Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Hauts Grades

Rite Français IV Ordre : réception au grade de Rose-Croix (1)

24 Septembre 2012 , Rédigé par Rite Français Publié dans #Rites et rituels

(Le Très Sage dit:)

T:.S:.: Très Excellent et Parfait Frère Premier Surveillant, quel sujet nous  rassemble?

1er Surv:.: Très Sage, la propagation de l'Ordre, et la perfection d'un  Chevalier d'Orient qui demande à être admis parmi nous.

(Le Très Sage fait la lecture de la requête du Candidat. L'on délibère sur le  jour de son admission. Pendant ce temps, le Maître des Cérémonies va le chercher; il doit attendre que sa requête soit décrétée. Lorsque l'on ouvre la porte, le Candidat doit se mettre à genoux pour recevoir sa requête. Le Très Sage la remettra à un Chevalier qui la lui jettera  à terre. La porte refermée, il y trouvera le jour et l'heure de sa Réception.

Le Maître des Cérémonies rentré, s'il y a des candidats dont le jour est fixé  ou indiqué pour l'assemblée tenante, alors le Très Sage lui dit d'aller préparer le Récipiendaire.

Le Maître des Cérémonies va trouver le Récipiendaire dans la Chambre des Réflexions, le salue, le fait décorer en Chevalier d'Orient et lui dit:)

M:. des C:.: Tous nos Temples sont démolis, nos outils et nos colonnes sont  brisés, la Parole sacrée est perdue, et malgré toutes nos perquisitions, nous ignorons les moyens de la recouvrer. Voulez-vous nous aider à la recouvrer?

(Le Récipiendaire y ayant consenti, il lui dit:)

M:. des C:.: Suivez-moi.

(Il le conduit à la porte du Chapitre, la tête découverte, et frappe en  Chevalier d'Orient. Les Surveillants en font l'annonce. Le Très Sage dit:)

T:.S:.: Voyez qui frappe.

(Les Surveillants s'en assurent. Le Maître des Cérémonies répond au Frère  Expert de l'intérieur, qui dit:)

Exp:.: Que demandez-vous?

M:. des C:.: C'est un Frère Chevalier d'Orient, errant dans les bois et les  montagnes, qui a perdu la Parole à la seconde destruction du Temple, qui désirerait, avec votre secours, la retrouver.

(Les Surveillants en font l'annonce suivant l'usage. Le Très Sage dit:)

T:.S:.: Que l'entrée lui soit donnée.

(Tous les Chevaliers, assis comme il a été dit, ont la main gauche sur le cou,  la droite sur le visage, et les jambes croisées.

Le Récipiendaire placé entre les Surveillants, et le Maître des Cérémonies à  côté de lui, le Premier Surveillant, ayant frappé un coup répété par le Second Surveillant et par le Très Sage, dit:)

1er Surv:.: Très Sage, je vous présente un Chevalier d'Orient qui cherche la  Parole.

(Le Très Sage dit:)

T:.S:.: Mon Frère, la confusion s'est glissée dans nos ouvrages; il n'est pas en  notre pouvoir de travailler; vous devez vous en apercevoir à la consternation qui règne ici. Il se passe en cet instant un dérangement sur la surface de la  Terre; le voile du Temple se déchire (à ces mots, on tire un rideau noir qui cache l'Autel), les ténèbres sont répandues sur la Terre; la lumière est  obscurcie; les outils et les colonnes sont brisés; l'Étoile flamboyante a disparu, la Pierre cubique sue sang et eau et la Parole est perdue. Vous  voyez qu'il ne nous est pas possible de vous donner la Parole; cependant notre dessein n'est pas de rester dans l'oisiveté, nous cherchons à la  retrouver par une loi nouvelle. Êtes-vous dans les sentiments de nous suivre?

(Le Récipiendaire répond Oui. Le Maître des Cérémonies le fait voyager  pendant trente-trois ans par le Septentrion, l'orient, le midi et l'occident, pour qu'il apprenne les beautés de la nouvelle loi. Les voyages se réduisent à  sept tours.

Chaque fois que le Récipiendaire passe devant l'Autel, il fait une génuflexion.  Aux derniers tours, le Maître des Cérémonies lui montre chaque colonne, chaque fois qu'il passe devant, et lui en fait répéter le nom.

Les voyages achevés, le Récipiendaire placé entre les Surveillants, le Premier Surveillant frappe un coup et dit:)

1er Surv:.: Très Sage et Parfait Maître, le Récipiendaire a terminé ses  voyages.

(Le Très Sage, adressant la parole au Récipiendaire, dit:)

T:.S:.: Mon Frère, qu'avez-vous appris dans cette route?

(Le Maître des Cérémonies dicte la réponse au Récipiendaire.)

Récip:.: Très Sage et Parfait Maître, trois vertus pour me guider dorénavant:  Foi, Espérance, Charité; enseignez-moi s'il en est d'autres à suivre.

(Le Très Sage dit:)

T:.S:.: Non, mon Frère, ce sont positivement ces colonnes et leurs  inscriptions qui sont les principes de notre Ordre et de nos nouveaux mystères. Approchez, et venez prendre avec nous l'engagement de ne jamais  vous éloigner de cette loi.

(Le Maître des Cérémonies conduit le Récipiendaire à l'Autel, où il le fait  mettre à genoux. Il lui fait ôter ses gants et poser les mains sur le Livre de la Sagesse, sur lequel est posé un glaive. Il lui fait baisser la tête.

Le Très Sage pose le maillet sur les mains du Récipiendaire et, dans cet état, lui fait prêter l'obligation.

Tous les Frères Chevaliers sont debout et au signe du Bon Pasteur.)

OBLIGATION

"Je promets, parole d'honneur, sur les mêmes obligations que j'ai prêtées  dans les grades précédents, de ne jamais révéler les secrets des Chevaliers de l'Aigle sous le nom de R:.+, à aucun Frère de grade inférieur, ni à aucun profane, sous peine d'être à jamais privé de la Parole, et d'être  perpétuellement dans les ténèbres; qu'un ruisseau de sang coule sans cesse de mon corps; que je souffre les plus rudes angoisses de l'âme, que les  épines les plus piquantes me servent de chevet; que le fiel et le vinaigre me servent de breuvage; que le supplice de la croix termine enfin mon sort, si  jamais je contreviens aux lois qui vont m'être prescrites. Je promets aussi de ne jamais révéler le lieu, ni par qui j'ai été reçu. Que le Grand Architecte de  l'Univers me soit en aide."

((Après l'obligation, le Très Sage dit:)

T:.S:.: Tout est consommé.

(Tous les Frères se couvrent le visage de leurs mains et s'assoient. Le Maître  des Cérémonies ôte au Récipiendaire son habit de Chevalier d'Orient. Le Très Sage lui passe une tunique en disant:)

T:.S:.: Cet habit vous dénote notre croyance; il doit vous rappeler par ses  ornements ce qui fait le point principal de nos mystères.

(Le Très Sage lui met le tablier en disant:)

T:.S:.: Ce tablier noir est la marque du sincère repentir des maux qui ont  causé tous nos malheurs. Il doit vous servir à reconnaître ceux d'entre nous qui cherchent à recouvrer la vraie Parole.

(Le Très Sage lui passe le cordon en disant:)

T:.S:.: Ce cordon doit vous servir de marque de deuil jusqu'à ce que la Parole  soit retrouvée. Passez à l'occident et vous nous aiderez à la chercher.

(Le Très Sage frappe sept coups répétés par les Surveillants; tous les  Chevaliers se lèvent et se mettent au signe du Bon Pasteur, le glaive tenu dans la main droite. Le Très Sage fait les questions suivantes aux  Surveillants:)

D. Quel motif nous rassemble?

R. Très Sage et Parfait Maître, la Pierre cubique ruisselle sang et eau par le relâchement des Maçons dans leurs ouvrages, et pour le succès de la  Maçonnerie exposée sur le sommet d'une haute montagne.

D. Que signifie ce mystère?

R. La perte de la Parole, qu'avec votre aide, nous espérons retrouver.

D. Que faut-il faire pour y parvenir?

R. Embrasser la nouvelle loi, être pleinement convaincu des trois vertus qui en sont les colonnes, la base et les principes. D. Quelles sont-elles?

R. Foi, Espérance, Charité.

D. Comment trouverons-nous ces trois colonnes?

R. En voyageant et errant dans l'obscurité la plus profonde.

(Le Très Sage dit:)

T:.S:.: Voyageons, mes Frères, de l'occident au Septentrion, de l'orient au  midi, et surtout ne perdons pas de vue les sentiments qui nous guident.

(Tous les Frères voyagent en silence, suivant leur rang, et font sept fois le  tour du Chapitre, le Très Sage à la tête, ensuite les Surveillants, les Officiers dignitaires, les Membres du Chapitre, le Récipiendaire et le Maître des  Cérémonies.

Au troisième tour, le Très Sage passe dans la Chambre rouge; Au quatrième, les Surveillants;

Au cinquième, les Officiers dignitaires;

Au sixième, tous les Chevaliers, excepté le Récipiendaire et le Maître des Cérémonies qui font, seuls, le septième tour après lequel ils se rendent à la  porte du Chapitre où le Maître des Cérémonies frappe en Chevalier R:.+

Le Frère Expert du Porche intérieur entrouvre la porte et, apercevant le  Récipiendaire qui va pour entrer, il lui dit:)

Exp:.: Vous ne pouvez entrer, à moins que vous ne me donniez le mot.

(Le Récipiendaire répond:)

Récip:.: Je suis un Frère qui cherche la Parole par le secours de la nouvelle  loi et des trois colonnes de la Maçonnerie.

(A ces mots, le Frère Expert ferme la porte. Le Maître des Cérémonies le  dépouille de son cordon et de son tablier, et lui dit:)

M:. des C:.: Ces marques ne sont pas assez humiliantes pour trouver la  Parole; il faut passer par des épreuves plus humiliantes encore.

(Il le couvre d'un drap noir saupoudré de cendres afin qu'il ne puisse rien  apercevoir, et lui dit:)

M:. des C:.: Je vais vous conduire dans le lieu le plus ténébreux d'où la  Parole doit sortir triomphante à la gloire et à l'avantage de la Maçonnerie.

Mettez votre confiance en moi.

(Il le conduit ainsi dans un appartement où l'on a pratiqué des élévations, en  montant et descendant, répétées le plus qu'il est possible. Il le mène ensuite à la porte ouverte de l'appartement qui représente les horreurs d'un lieu de  peine et de souffrance. Sur le seuil de la porte, il relève le devant du drap qui  le couvre, et il lui fait faire en silence trois fois le tour de la salle et le ramène sur le seuil de la porte où il lui rabaisse le drap en disant:)

M:. des C:.: Les horreurs que vous venez d'apercevoir ne sont rien en  comparaison de ce que vous souffrirez si, malheureusement, vous n'observez pas notre loi.

(Il le conduit ensuite à la porte du Chapitre et lui dit:)

M:. des C:.: Souvenez-vous de répondre aux questions qui vous seront faites,  sans quoi vous ne pouvez parvenir au grade que vous désirez. Les voici:

D. D'où venez-vous? R. De la Judée.

D. Par quelle ville avez-vous passé? R. Par Nazareth.

D. Qui vous a conduit? R. Raphaël.

D. De quelle tribu êtes-vous? R. De Judas.

(Le Maître des Cérémonies fait frapper par le Récipiendaire sept coups, en  Chevalier R:.+

Après les cérémonies accoutumées pour annoncer et ouvrir, et pour  s'assurer de celui qui demande l'entrée, le Maître des Cérémonies répond au Frère Expert qui entrouvre la porte:)

Partager cet article

Commenter cet article