Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Hauts Grades

REAA ; réception au grade de Maître Parfait (2)

6 Juillet 2012 , Rédigé par Rituel REAA 05 Publié dans #hauts grades

Cinquième Voyage

Le Trois Fois Respectable Maître

Nous cacherons le corps d’Hiram sous une pierre triangulaire, sur laquelle nous dessinerons une branche d’acacia.

L’Orateur

Songez, mes Frères, qu’en nous l’enthousiasme, l’intelligence, (et) l’amour doivent constamment briller.

Gardons-nous d’utiliser la lumière d’Hiram à des fins misérables !

Le Trois Fois Respectable Maître

Que cette lumière soit celle que chaque initié aura su faire briller en lui !

Le Secrétaire

Que les oeuvres d’amour et de lumière triomphent toujours des crimes et de la violence !

Le Trésorier

Soyez tels, mes Frères, que vous puissiez toujours attendre avec sérénité le jugement que l’on pourra porter sur votre travail !

Le Trois Fois Respectable Maître

Vénérable Frère Expert, faites faire au récipiendaire le cinquième voyage.

L’Orateur

pendant que l’Expert fait faire le tour de la Loge.

Votre devoir est en vous. Il vous appartient de le découvrir.

Ne renoncez jamais à cette recherche.

La Maçonnerie vous guidera comme vous avez été guidé aujourd’hui.

C’est ainsi que vous vous conformerez à la loi unique et multiple.

L’Expert et le récipiendaire s’arrêtent devant le Frère Stolkin, face au Trois Fois Respectable Maître.

Stolkin

Vénérable Maître, le récipiendaire a accompli le cinquième voyage.

Le Trois Fois Respectable Maître

s’adressant au récipiendaire.

Vous êtes libre, mon Frère. La mort n’a plus d’emprise sur vous.

Le Trois Fois Respectable Maître

Trois jours ont passé après l’achèvement de l’œuvre et le Roi Salomon l’a jugée.

Vénérable Frère Zerbal, rejoignez le récipiendaire auprès du Vénérable Frère Stolkin.

Zerbal

se lève et se place avec le récipiendaire devant le Frère Inspecteur,

pendant que l’Expert regagne sa place.

Stolkin

Qui amenez-vous ici, Vénérable Capitaine des Gardes ?

Zerbal

Un digne Maître Secret qui, depuis longtemps, s’est engagé sur le chemin de la connaissance. Il désire progresser et demande à être reçu au grade de Maître Parfait.

Stolkin

Connaît-il les enseignements de ce grade ?

Zerbal

Non. En revanche, ayant pratiqué secret, obéissance et fidélité comme Maître Secret, il vient à nous pour achever sa maîtrise.

Stolkin

Qu’il aille alors à l’Orient faire connaître son désir au Vénérable Maître !

Zerbal

conduit le récipiendaire â l’Orient devant le Vénérable Maître.

Le Trois Fois Respectable Maître

Qui amenez-vous ici, Vénérable Capitaine des Gardes ?

Zerbal

Un digne Maître Secret qui, depuis longtemps, s’est engagé sur le chemin de la connaissance. Il désire progresser et demande à être reçu au grade de Maître Parfait

Le Trois Fois Respectable Maître

Connaît-il les enseignements de ce grade ?

Zerbal

Non. En revanche, ayant pratiqué secret, obéissance et fidélité comme Maître Secret, il vient à nous pour achever sa maîtrise.

Le Trois Fois Respectable Maître

Est-ce bien le Frère qui, pour devenir Maître Maçon, a été frappé par trois fois, couché en terre et relevé ?

Zerbal

C’est bien lui, Trois Fois Respectable Maître.

Le Trois Fois Respectable Maître

Qu’il se joigne à nous pour commémorer l’anniversaire des funérailles d’Hiram !

Vénérable Capitaine des Gardes, distribuez les neuf branches mystérieuses de l’immortalité.

Zerbal remet une branche d’acacia :

-           au Trois Fois Respectable Maître,

-           â Hiram, roi de Tyr

-           et à six Frères : le(s) récipiendaire(s) et des Frères de l’atelier.

Il garde la dernière.

Le Trois Fois Respectable Maître

Debout, mes Vénérables Frères, au signe de fidélité.

Vénérable Capitaine des Gardes, veuillez grouper devant l’Autel les Frères à qui vous venez de remettre les branches d’acacia pour qu’ils nous accompagnent en un pieux pèlerinage autour du tombeau de notre Maître.

À l’invitation de Zerbal,

les Frères se retrouvent devant l’Autel en une file, face au midi.

Entre Zerbal et le Frère suivant est ménagé un espace dans lequel viennent prendre place

le Trois Fois Respectable Maître et Hiram, roi de Tyr.

Dés l’arrivée du Trois Fois Respectable Maître, le cortège se met en marche :

les neuf Frères sont au signe de fidélité

et portent la branche d’acacia dans la main gauche.

Le cortège fait le tour de la Loge, puis s’arrête : les Frères se tournent vers le tombeau.

Le Trois Fois Respectable Maître

Mes Vénérables Frères, rendons un dernier hommage à notre Maître vénéré.

À cet appel, les neuf Frères, tous ensemble, d’un même geste,

jettent leur branche d’acacia sur le tombeau

et se tiennent dans une attitude de recueillement.

L’Orateur

Que l’esprit domine la matière!

Zerbal

reconduit le T. F. R. M. à son plateau.

puis le(s) récipiendaire(s) devant l’Autel,

enfin les autres Frères à leur place où ils restent debout.

Le Trois Fois Respectable Maître

Debout.

C’est ainsi que la Maçonnerie honore la mémoire des hommes bons et vertueux.

Si elle pleure leur perte, elle se console en pensant que leur rayonnement survit au tombeau.

Et maintenant, mes Frères, devant ces emblèmes de tristesse et de regrets, sous ces arceaux funèbres, témoins silencieux de notre pieux hommage, devant ces symboles de la précarité de notre propre nature, que toute pensée d’égoïsme et de haine soit bannie de nos coeurs.

Mes Vénérables Frères, faites comme moi le serment solennel de faire régner parmi nous la paix et la concorde.

Tous

étendant la main droite.

Je le jure !

Zerbal

demande au récipiendaire de placer ses deux mains, doigts entrelacés

sur le Volume de la Loi Sacrée, l’Équerre et le Compas.

S’il y a d’autres récipiendaires,

Zerbal les fait placer derrière le récipiendaire, la main droite sur une de ses épaules.

Le Trois Fois Respectable Maître

Vénérable Frère Orateur, veuillez lire la formule du serment

L’Orateur

À la Gloire du Grand Architecte de l’Univers et en présence de cette Loge de Maçons Parfaits, je fais la promesse sincère et je jure de ne jamais révéler les secrets de ce grade à qui ne serait pas autorisé à les recevoir, sous peine d’être déshonoré.

En outre, je promets et je jure, qu’en toutes circonstances, je me rappellerai et m’efforcerai de pratiquer les enseignements qui caractérisent le Maçon Parfait, que je serai honnête dans mes engagements, sincère dans mes affirmations, fidèle dans mes rapports avec tous les hommes, que je ne soutiendrai jamais ce qui est faux, ni ne cacherai la vérité. Tout cela je le promets sincèrement et je le jure solennellement.

Que le Grand Architecte de l’Univers me vienne en aide pour respecter ma promesse et mon serment

Le(s) Récipiendaire(s)

Je le jure.

Le Trois Fois Respectable Maître

À la Gloire du Grand Architecte de l’Univers,

au nom et sous la juridiction du Suprême Conseil des Souverains Grands Inspecteurs Généraux du 33ème et dernier degré du Rite Écossais Ancien et Accepté pour la France,

je vous reçois au rang et à la dignité de Maître Parfait.

Je vous décore du cordon, du tablier et du bijou de Maître Parfait.

Zerbal enlève la cordelette verte

et revêt le Frère des décors de Maître Parfait.

Vous les porterez désormais en suivant l’exemple de notre Maître et en le prenant pour modèle, pour que votre mémoire puisse mériter les mêmes honneurs que ceux que nous venons de lui rendre.

Vénérable Capitaine des Gardes et Vénérable Frère Expert, veuillez m’aider à communiquer les signes, mots et attouchements du Maître Parfait.

Le Trois Fois Respectable Maître lit les questions.

Le Frère Expert dicte les réponses et, aidé de Zerbal,

montre les signes et attouchements que le Maître Parfait exécute ensuite.

Le Trois Fois Respectable Maître

Signe d’admiration : lever les mains et les yeux vers le ciel, laisser tomber les bras croisés sur le ventre et regarder le sol

Signe de reconnaissance : chacun avance le pied droit pour toucher la pointe du pied et le genou de l’autre ; cela fait, se placer la main droite sur le coeur, puis la retirer du côté droit en faisant une équerre.

L’attouchement : se prendre la main en griffe de Maître et, en même temps placer la main gauche sur l’épaule droite de l’autre et se mettre les mains droites l’une dans l’autre, quatre doigts serrés et les pouces levés pour former un triangle.

La batterie : 4 coups égaux.

Le mot de passe : ACACIA.

Le mot sacré : YOD.

L’âge : 16 ans (4 fois 4).

La marche : former un carré par quatre pas assemblés :

-           un pas en avant, en partant du - gauche et fermer (ramener te pied droit en équerre) ;

-           un pas à gauche, en partant du pied gauche et fermer ;

-           un pas en arrière, en partant du pied gauche et fermer ;

-           un pas à droite, en partant du pied droit et fermer.

Le Trois Fois Respectable Maître

Vénérable Frère Capitaine des Gardes, veuillez conduire nos nouveaux Maîtres Parfaits parmi leurs Frères et leur demander de prendre place au milieu d’eux.

Quand Zerbal a fait asseoir les nouveaux Maîtres Parfaits :

Le Trois Fois Respectable Maître

Vénérable Frère Orateur, veuillez nous dire la légende du grade.

L’orateur

Le Roi Salomon, ayant appris que le corps d’Hiram avait été découvert et ramené près du chantier du Temple, voulant conserver ces précieux restes, ordonna à Adoniram de préparer des funérailles dignes des vertus du Maître. Pour garder plus vivante la mémoire des circonstances de sa mort et entretenir l’indignation générale contre ses meurtriers, il donna l’ordre de ne pas laver le sol afin que les traces du sang d’Hiram ne disparaissent pas avant le châtiment des meurtriers.

Il avait été décidé de ne pas célébrer les obsèques avant l’achèvement du monument funéraire. Le corps fut embaumé, puis déposé et gardé dans la partie du Temple toujours en construction où les trois Maîtres avaient l'habitude de se réunir, pour délibérer et pour communiquer les mystères de la Franc-Maçonnerie primitive.

Le Roi Salomon fit convoquer, pour être présents aux funérailles, tous les ouvriers du Temple, du mont Liban et des carrières. En neuf jours, Adoniram acheva à la mémoire du Maître, un superbe monument funéraire destiné à recevoir sa dépouille. C’était un tombeau de marbre blanc surmonté d’un obélisque triangulaire en marbre noir d’Égypte, sur lequel se trouvait une urne de la même matière percée d’une épée.

Sur l’urne était gravée une branche d’acacia et sur le socle les initiales “M.B..”. Cette urne était destinée à recevoir le coeur préalablement embaumé.

Ce monument était élevé à l’extérieur du Temple.

Trois jours après l’achèvement du monument, le Roi Salomon vint avec toute sa cour, en présence de tous les ouvriers. Il examina le tombeau, l’urne et l’obélisque ainsi que les lettres qui étaient gravées, et alors, levant les mains au ciel, il dit dans la joie de son cœur : “C’est parfait” et par un signe d’admiration tous les ouvriers levèrent leurs mains et leurs yeux au ciel, en penchant un peu la tète sur l’épaule droite et laissèrent tomber leurs mains croisées sur le ventre en s’écriant quatre fois “Amen”.

Les restes du Maître furent déposés dans le tombeau par le roi, aidé par Adoniram, Stolkin, par tous les princes, les nobles, les capitaines et par tous les ouvriers, en présence du roi de Tyr, qui était arrivé de son pays pour assister à la cérémonie et le cœur fut placé dans l’urne posée au sommet de l’obélisque.

Plus tard, l’anniversaire de ces funérailles fut observé rigoureusement.

 


INSTRUCTION

(Lecture en tenue facultative.)

Questions du Trois Fois Respectable Maître.

Réponses données par le Frère Inspecteur.

Q : Êtes-vous Maître Parfait ?

R : J’ai vu les trois cercles enfermant le cube sur les deux colonnes.

ou  Je connais la quadrature du cercle.

Q : Où sont situées ces colonnes ?

R : À l'ouest du Temple, dans le lieu où était déposé le corps d’Hiram.

Q : Que représentent les colonnes ?

R : Ce sont les colonnes B et J par lesquelles je suis passé pour obtenir le grade de Maître Parfait.

Q : Quelles étaient les intentions de Salomon en créant ce grade ?

R : Pour inciter les Vénérables Frères à ne pas abandonner; devant leur deuil, leur mission de constructeur.

Pour faire bien prendre conscience de la nature de la mission hiramique.

Sans oublier de rechercher et découvrir les meurtriers. C’est pour cela qu’il donna l’ordre de ne pas laver le sol afin que les traces du sang d’Hiram ne disparaissent pas avant le châtiment des meurtriers ; ensuite il ordonna à Adoniram d'élever un superbe tombeau, hors du Temple, au Nord-Est, pour recueillir les restes du Maître 5.

Il   ordonna aussi de mettre sur ce tombeau une urne où serait enfermé le cœur embaumé d’Hiram. Suivant cet ordre, l'urne fût exposée sur le haut de l’obélisque, traversée par une épée, comme le symbole d’action de pureté et d'amour.

Q : Qu’avez-vous appris dans les grades où vous êtes passé ?

R : À maîtriser mes actions, à purifier mon coeur afin d’arriver à la perfection.

Q : Que représente le cube ?

R : Le symbole de la Terre, à la fois dans son ordonnancement formel et dans sa vocation spirituelle originelle.

Q : Que signifient les trois cercles ?

R : Les trois mondes de la manifestation.

Q : Où avez-vous- été reçu Maître Parfait ?

R : Près de la tombe de notre Maître disparu.

Q : De quelle couleur est votre Loge ?

R : Verte.

Q : Pourquoi ?

R : Pour me rappeler qu'étant mort au vice, j’espère revivre à la vertu.

Q : Que rappellent les deux pyramides qui sont dans votre tableau 6 ?

R : La tradition égyptienne.

Q : Que signifie votre bijou ?

R : Qu'un Maître parfait doit toujours agir avec mesure.

Q : Comment s’appelait le Maître ?

R : Son nom était Gabaon.

Partager cet article

Commenter cet article