Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Hauts Grades

REAA : Initiation au 20ème degré

28 Juin 2012 , Rédigé par Rituel REAA 20ème degré Publié dans #hauts grades

 

 

V.G.M.            Vénérable Frère Maître des Cérémonies, veuillez introduire les frères récipiendaires. Un récipiendaire est désigné. Il est revêtu du décor du dix-neuvième degré, avant d’entrer dans le temple.

Disposition 1 (p.1)Le Maître des Cérémonies conduit les récipiendaires entre les surveillants, puis ils prennent place devant le Volume de la Loi Sacrée.

Disposition 2 (p.2) Le Maître des Cérémonies conduit les récipiendaires entre les surveillants, puis il conduit le récipiendaire désigné au fauteuil, devant l'Autel.Les autres prennent place sur la colonne du nord.  

V.G.M.       Mes VV. Frères, la loge des Grands Maîtres des Loges Symboliques est tendue de bleu et de jaune pour rappeler l'azur du ciel et l'or des nuages au milieu desquels l'Eternel apparut à Moïse sur le mont Sinaï pour lui dicter les Tables de la Loi. Le Maître de la Loge est nommé « Vénérable Grand Maître ».

Il est assisté par deux surveillants qui siègent à l’Occident.

Le trône du maître de la loge est à l’Orient et devrait se trouver sur une estrade de neuf marches.

Au sud-est, se trouve un chandelier à neuf branches, en souvenir des neuf premiers Grands Maîtres. Il reste toujours allumé pour rappeler que la présence de neuf Grands Maîtres est requise pour constituer la loge des Grands Maîtres des Loges Symboliques.

A droite de l'Autel, se trouve un récipient dans lequel brûle un feu de braises. Devant l’Autel, sont déposées deux épées croisées, pour rappeler que le récipiendaire est reçu par le fer et le feu.

Le fer symbolise les misères du monde. Le feu, symbole de pureté, est le passage obligé pour atteindre la Vérité. Vénérable Frère Orateur, veuillez nous rappeler l'origine historique de ce vingtième degré du Rite.

Orat.               Au 18ème siècle, aux premiers temps de l'introduction de la Franc-Maçonnerie spéculative en Europe, la charge de Vénérable Maître de loge était conférée à vie et sa consécration avait lieu par l'initiation au grade de "Maître ad Vitam". Au cours des années, l'élection des Vénérables Maîtres des loges symboliques étant devenue annuelle, ce grade perdit de son importance, mais il fut néanmoins maintenu dans le cadre du Rite Ecossais Ancien et Accepté sous le titre de "Grand Maître des Loges Symboliques ».

V.G.M.            Frère récipiendaire, la tradition veut que je vous interroge sur les arcanes de tous les degrés de la Franc-Maçonnerie qui vous ont été conférés jusqu'à ce jour, en vous informant qu' ici vous représentez Zorobabel.

Je sais que vos Frères vous reconnaissent comme Franc-Maçon. Donnez-moi le mot sacré de l'apprenti de la Franc-Maçonnerie Ecossaise.

Réc.                 Je ne sais ni lire ni écrire, je ne sais qu'épeler. Donnez-moi la première lettre, je vous donnerai la suivante.

V.G.M.                        B

Réc.                             O

 

V.G.M.                        A

Réc.                             Z

V.G.M.            Qu’avez-vous appris de plus ?

Réc.                 A dégrossir ma pierre brute en éternel apprenti que je resterai ma vie durant.

V.G.M.            Mon Frère, que vous a enseigné le deuxième degré?

Réc.                 J'ai appris à me servir des outils de la Franc-Maçonnerie et, lorsque tout était perdu, à recommencer; alors, j'ai vu briller dans les ténèbres l' Etoile Flamboyante au milieu de laquelle était inscrite la lettre G, symbole du Grand Architecte de L’Univers.

V.G.M.            Avez-vous été élevé au grade de Maître Maçon ?

Réc.                 L'acacia m'est connu. Je sais aussi qu'Hiram Abi fut le premier architecte du Temple de Salomon et qu'il fut assassiné par trois mauvais compagnons qui symbolisent l’ignorance, le mensonge et l'ambition.

Mais Hiram reste immortel.

V.G.M.            Avez-vous été promu Maître Secret ?

Réc.                 Je suis passé de l'équerre au compas, j'ai vu le tombeau du Maître Hiram et mes lèvres furent scellées par le sceau du secret.

V.G.M.            Etes-vous Maître Parfait ?

Réc.                 J'ai vu le cercle et le carré, et je sais que le cœur de notre Maître Hiram repose sous une dalle triangulaire sur laquelle est gravée une branche d'acacia.

V.G.M.            Avez-vous été reçu Secrétaire Intime ?

Réc.                 Accusé d'une faute grave, j'ai été pardonné et ensuite j'ai représenté Yahoben afin de reconstituer le triangle parfait, qui avait été brisé par l'assassinat du Maître Hiram Abi.

V.G.M.            Avez-vous été promu Prévôt et Juge ?

Réc.                 Oui, car je connais la boîte d'ébène, dont j'ai reçu la clef.

V.G.M.            Et comme Intendant des Bâtiments ?

Réc.                 Yahoben, chef des artisans travaillant le bronze, j'ai participé avec quatre autres maîtres à la décoration du Saint des Saints qui avait été interrompue à la mort d'Hiram Abi.

V.G.M.            Avez-vous ensuite été désigné comme Elu des Neuf ?

Réc.                 Elu, j'ai pénétré le premier dans la caverne où se cachait Abhiram, que j'ai transpercé du poignard. Le Roi Salomon, en sage, m'a pardonné d'avoir transgressé ses consignes.

V.G.M.            Avez-vous été choisi comme Illustre Elu des Quinze ?

Réc.                 Oui, après cinq jours de vaines recherches, Zerbal, Stolkin et moi avons découvert dans la carrière nommée Ben-Deqer, dans le pays de Gath, les deux autres meurtriers d'Hiram Abi.   

V.G.M.            Avez-vous ensuite été récompensé de votre zèle ?

Réc.                 Oui. Le Roi Salomon me désigna comme Elu des Douze et il me montra les trésors ramenés de Giv'on: l'Arche d'Alliance, la boîte en or dans laquelle était conservé le cœur du Fidèle, le palmier, le chandelier à sept branches et le voile du Saint des Saints.

V.G.M.            Le Roi Salomon a-t-il continué à vous considérer parmi ses fidèles ?  

Réc.                 Comme Emerch, j'ai été désigné Grand Maître Architecte et j'ai appris à connaître les trois genres d'architecture, les cinq ordres d'architecture et les dix-neuf sciences.

V.G.M.            Avez-vous été reçu Royal Arche de Salomon ?

Réc.                 J'ai découvert le temple d'Enoch, j'ai traversé ses neuf voûtes et j'ai retrouvé sous la neuvième voûte le Delta en or.

V.G.M.            Vous a-t-on révélé ensuite les secrets de Grand Elu, 14ème degré du Rite ?

Réc.                 J'ai pénétré sous la voûte secrète, et j'ai contemplé le Delta en or sur lequel sont gravées les lettres Yod Hé Vav Hé.

V.G.M.            Ayant ainsi terminé le cycle des grades de perfection,

avez-vous reçu la permission d'accéder aux grades capitulaires ?

Réc.                 Je fus libéré par Cyrus en ma qualité de Zorobabel.

J'ai ensuite franchi le pont de Gandarah.

Reçu Chevalier d'Orient ou de l’Epée, j'ai entrepris la construction du Second Temple, l'épée d 'une main, la truelle de l'autre.

V.G.M.            Avez-vous reconstruit le Second Temple ?

Réc.                 Oui, et après sa reconstruction, en récompense de mon zèle, de mon ardeur et de mon courage, j'ai été désigné comme Prince de Jérusalem.

V.G.M.            Avez-vous appris la destruction du Second Temple ?

Réc.                 Certainement. Alors, j'ai aspiré à pouvoir contempler la Jérusalem céleste, dont l’Agneau Mystique est l’emblème.

V.G.M.            Qu’avez-vous fait ensuite ?

Réc.                 Par bonheur, j’ai pu contempler l 'Etoile Nouvelle.

En prenant mon bâton de pèlerin, j'ai découvert la Rose sur la Croix. Ensuite, j'ai rallumé le chandelier à sept branches et j'ai gardé en moi, comme dépôt sacré, la Foi, la Charité et l'Espérance.

V.G.M.            Et après ?

Réc.                 J'ai enfin pu contempler la Jérusalem céleste, planant au-dessus de la Jérusalem terrestre, détruite par l'incompréhension des maçons.

V.G.M.            C'est bien, mon Frère.

Orat.               Que le récipiendaire effectue neuf voyages, à la mémoire des neuf premiers Grands Maîtres qui ont fait le voyage à Jérusalem, et qui se nomment :

                                                                       1.Zorobabel

                                                                       2.Ezrah,

                                                                       3.Josué,

                                                                       4.Néhémie

                                                                       5.Azaryah,

                                                                       6.Ra'amyah,

                                                                       7.Mordekhai,

                                                                       8.Balsam,

                                                                       9.Mispar.

Conduit par le MdC, le récipiendaire effectue les neuf voyages. Au dernier voyage, il s’approche de l’autel en traversant les épées.

V.G.M.            Mes VV FF, Préparez-vous à prêter le serment d'usage.

Debout, Vénérables Frères. FF. Surveillants, veuillez m'assister;  

Les deux SS gagnent l'orient et se tiennent de part et d'autre de l'autel, l'épée à la main. Mes VV. FF, veuillez enlever votre décor, puis vous approcher de l'Autel.

V.G.M.            Vénérable Frère Orateur, veuillez donner lecture du serment que les frères récipiendaires ont à prêter.

Orat.               A la Gloire du Grand Architecte de l’Univers.

En présence des Frères assemblés en loge de Grands Maîtres des Loges Symboliques, je promets solennellement de ne jamais révéler aucun des secrets du grade qui va m'être conféré, de respecter les Statuts, Règlements et Décrets du Suprême Conseil pour la Belgique et de secourir mes Frères, dans la mesure de mes moyens, en toutes circonstances".

V.G.M.            Frères récipiendaires, veuillez placer la main droite sur les trois Grandes lumière de la Franc-maçonnerie et répéter cette obligation, membre de phrase par membre de phrase en remplaçant mon nom par le vôtre.

Les FF. surveillants croisent les épées au-dessus de la tête du récipiendaire, tandis que le MdC rapproche d'eux le vase enflammé.

V.G.M.            Mes Frères, je prends acte de votre serment.

Le Vénérable Grand Maître étend son épée au-dessus des trois Grandes Lumières de la Franc-Maçonnerie, et dit: A la Gloire du Grand Architecte de l'Univers, au nom et sous les auspices du Suprême Conseil pour la Belgique et en vertu des pouvoirs qui m'ont été conférés par le Souverain Grand Commandeur, je vous crée, consacre et reçois, Grand Maître des Loges Symboliques, Maître ad Vitam, vingtième degré du Rite Ecossais Ancien et Accepté.

Vous Frère X........, Vous Frère Y......, Vous Frère Z...... 

Mon Vénérable Frère, je vous fais revêtir du cordon de ce grade. Ses couleurs sont le bleu et le jaune, elles symbolisent l'or et l'azur du ciel.

C'est en effet au milieu d'un nuage d'or dans un ciel bleu-azur que l' Eternel apparut à Moïse.

Le bijou qui y pend est un triangle d'or sur lequel est gravée la lettre R, qui est la première lettre du mot sacré du grade.

Vénérable Frère Maître des Cérémonies, veuillez m’assister afin de communiquer les arcanes du grade.

Le mot sacré du grade est Raza Betsilah.

Ce qui signifie: le mystère caché.

Le mot de passe est Yakhsan.

Ce qui signifie: noble.

On y répond par : Stolkin.

Il y a quatre signes.

Le premier, nommé signe d'introduction, rappelle la voûte d'acier bien connue. Il se fait en se tenant en face d’un Frère le bras droit levé en oblique devant le visage, comme si l’on brandissait une épée.

Le deuxième signe est le signe d'ordre; il consiste à former quatre équerres. On porte la main droite sur le cœur, les doigts joints et le pouce levé, ce qui forme deux équerres. On porte la main gauche ouverte à la hanche, troisième équerre et on joint les talons formant la quatrième équerre.  

Le troisième signe est celui qu’Aaron, Grand Prêtre, fit quand le Tabernacle fut achevé. Il consiste à se mettre à genoux, de se prosterner en posant les deux coudes à terre, la tête un peu penchée vers la gauche. On forme ainsi quatre équerres.

Le quatrième signe est celui que le Roi Salomon fit en voyant le Temple achevé. Il consiste à croiser les bras en équerre sur la poitrine, le droit par dessus le gauche, les doigts allongés et rapprochés, les pouces en équerre et les pieds en équerre, ce qui forme cinq équerres.

L’attouchement consiste à se prendre mutuellement le coude du bras droit avec la main droite, le presser quatre fois, puis laisser glisser la main le long de l'avant-bras jusqu'au poignet, et se donner réciproquement la griffe du Maître.

La marche se compose de neuf pas en équerre, afin de rappeler que le Maître ad Vitam fait neuf voyages avant d'être purifié par le fer et le feu.

La batterie de ce grade se compose de trois coups, par un coup suivi de deux coups rapprochés.  ===

Mes Vénérables Frères, la très longue instruction du grade peut être résumée en quatre points essentiels, que le Vénérable Frère Orateur va vous communiquer.

Orat.               Mes Vénérables Frères, l'instruction de ce grade nous enseigne que:

L'endroit où le corps de notre Maître Hiram-Abi avait été enseveli, fut indiqué par une branche de l’arbre à grenades, mais les Grands Elus, descendants des anciens Patriarches voulurent garder secret le vrai mystère de la Franc-Maçonnerie en convenant de dire qu'il s'agissait d'une branche d'acacia.

Les loges symboliques s'appelèrent "Loges de saint Jean", parce que l'histoire légendaire de la Franc-Maçonnerie fait remonter son origine aux Croisades et que les Parfaits Maçons, chevaliers et princes, firent connaître les mystères de l'Ordre aux Chevaliers de Saint Jean de Jérusalem, et qu'ils décidèrent de suivre la même loi et de fêter annuellement la saint Jean.

Hiram-Abi fut le premier architecte du Temple de Salomon, mais Salomon lui-même en tailla la première pierre sur laquelle devait reposer plus tard l’Arche d’Alliance dans le Saint des Saints. Cette pierre d'agate, ayant la forme d'un cube parfait, fut posée avant le lever du jour, pour nous rappeler que nous devons toujours entreprendre notre travail avec vigilance et au plus tôt. Elle fut scellée au moyen de ciment composé d'un mélange de farine, de lait, de vin et d'huile, comme le fit symboliquement le Grand Architecte de l'Univers lorsqu'il créa le monde en s'armant de douceur, de bonté, de sagesse et de force. Dans cette pierre d’agate fut enchâssé le précieux Delta en or sur lequel était gravé le nom du Grand Architecte de l’Univers.

En récompense, Salomon permit aux principaux maîtres de contempler la pierre cubique d'agate et la plaque d'or sur laquelle était gravé le Nom de Dieu et qui reposait sur un piédestal encadré de trois colonnes: Sagesse - Force - Beauté, entourées d'un cercle en bronze, dont le centre représente le point de perfection en Franc-Maçonnerie.

Partager cet article

Commenter cet article