Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Hauts Grades

REAA 14 : réception (2)

3 Septembre 2012 , Rédigé par Rituel REAA14 Publié dans #Rites et rituels

2d S. Dieu est !

T.F.P.M. Affirme-t-elle que Dieu est ?

2d S. Oui.

T.F.P.M. Que dit-elle de plus ?

2d S. Rien !

T.F.P.M. Vénérable Frère 1erSurveillant, sans explication, l'homme ne sera-t-il pas conduit au découragement?

1er S. Le découragement est le propre des faibles.

L'essentiel, pour le Maçon, sera de chercher la paix de l'esprit dans le travail, et il trouvera la sérénité dans l'amour du bien et dans l'amitié de ceux qu'il aime.

T.F.P.M. Tel est le Parfait Maçon.

 

investiture

 

T.F.P.M. Mes Frères, vous appartenez dès cet instant à une assemblée plus restreinte de la grande famille maçonnique. Ne vous estimez supérieurs à personne. Nous considérons comme notre devoir de veiller au maintien des principes et des traditions de notre Ordre, afin d'en assurer la pérennité. Parvenus au dernier échelon de la Maçonnerie hiramique, nous pensons que notre devoir est aussi de veiller à parfaire notre recherche de la vérité comme à promouvoir l'amour fraternel et à inciter les jeunes Maçons à suivre cet idéal. Vénérable Frère Maître des Cérémonies, faites ranger les Chevaliers Royale Arche de Salomon devant l'Autel.  

Debout et à l'ordre, mes Frères.

Le Trois Fois Puissant Maître descend de sa stalle muni de son épée et se place devant les Récipiendaires, encadré des Frères 1er et 2d Surveillants.

T.F.P.M. Mes Frères, genou droit en terre.

Le T.F.P.M. et les deux Surveillants dressent leurs épées en pyramide, pointe contre pointe, au-dessus de la tête des Récipiendaires.

T.F.P.M. A la Gloire du Grand Architecte de l'Architecte de l'Univers,

au nom et sous les auspices du Suprême Conseil pour la Belgique et en vertu des pouvoirs que j'ai reçu du Souverain Grand Commandeur,

vous, F…….., vous F……., vous F…….,

je vous crée, je vous consacre et je vous reçois, Grands Elus, Parfaits et Sublimes Maçons, Grands Ecossais de la Voûte Sacrée, 14e degré du Rite Ecossais Ancien et Accepté.

Coup de gong

Les deux Surv. prennent leur épée de la main gauche, sous la garde, pointe vers le bas, et mettent cette main sur le cœur et regagnent leur stalle pendant que le M.d.C. enlève les décors du 13e degré. Le T.F.P.M. revêt chaque récipiendaire des décors du 14e en disant :

T.F.P.M. Je vous remets ces décors, qui sont le gage de votre fidélité.

Le TFPM regagne sa stalle.

T.F.P.M. Vénérable Frère Orateur, quel est le serment par lequel, à notre tour, nous nous lions à ces Frères?

Ora. Nous jurons d'être fidèles les uns aux autres, de nous secourir dans toute infortune et de concourir à ce que chacun de nous s'élève vers la perfection.

T.F.P.M. Mes Frères, dégantez la main droite et avec moi, dites "Nous le jurons".

Tous  Nous le jurons !

T.F.P.M. Acte sera dressé de ces promesses réciproques.

Vénérable Frère Maître des Cérémonies, reconduisez-nous à nos stalles.

Les néophytes restent devant l'autel.

T.F.P.M. Les Vallées au repos.

L'Anneau

 T.F.P.M.  Mes Frères, je me conforme aux anciens usages en consacrant votre réception par un anneau. L'anneau qui devrait vous être remis porterait la marque des Grands Elus, Parfaits et Sublimes Maçons

"CE QUE VERTU UNIT, MORT NE PEUT SÉPARER".

Pour remplacer cet anneau, je vais faire attester votre qualité de Grand Elu, Parfait et Sublime Maçon en faisant marquer votre anneau personnel de la lettre G. Vénérable Frère M. des Cér., conduisez les nouveaux Grands Elus devant le Vénérable Frère Garde des Sceaux.

Vénérable Frère Garde des Sceaux, veuillez remplir votre office.

Mes Frères, formons autour d'eux la Chaîne d'union.

Exécution

MUSIQUE en sourdine pendant la frappe et la remise des anneaux.

Le Trois Fois Puissant maître, en remettant l'anneau à chaque initié, dit

T.F.P.M. Prenez place dans la chaîne d'union de vos Frères.

Après que tous les nouveaux initiés ont pris place dans la chaîne d'union, le Trois Fois Puissant Maître dit :

T.F.P.M. Mes Frères, quittons la chaîne d'union et regagnons nos stalles.

Les nouveaux initiés restent en place.

T.F.P.M.  Les Vallées au repos.

Mes Frères, je vais vous transmettre les arcanes du Grade.

1er S.  Il y a trois signes.

Le T.F.P.M. exécute le signe après chaque description.

1er S.  Le signe du serment :

porter la main droite horizontale vers le flanc gauche et la retirer avec vivacité vers la droite, comme pour s'ouvrir le ventre.

Le signe du feu :

porter la main droite, paume en dehors, sur la joue gauche et se tenir le coude droit avec la main gauche.

Le signe d'admiration et de silence :

lever les deux mains ouvertes vers le ciel en ayant la tête inclinée vers la gauche et en levant les yeux;

Poser ensuite l'index et le médius droits sur les lèvres.

La mise à l'ordre :

c'est le signe du feu.

La batterie :

========================

(3 - 5 - 7 - 9 coups également espacés)

L'attouchement : (avec un ou tous les récipiendaires)

se prendre mutuellement la main droite et la retourner alternativement trois fois; l'un dit" BERITH ", c'est-à-dire "Alliance", l'autre "NEDER", c'est-à-dire "Promesse", le premier réplique "SHELEMOUTH, c'est-à-dire "PERFECTION".

Les mots couvrant ou couverts sont :

YAHBOULON, c'est-à-dire "Je serai celui qui sera".

MAKHOVIM, c'est-à-dire " Douleurs".

ADONAÏ, c'est-à-dire "Seigneur".

Les mots de passe sont :

SHIBOLETH, c'est-à-dire "Harmonieux comme un épi de blé »

EL'KHANAN, c'est-à-dire "Dieu miséricordieux"

Le grand mot de passe est : BA'A MAKA BAME'ARAH, c'est-à-dire "Il a frappé dans la caverne"

Le mot sacré est épelé : YOD - HE - VAV - HE

L'age est Quatre-vingt-un ans, dont la racine est le carré de trois, nombre parfait.

T.F.P.M. Vénérable Frère Maître des Cérémonies, conduisez les Vénérables Frères nouvellement initiés dans les Vallées. La parole est au Vénérable Frère Orateur pour nous dire la légende du grade.

Ora. Les Rois Salomon et Hiram de Tyr, voulant mettre en sûreté le précieux DELTA si heureusement retrouvé sous la neuvième arche par les trois Chevaliers Royale Arche, l'amenèrent sous la voûte secrète, puis l'incrustèrent dans le piédestal servant de base à la troisième colonne du Temple, devenue ainsi colonne de beauté. Le Temple étant achevé et les ouvriers équitablement récompensés, ces derniers s'en furent vers d'autres lieux et d'autres tâches, oublieux bientôt de la fraternité qui les avait unis, soit qu'ils en renièrent les mérites, soit qu'ils voulurent la faire partager à des hommes peu vertueux et indignes de la connaître. Ivre d'orgueil devant la majesté du Temple qu'il avait fait élever à l'Eternel et qui provoquait l'admiration de l'univers, Salomon en perdit sa proverbiale sagesse. Il méconnut le Dieu d'Israël et offrit à Moloch l'encens qui n'eût jamais dû brûler que dans le Saint des Saints.

Crimes et désordres allèrent en s'amplifiant et sous ses successeurs, ce fut sans peine que Nabuchodonosor, Roi de Babylone, s'empara de la Cité Sainte, dont il rasa les murailles, détruisit le Temple jusqu'aux fondements et emmena les habitants en captivité.

Fort heureusement, les Grands Elus étaient restés fidèles à la mission qu'ils avaient reçue de veiller au dépôt fait jadis sous la Voûte Secrète, devenue pour eux la Voûte Sacrée. Leur courage parvint à empêcher que ce précieux trésor ne tombât aux mains de l'ennemi. Mais ils durent se résigner à de pénibles sacrifices: ils effacèrent le Nom sacré de manière qu'il fût illisible et, afin qu'il ne pût être découvert par les impies, ils mirent la plaque d'or dans l'Arche, cassèrent la Pierre d'agate, renversèrent le piédestal et creusèrent un trou de 27 pieds de profondeur où ils jetèrent le tout.

Ils se retirèrent, résolus à ne confier qu'à leur mémoire le Nom sacré et à ne le transmettre à la posté­rité que par tradition orale. Cet usage fut respecté quand le Temple fut rétabli sous Cyrus. Le Grand Prêtre épelait le mot au milieu d'un petit nombre de Grands Elus formant une chaîne en forme de cercle, après avoir ordonné salves de trompettes et roulements de tambour afin de le rendre inaudible au peuple assemblé. Ainsi s'est perdue l'habitude d'écrire le Mot, dont seuls les Grands Elus connaissent le sens véritable.

T.F.P.M. Frères nouvellement initiés, tel est le thème légendaire du 14e degré, qui termine la série des grades hiramiques. Il exalte l'esprit de sacrifice et de dévouement. Il consacre une solidarité et une fraternité que je vous convie à rendre toujours plus agissantes.

 

L'Agape

 

T.F.P.M.  Vénérable Frère Maître des Cérémonies, veuillez préparer l'agape.

Exécution.      

T.F.P.M. Debout, mes Frères, au signe de fidélité.

Tous les Frères sont groupés en cercle autour de la table des agapes où le Trois Fois Puissant Maître les rejoint.

Le pain est présenté au Trois Fois Puissant Maître, qui le rompt avec chaque nouvel initié en disant:

T.F.P.M. Mon Frère, rompons ce pain ensemble, et mangeons.

La coupe est présentée au Trois Fois Puissant Maître qui boit et présente ensuite la coupe à chaque nouvel initié en disant:

T.F.P.M. Buvons à notre fraternité.

Quand tous ont bu, le Trois Fois Puissant Maître dit :

T.F.P.M. Que notre pensée et notre volonté communes nous ménagent la même destinée.

Reprenons nos places, mes Frères.

 

Partager cet article

Commenter cet article