Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Hauts Grades

Rite Français : rituel de consécration d'une Loge souveraine selon les anciens usages

3 Décembre 2010 , Rédigé par Thomas Dalet Publié dans #Rites et rituels

Lorsque tout est prêt et que l'heure fixée par l'ordre du jour est arrivée, les Fondateurs et les FF. Visiteurs (il est souhaitable d’en compter au moins sept, pour le bon déroulement de la cérémonie) prennent place en Loge, sans cortège. Les Frères se tiennent debout ; ils ne sont pas à l’ordre et ne porte pas leurs décors.

Seule la veilleuse est allumée sur le plateau du Vénérable.

Les deux Surveillants et le Vénérable désignés pour tenir les plateaux au début de la cérémonie, sont revêtus de leurs décors et se tiennent debout derrière leurs plateaux respectifs.

Le Vénérable, couvert, l’épée au côté, frappe un coup de maillet qui est répété par les Surveillants.

Le Vénérable (coup de maillet)

suivi par le premier et le second Surveillants

Le Vénérable

Frère Premier Surveillant, je demande le silence pour l’ouverture de la Loge d’Apprenti. 

Le premier Surveillant

Mes Frères le Vénérable vous invite au silence pour l’ouverture de la Loge d’Apprenti.

Le second Surveillant

Mes Frères le Vénérable vous invite au silence pour l’ouverture de la Loge d’Apprenti.

Le Vénérable

Mes Frères habillez-vous.

Le Vénérable

Mes Frères, aidez moi à délimiter symboliquement l’espace sacré de nos futurs travaux.

Prenez la corde à nœuds placée devant vous et faites la passer derrière vous.

A partir de cet instant vous faites partie intégrante de la Loge.

ouverture de la Loge selon le rituel en usage 

Le Vénérable

Mes Frères, nous sommes assemblés pour consacrer la Respectable Loge qui prendra le nom de XXX et conduira ses travaux à l’Orient de XXX. Frère Secrétaire, voulez‑vous bien nous faire la lecture des Lettres Patentes de Constitution et Consécration.

Le Secrétaire se lève, se met à l'ordre et donne lecture de ces Lettres Patentes :

À la Gloire du Grand Architecte de l’Univers

Lettres Patentes de Constitution et Consécration

d’une Loge Libre, Régulière et Souveraine de saint Jean

Ex Tenebris Lux

Aux Très Illustres Maçons Francs et Acceptés,

À tous les Sublimes Frères répandus sur les deux Hémisphères,

Nous, hommes d’honneur et de probité, nés libres et reconnus d’âge mûr et de bonne réputation, régulièrement reçus au grade de Maître Maçon, par une Loge Juste et Parfaite :

Suit la liste des membres Fondateurs qui se lèvent à l’appel de leur nom et restent debout.

Faisons connaître qu’en vertu de notre Régularité dans l’Art Royal et selon la volonté de tous les Frères ici assemblés,

Avons Constitué une Loge Libre et Souveraine de saint Jean,

à l’Orient de XXX,

Consacrée sous le Titre distinctif de : XXX

le Xe Jour du Xe Mois de l’An du Monde 6xxx, en un lieu Très Saint, Très Eclairé et Très Secret, abris du Mystère et de l’Amour Fraternel, les Frères Fondateurs sus-nommés ont formé Loge, ont régulièrement ouvert les travaux A la Gloire du Grand Architecte de l’Univers, et sont convenus de constituer à perpétuité  une Respectable Loge, consacrée sous le nom de XXX.

La Loge se réunira aux dates prévues dans le Règlement intérieur et ouvrira ses travaux pour pratiquer les trois grades symboliques, selon le Rite Français.

Les Frères assemblés ont, à l’unanimité, désigné pour être installé dans la Chaire du Roi Salomon le Vénérable Frère XXX, muni de la confiance de ses Frères, des titres authentiques et des pleins pouvoirs, pour conférer en cette ville les grades d’Apprenti, Compagnon et Maître Maçon.

Ils demandent très expressément à tous les Maçons répandus sur la surface de la terre, et à toutes les Loges régulièrement formées au sein de la Maçonnerie universelle, de reconnaître la Respectable Loge XXX, Loge Libre et Souveraine de saint Jean, à l’Orient de xxx, comme régulière et constituée selon les principes de la Très Respectable et Très Ancienne Confrérie des Maçons Francs et Acceptés.

Ils déclarent que nul ne pourra être admis dans leur Respectable Loge, s’il n’est Maçon régulier ou candidat dûment préparé.

Le Vénérable

Mes Frères Fondateurs, persistez-vous dans votre désir que soit consacrée dans cet Orient une nouvelle Loge, et promettez-vous d’y travailler dans la concorde et l’amour fraternel, animés du seul soucis de la prospérité de l’Ordre, du bien de vos Frères, et de la Gloire du GADL’U ?

Les Fondateurs, qui sont déjà debout, manifestent leur approbation en étendant la main droite. Le Vénérable poursuit :

Le Vénérable

Mes Frères, nous allons invoquer la protection divine sur cette nouvelle Loge qui va être consacrée. Mon F. Maître des Cérémonies, faîtes apporter les trois réchauds où nous ferons brûler des parfums en hommage au GADL’U et en signe de la pureté du zèle qui anime les Fondateurs de cette Respectable Loge ; et que nos esprits à tous s’élèvent vers les régions d’En Haut.

Prenez séance, mes Frères.

Mon F. Maître des Cérémonies, prenez avec vous trois Experts et remplissez votre office.

Le Maître des Cérémonies sort, accompagnés des trois Frères qu’il aura préalablement désigné, allume sur les parvis l’encens qu’il place sur trois coupelles, en prenant soin que les Experts qui en portent une chacun, ne puissent se brûler.

Quand tout le monde est prêt, le Maître des Cérémonies frappe à la porte de la Loge (00‑0).

Le Vénérable

Frère premier Surveillant, faites donner l’entrée.

Le premier Surveillant

Frère second Surveillant, faites donner l’entrée.

Le second Surveillant

 Frère Couvreur, faites donner l’entrée.

Le Maître d’Harmonie accompagne cette entrée et le dépôt des coupelles d’encens, d’une musique appropriée. Le Couvreur ouvre la porte à deux battants. Le Maître des Cérémonies entre sans mot dire, suivi des trois Experts porteurs des coupelles d’encens. Le Couvreur ferme ensuite discrètement la porte et prend place.

Le Maître des Cérémonies avance avec solennité et fait poser les coupelles successivement sur les chandeliers Soleil, Lune, Maître de la Loge. Chacun regagne ensuite sa place.

Le Vénérable

Que les Frères Fondateurs forment leur première Chaîne d’union.

Les Fondateurs forment la Chaîne d’union au centre de la Loge. Le Vénérable se découvre.

Le Vénérable

Debout, mes Frères Visiteurs, à l’ordre, glaive en main.

Tandis que la fumée de l’encens s’élève, le Vénérable prononce une nouvelle invocation :

Le Vénérable

GADL’U, source de toute lumière et de tout bien, daigne regarder avec faveur les Frères assemblés devant Toi pour fonder dans cet Orient à perpétuité une Loge de saint Jean.

Veuille, nous t’en supplions, purifier leur cœur de toute inimitié et de tout désir contraire ou étranger au but de notre institution, et y entretenir jusqu’à leur mort le zèle dont ils sont animés au service de ce but. Cela afin qu’ils soient dignes de ce que Tu viennes Toi-même présider invisiblement leurs travaux, chaque fois qu’ils les auront ouverts en Ton Nom.

Daigne toujours protéger à l’avenir cette Loge consacrée à Ta Gloire, afin qu’elle prospère dans la fidélité à Ta sainte Loi et aux règles de notre Ordre, et qu’elle conduise vers Toi tous ceux qui viendront frapper à sa porte avec des désirs humbles et purs.

Daigne enfin continuer de protéger notre Ordre tout entier, qui renouvelle en ce moment à travers le cœur de tous les Frères présents le vœu de travailler sans cesse à la propagation de Ta divine lumière et au grand œuvre de la fraternité universelle.

Mes Frères, par leur volonté de s’unir pour former Loge, par leur volonté de se référer à la tradition initiatique du Rite Français, par leur volonté de se réunir au Nom du GADL’U, les Frères Fondateurs disposent désormais d’une Respectable Loge Libre et Souveraine de saint Jean, consacrée en ce jour sous le signe distinctif de XXX.

Frères fondateurs, veuillez accueillir dans votre Chaîne d’union tous les Frères ici présents puis reformer cette Chaîne qui s’élargira au fil du temps, à travers tous ceux que vous initierez à nos mystères et tous ceux qui viendront se joindre à vos travaux pour y apporter dévouement, paix et union fraternelle.

Le Maître de la nouvelle Loge consacrée, Vénérable Fondateur

Mes Frères, n'oublions jamais que l'Amour fraternel est la « base, la pierre angulaire, le ciment et la gloire de notre vieille confrérie ».

Que nos cœurs se rapprochent en même temps que nos mains, que l'Amour fraternel unisse tous les maillons de cette chaîne formée librement par nous.

Comprenons la grandeur et la beauté de ce rite ancestral, pénétrons nous de son sens profond. Cette chaîne nous unit à tous nos Frères heureux ou malheureux répandus sur la surface de la terre.

En elle sont toujours présents ceux qui la formaient hier. Qu'elle soit l'emblème de la tradition que nous avons régulièrement reçue, que nous maintenons sans faillir et que nous transmettrons dans sa plénitude aux générations à venir.

Elevons notre esprit vers le Grand Architecte de l'Univers qui est Dieu, et jurons de travailler sans relâche, en bons et fidèles Francs Maçons, au grand oeuvre de la Fraternité universelle.

Un moment de silence.

Le Vénérable et tous les Frères sans rompre la chaîne :

Nous le jurons !

On observe un instant de silence.

Le Maître de la nouvelle Loge consacrée, Vénérable Fondateur

Mes Frères, rompons la chaîne.

Tous les Frères secouent trois fois les mains et rompent la chaîne.

Chacun reprend sa place dans la Loge, excepté le Maître de la Loge nouvellement consacrée, qui préside désormais les travaux et prend donc place dans la Chaire du roi Salomon, et celui qui a officié comme Vénérable, lequel prend place immédiatement à sa droite.

Le Vénérable Fondateur peut procéder à l’investiture des Officiers (voir le rituel d’Installation), remercier les Frères visiteurs en les faisant applaudir par une triple batterie et un triple vivat, proposer aux FF. Visiteurs de prendre la parole, demander au F. Orateur de célébrer ce jour par un Morceau de son Architecture, faire une allocution pour remercier les FF. Visiteurs et définir l’axe des prochains travaux.

Quand l’ordre du jour est épuisé, il passe à la clôture des travaux.

Hervé VIGIER

source : http://montaleau.over-blog.com/

Partager cet article

Commenter cet article