Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Hauts Grades

REAA : Réception du 22ème degré (2)

27 Juin 2012 , Rédigé par Rituel du 22ème degré du REAA Publié dans #hauts grades

Frère Maître des Cérémonies veuillez remettre les décors du grade aux nouveaux Chevaliers Royal Hache.

 

Mes Frères, vous porterez désormais ce ruban dont l'arc-en-ciel est un des symboles majeurs de ce grade. Le bijou est une hache semblable à celles sous lesquelles vous venez d'être investi.

 

MUSIQUE

 

Le T.S. montre aux initiés les lettres inscrites sur la hache.

 

T.S.                  Mes Frères, comme vous le voyez, la hache des Chevaliers Royal Hache, Princes du Liban, porte deux séries de lettres. Ce sont les initiales de noms qui sont liés à l'histoire du Temple de Salomon.

 

L :. LIBAN : c'est là que furent coupés les cèdres, comme vous venez de l'apprendre; les consonnes de ce mot sont aussi celles des mots hébreux signifiant blanc ou encens.

 

S :. SALOMON, Roi plein de sagesse qui fit bâtir le Premier Temple.

 

A :. ABDA, père d'Adoniram.

 

A :. ADONIRAM, qui prit la direction des travaux après la mort du Maître Hiram.

 

C :. CYRUS, qui après avoir conquis un royaume immense, rompit avec les habitudes cruelles de ses prédécesseurs, mit fin à la captivité des exilés et leur permit de retourner à Jérusalem et d'entreprendre la reconstruction du Temple. (Esdras I, 1 à 11)

 

D :. DARIUS, héritier spirituel de Cyrus, qui donna à Zorobabel un second édit autorisant la reprise des travaux du second  Temple. (Esdras VI, 6 à 12)

 

X :. XERXES, pour Artaxerxès qui, après la délation des ennemis de Juda et de Benjamin, fit interrompre les travaux. (Esdras IV, 18 à 24)

 

Z :. ZOROBABEL, ordonnateur de la reconstruction du second Temple.

 

A :. ANANYAH, fidèle gardien des murailles entourant le second Temple. (Néhémie VII, 2)

 

Et sur I'autre face:

 

S :. TSIDONI, c'est-à-dire Sidoniens, habiles bûcherons habitant les monts Liban.

N :. NOÉ, qui construisit l’Arche avec ses trois fils Shem, Kham et Yaphet.

 

S :. SHEM, symbole du bien. C'est lui qui transmit le nom, et qui est l'ancêtre du peuple élu.(Genèse X, 21 à 31)

 

C :. KHAM, symbole du mal. C'est lui qui engendra les ennemis du peuple de Dieu, parmi lesquels les Cananéens. (Genèse X, 6 à 20)

 

J :. JAPHET, ancêtre des peuples indo-européens dans le nord et l'ouest de la Palestine. (Genèse X, 1 à 5) II dirigea la coupe des cèdres.

 

M :. MOÏSE, qui conduisit le peuple pendant l’exode, mais ne put entrer en terre promise.

 

Enfin

 

B :. BETSALEL :              )

                                                         et                      )           ils furent les artisans de l’Arche

O :. OHOLIAV:                                  )            d’Alliance et du Tabernacle.

(Exode XXI, 1)

 

Vous le voyez, mes Frères, chacune de ces lettres évoque un symbole.

 

Mes Frères sur les régions, vous avez vu comment les nouveaux Princes du Liban se sont soumis à ce qui leur a été prescrit.

Employons-nous auprès de nos Grands Patriarches à obtenir leur admission au Conseil de la Table ronde.

 

Quant à vous, mes Frères, allez vous recueillir et vous préparer à occuper dignement la place que nous allons solliciter pour vous.

           

Le M.d.C. couvre le temple avec les néophytes et les emmène en un lieu de réflexion

.

MUSIQUE

 

Attendre le retour du M.d.C.

 

T.S.                  Mes Frères, veuillez retourner votre sautoir afin que le côté ponceau soit visible. Je vais désigner 10 Frères qui prendront place avec moi à la table ronde. Les autres prendront place sur les régions, debout au signe de fidélité.

 

J’ai encore quelques recommandations à vous faire:

Le Frère Orateur portera le Volume de la Loi Sacrée, l’équerre et le compas, il les disposera dans le second temple sur un lutrin à l’angle NE;

Le Patriarche 1erSurveillant prendra place au point nord,

Le Patriarche 2ndSurveillant au point sud;

J’occuperai le point est, tandis que la stalle située au point ouest restera libre.

 

Au moment de l'investiture, lorsque je vous dirai "Patriarches, mes Frères, faites votre devoir", vous vous lèverez et dirigerez vos glaives vers un point situé au dessus de la tête du récipiendaire. Après l’investiture vous déposerez vos glaives.

 

Frère Maître des Cérémonies, veuillez éteindre tous les flambeaux.

 

Le M.d.C. conduit les FFF.des régions dans le 2ndtemple, puis vient chercher le T.S. et les participants à la Table ronde. Il les introduit dans le 2ndtemple.)

 

CONSEIL DES PATRIARCHES

 

MUSIQUE à l'entrée du cortège

 

Gr.P.                Prenez place, mes Frères.

 

Tous les Patriarches ayant pris place, le M.d.C. couvre le temple et va chercher les récipiendaires. Il s’assure que leur sautoir a le côté arc-en-ciel visible.

 

Arrivé devant la porte du temple, il frappe : X  X

 

Le Couvreur entrouvre.

 

Couvr Qui nous amenez-vous ?

 

M.d.C.            De jeunes Princes du Liban qui désirent être admis au Conseil des Patriarches.

 

Couvr.            Grand Patriarche, de jeunes Princes du Liban désirent être admis au Conseil des Patriarches.

 

Gr.P.                Frère Couvreur, donnez-leur l'entrée.

 

Aussitôt que le M.d.C. et les récipiendaires ont pénétré dans le temple, le Patriarche 1erSurv. quitte sa place et dirige son épée horizonta-lement vers les yeux du récipiendaire principal en disant:

 

P.1er S.           Jurez-vous discrétion, humilité, foi et obéissance ?

 

R.                    Je le jure.

 

Le Patriarche 1er Surveillant conduit le récipiendaire principal à une certaine distance de la place ouest de la table ronde et rejoint sa place.

Le M.d.C. dispose les autres récipiendaires derrière le principal.

 

Gr.P.                           Mes Frères, quoique vous soyez hommes, sachez qu'en entrant ici, vous devez déposer toutes les passions humaines; car, ainsi, vous vous disposerez à recevoir les principes de l'homme sage, ou plutôt vous cesserez d'être homme pour devenir sectateur de la vertu. Les Patriarches qui composent ce Conseil ont pris en considération la demande qui leur a été faite par le Collège de vous admettre en son sein. Ils vous accordent cette faveur.

Vous allez être plus particulièrement attachés à la Maçonnerie. Vos Frères vous deviendront plus chers. Et vous leur deviendrez plus chers. Leurs besoins seront les vôtres et les vôtres seront les leurs. Car ici, mes Frères, il n'y a point de distinction entre nous que celle que donne la vertu. Je vous préviens qu’il ne sera plus en votre pouvoir de renoncer aux exigences de la vertu.

 

Mes Frères, genou droit en terre.

 

Patriarches, mes Frères, debout et faites votre devoir.

 

Les Patriarches tendent leurs glaives comme dit plus haut.

 

Le G.P. fait le tour de la table, se place devant le récipiendaire et étend son glaive au dessus de sa tête.

 

Il répète le processus pour chaque candidat.

 

Gr.P.                           En vertu des pouvoirs que je détiens, et du consentement unanime de tous les Patriarches, mes Frères et mes Pairs, je vous reçois membre du Conseil de la Table Ronde.

 

Le G.P. remet son glaive au M.d.C., relève le récipiendaire et lui donne l'accolade, lui retourne son décor et le fait asseoir à la place qui lui est réservée.

 

Il rejoint ensuite la sienne avec son glaive.

 

Les autres candidats restent derrière le principal.

 

Gr.P.                Patriarches, reprenez vos places.

 

Les régions au repos.

 

Frère Maître des Cérémonies et vous, Patriarche 1er Surveillant, aidez-moi à transmettre les arcanes du grade à notre nouveau Patriarche.

 

Le M.d.C. va se placer derrière le Grand Patriarche et exécute au fur et à mesure.

 

Gr.P.                Frère Maître des Cérémonies, mettez-vous à l'ordre.

L'ordre consiste à porter les deux mains à l'épaule droite comme si l'on tenait une hache, la main droite au dessus de la gauche.

 

Frère Maître des Cérémonies, exécutez le signe de demande.

Quittant la position d'ordre, on abaisse rapidement les deux mains vers la cuisse gauche, comme pour abattre un arbre à la hache.

 

Frère Maître des Cérémonies, exécutez le signe de réponse

On élève les deux mains, doigts étendus, paumes vers l’extérieur, à hauteur du front et on les laisse retomber sans bruit sur les cuisses.

 

L'attouchement se fait en se prenant mutuellement les mains en croisant les droites sur les gauches, en signe de bonne foi.

 

La marche: on fait trois pas croisés, en partant du pied droit, puis l’on ramène le pied.

 

Frère Maître des Cérémonies, exécutez la batterie.

==

 

Les mots de passe sont : YAPHET - OHOLlAV - LIBAN.

 

Les mots sacrés sont: NOÉ - BETSALEL - TSIDONI.

 

Patriarche 1er Surveillant, enseignez aux nouveaux Patriarches les premiers éléments de proportion et de dimension.

 

Le P.1er S. vient auprès du récip., lui fait prendre le compas, lui apprend à choisir la dimension et lui fait tracer un cercle.

 

Gr.P.                Mon Frère, ceci symbolise notre système moral et montre que la vie d'un sage doit être un cercle continuel de la pratique des vertus.

Ne perdez jamais de vue le principe fondamental de notre Ordre : Les Maçons se sont associés pour construire l'édifice de la perfection humaine.

 

Orat.               L'histoire de ce grade nous fournit les notions suivantes: nos ancêtres, les Sidoniens, furent employés à la coupe des cèdres sur le Mont Liban sous la conduite de Yaphet.

 

Leurs descendants, sous la conduite du prince Hérodias, y coupèrent, pour la construction de l'Arche d'alliance, les cèdres qui avaient grandi de nouveau. Ensuite, sous les ordres de Salomon, ils abattirent ceux nécessaires à l'édification du Temple. Parmi les Sidoniens installés sur le Mont Liban, Salomon forma divers collèges dont les membres avaient à justifier de leurs progrès, non seulement dans la science de la coupe des bois, dans celles des proportions, mesures et qualités, mais aussi dans la pratique de toutes les vertus qui caractérisent un sage.

 

Un Conseil choisi parmi les membres de ces collèges fut constitué pour veiller à la partie spirituelle de cette institution.

 

Gr.P.                Le leçon de ce grade, mes Frères, tient en quelques mots:

 

" LE PASSAGE DE LA MULTIPLICITÉ A L'UNITÉ”

 

Je vous souhaite d'y parvenir.

 

Le G.P. frappe un coup de son glaive sur la table.

P.1er S.           frappe un coup de son glaive sur la table.

 

P.2d S.            frappe un coup de son glaive sur la table.

 

Gr.P.                           Patriarches de la Table ronde, félicitons-nous d'avoir augmenté le nombre des sectateurs de la Vertu.

 

Gr.P.                Debout et à l'ordre, mes Frères !

 

Patriarches, mes Frères, tirons en l'honneur de nos nouveaux Patriarches une batterie d'allégresse.

 

A moi, par le signe de demande,

par le signe de réponse.

A moi, par la batterie:           ==

et l'acclamation         HZ, HZ, HZ

 

Prenez place, mes Frères.

Partager cet article

Commenter cet article