreu "LAQAKH DROR PASSAKH", ce qui se traduit par "Il reçut permission de passage" et se rapporte à votre passage du Pont de Gederah. Ces trois lettres vous rappellent notre délivrance et la reprise de nos travaux. Elles sont aussi la marque de la vraie Chevalerie, comme votre épée, dont vous ne vous servirez que pour défendre I'équité, en est le symbole. Le T.I.M. descend de sa stalle

T.I.M. Au nom de tous vos Vénérables Frères, je vous donne à présent l'accolade fraternelle.

Le Très Illustre Maître regagne sa stalle.

T.I.M. Mes Frères, je vais maintenant vous communiquer les arcanes du grade.

La mise à l'ordre : On porte la main droite sur l'épaule gauche.

Le signe : Etant à l’ordre, on descend la main droite de l'épaule gauche vers la hanche droite en serpentant, pour imiter les ondes d'un fleuve; ensuite, on fait le mouvement de tirer I'épée de son fourreau et de la présenter en avant, le bras tendu à la hauteur de l'épaule, comme pour combattre.

La batterie : elle se compose de sept coups par 5 + 2  =======

T.I.M. Vénérable Frère Maître des Cérémonies, reconduisez les néophytes à leur place.

T.I.M. Vénérable Frère Premier Surveillant, en quoi consiste I’attouchement ?

1er S. (sans exécution)

On se saisit mutuellement la main gauche le bras levé et tendu, comme pour repousser une attaque, tandis que de la droite on semble vouloir se frayer un passage; ensuite on se porte réciproquement la pointe de l'épée sur le cœur. Le premier dit “JUDA“, le second répond “BENJAMIN”.

T.I.M. Vénérable Frère 1er Surveillant, quelle est la marche ?

1er S.  (sans exécution)

On avance fièrement par cinq pas, I’épée haute.

T.I.M.  Quel est I’âge ?

1er S.  Septante ans.

T.I.M. Quel est le cri d'acclamation ?

1er S.  Gloire à Dieu et au Souverain.

T.I.M. Quel est le mot de passe ?

1er S. YA 'AVOROU HAMAÏM.

T.I.M.  Est-il important ?

1er S. Très important.

T.I.M. Que signifie-t-il ?

1er S.  “Ils passèrent les eaux “.

T.I.M. Quelle est la Grande Parole ?

1er S. SHE'AL SHALOM AVI

T.I.M. Quel est le mot sacré ?

1er S.  REPHIDIM.

T.I.M. Quelle est sa signification ?

1er S.  C'est le nom donné au dernier campement des Israélites après leur sortie d'Egypte.

T.I.M.  Je vous remercie, Vénérable Frère 1er Surveillant.

T.I.M. Mes Frères, le tableau qui décore à présent la Loge n'est plus celui de la désolation et du désordre. Aux ruines du Temple succède le tableau de sa résurrection et de celle de la Loi Sacrée, symbolisée par la Gloire Flamboyante et l'Arche d'Alliance. Les épées croisées, toujours présentes, nous rappellent que notre combat n'est pas terminé. A vous, mes Frères nouvellement initiés, d'approfondir le symbolisme qui se dégage du tableau de ce grade, car le rituel que vous venez de vivre s'adresse, au delà de son thème légendaire, à vous-mêmes, en vous conviant à poursuivre votre combat en vue de votre propre libération, avant de connaître la vraie lumière dans la paix et la sérénité.

T.I.M. Vénérable Frère Secrétaire, avez-vous de la correspondance ou des planches d'excuses à nous communiquer ?

Secrét.  .......

T.I.M.  Remerciements aux autorités maçonniques, aux visiteurs, à la C\O\D\.                       Vénérable Frère Maître des Cérémonies, veuillez faire circuler le tronc de solidarité.

 

Partager cet article

Commenter cet article