Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Hauts Grades

Rituel de Maître de Marque de l'Arche Royale Américaine (2)

14 Juin 2012 , Rédigé par Rituel de l'ARA Publié dans #hauts grades

M.Sur. Qui va là ?

        1.E.   Un ouvrier venant des carrières avec des matériaux pour l'inspection.

   M.Sur.   Présentez votre travail.

                 (Ceci est fait selon le même cérémonial que précédemment. Le M.Sur. l'examine ensuite comme les 1. et 2 Su. l'ont déjà fait)

   M.Sur.   C'est du bon ouvrage, du vrai travail, un travail d'équerre tel que j'ai ordre de le recevoir, vous méritez salaire. Mettez-vous de côté.

                 (Le 1.E. se met sur le coté.)

     Cand.   (Avec sa main gauche)     _

   M.Sur.   (Se lève)    Qui va là ?

     Cand.   Un ouvrier venant des carrières avec des matériaux pour l'inspection.

   M.Sur.   Présentez votre travail.

                 Même cérémonial que précédemment. (Acceptation du travail)

   M.Sur.   C'est une pierre singulière. Elle n'est ni carrée ni rectangulaire. Des matériaux équarris et des matériaux équarris seulement sont ceux que j'ai ordre de recevoir. Tenez-vous à l'écart.

                 Le 1.E. et le Cand. vont s'asseoir sur la colonne du nord.

   M.Sur.      Frères Surintendants, approchez-vous de la barrière de l'Est !

                 Ils le font et se tiennent droit face à lui.

   M.Sur.   Frère Deuxième Surintendant, avez-vous permis que cette pierre passe votre barrière à l'inspection ?

      2.Su.   En effet, étant donné sa forme singulière et sa beauté, je n'ai pas cru devoir la rejeter et j'ai consenti à ce qu'elle passe au Premier Surintendant pour qu'il l'examine.

   M.Sur.   Frère Premier Surintendant, avez-vous permis que cette pierre passe votre barrière à l'inspection ?

      1.Su.   Pour des raisons semblables, j'ai en effet consenti à ce que cette pierre passe à la barrière de l'Est pour votre inspection.

   M.Sur.   Mes Frères, des matériaux équarris et de tels matériaux seulement sont ceux que nous avons ordre de recevoir. Vous ne devriez jamais permettre que la particularité ou la beauté vous amène à violer un ordre absolu. Connaîtriez-vous quelque utilité à une telle pierre pour la construction du Temple ?

      1.Su.   Je n'en connais point.

      2.Su.   Moi non plus.

   M.Sur.   Et moi non plus. Qu'allons-nous faire d'elle ?

      2.Su.   Jetons-là parmi les gravats !

   M.Sur.   D'accord !

      1.Su.   D'accord ! (Tous trois s'emparent de la pierre effectuent ensemble quatre balancements, en disant)

                 "Jetons" - "Jetons" - "Jetons" - "Jetons-là ! "

                 (Ils jettent la pierre par-dessus l'épaule gauche du M.Sur. et la placent sous les sièges derrière son piédestal. Puis les trois Su. retournent à leurs places.)

   T.V.M.        Frère Second Surveillant ! (Le 2.S. se lève) Quelle heure est-il ?

        2.S.   C'est la sixième heure du sixième jour de la semaine.

                 (Il s'assied)

   T.V.M.    Frère Maréchal

                 (Le Mar. se lève et salue avec l'épée.)

   T.V.M.   Rassemblez les ouvriers et rendez-vous auprès du Premier Surveillant pour y recevoir vos gages.

      Mar.    (Avec son pied droit)

                 Tous les compagnons se lèvent.

                 Ouvriers, formez-vous en procession au Sud de la loge, en une seule file, face à l'Est.

La procession est formée par le Mar. (son épée au fourreau) au Sud de la Loge, dans l'ordre suivant: le Mar., tous les Ouvriers (désignés préalablement), les Su., le Cand. et le 1.E. Avant que la procession ne démarre, le T.V.M. dira:

   T.V.M.   Les Ouvriers vont maintenant aller demander leur salaire. Le tâcheron mérite ses gages. Celui qui travaille doit se nourrir. L'ouvrier Sincère et Fidèle ne doit pas craindre de demander son dû, mais que les intrus prennent garde.

La procession s'avance vers l'Est, le Nord, l'Ouest et le Sud passant devant le guichet du 1.S., auprès duquel le Mar. et les Su. demeureront, le Mar. à droite du guichet du 1.Su. son épée tirée face au nord, les trois Surintendants sur une même ligne à quatre pas en face du 1er Surveillant, face à lui et en ménageant un espace pour permettre aux ouvriers et au Cand. de se présenter au guichet.

Après que la procession des ouvriers ait passé le guichet du 1.S., chacun regagne sa place, où il s'assoit. Le M.Sur. et le Cand. restent en place.

        1.S.   (Saisit la main du Cand. quand elle passe le guichet.)

                 Un imposteur ! Un imposteur, tranchez-lui la main droite !

                 (Le Mar. élève son épée comme pour obéir à l'ordre. Le 1.E. se précipite entre le Cand et le Mar. pour prévenir l'exécution de l'ordre en levant la main gauche).

        1.E.   Attendez ! Ce n'est pas un imposteur ! Je le connais comme Compagnon Franc Maçon. J'ai travaillé avec lui dans les Carrières !

        1.S.   Halte ! Que la justice soit tempérée par la grâce ! Frère Maréchal, je le place sous votre garde. Conduisez-le au Très Vénérable Maître et qu'il en décide.

 

Le Cand. est conduit à l'Orient en cortège (constitué par les Mar., 1.E.., Cand., M.Sur., 1.Su., 2.Su., l'un derrière l'autre), par le coté sud de la loge où ils font face au T. V. M. (à l'exception du Mar. qui fait face au sud). Les Officiers sont sur une même ligne (à L'exception du 1.E. légèrement en retrait, entre le Cand. et le Mar.) et sont disposés de droite à gauche du T.V.M. comme suit:           Mar., 1.E., Cand., M.Sur., 1.Su., 2.Su.

      Mar.   Très Vénérable Maître, voici quelqu'un qui a été dénoncé comme imposteur.

   T.V.M.   Dénoncé comme imposteur !

      Mar.   Oui, Très Vénérable Maître, il a essayé de se faire payer des gages alors que rien ne lui était dû.

   T.V.M.   Essayer de se faire payer des gages alors que rien ne lui était dû.

   M.Sur.   Très Vénérable Maître, c'est un imposteur. Il a présenté une pierre qui n'était ni cubique, ni parallélépipédique. Elle ne portait d'ailleurs aucune des marques réglementaires de la Confrérie.

   T.V.M.   Présenter un ouvrage qui n'est ni équarri, ni rectangulaire; essayer de se faire payer des gages alors qu'aucun n'est dû ! Que le châtiment soit infligé. Frère Maréchal, tranchez sa main droite.

(Le 1.E. s'interpose entre le Mar. et le Cand.)

        1.E.   Très Vénérable Maître, ce n'est pas un imposteur, je réponds de lui comme Compagnon Franc-Maçon. J'ai travaillé avec lui dans les Carrières.

   T.V.M.   Prouvez-moi que vous êtes Compagnon Franc-Maçon. Faites le Signe du Serment et le Signe Pénal de Compagnon Franc-Maçon.

                 (Ce qui est fait)

                 Ce Frère est en effet Compagnon Franc-Maçon. Peut-être ne l'a t on pas instruit de la manière de recevoir ses gages en Compagnon.

                 (Le T. V. M. se lève)

                 Mon Frère, c'est là le moyen que nous, Maîtres de Marque, avons adopté pour inculquer à l'esprit des candidats une importante leçon que, nous l'espérons, vous n'oublierez jamais dans vos rapports futurs avec le genre humain. C'est celle-ci: ne prétendez jamais vôtre le bien d'autrui, ni n'essayez de recevoir une rétribution quand nulle ne vous est due. Nous vous plaçons maintenant sous la responsabilité du Maître Surintendant qui va vous renvoyer aux carrières. Quand le moment sera venu, on vous enseignera comment recevoir vos gages en bon et fidèle Ouvrier.

Le M.Sur. conduit le Cand. ainsi que ceux qui sont restés sur les colonnes à la salle de prép.. Les autres OO. regagnent leur place.

   T.V.M.        (Fait asseoir la loge.)

 

CÉRÉMONIE D'AVANCEMENT (2° partie)

 

Tous les Candidats sont à l'extérieur, le Cand. représentatif, ayant été dépouillé de tout métal, la poitrine mise à nu, une corde enroulée quatre fois autour du corps, sous la conduite du M.Sur., frappe à la porte du Temple.

     Cand.   _

        1.E.   (Se lève et salue le T.V.M.)

                 Très Vénérable Maître, il y a une alerte à la porte intérieure.

   T.V.M.   Répondez à l'alerte et voyez quelle en est la cause.

        1.E.   (Se rend à la porte de la salle de prép., frappe :)           _

                 (Ouvre la porte et dit :)

        1.E.   Qui va là ?

   M.Sur.   Les Frères A. B. C. etc....., qui ont été régulièrement initiés, passés et élevés au sublime grade de Maître Maçon et qui demandent maintenant plus de lumière en Franc-Maçonnerie en étant avancés au grade de Maître de Marque.

        1.E.   Frères A. B. C. etc....., est-ce là un acte de votre plein gré et de votre libre volonté ?

     Cand.   Oui.

        1.E.   Frère Maître Surintendant, les candidats sont-ils honorables, possèdent-ils bien les qualités requises, sont-ils dûment et véritablement préparés ?

   M.Sur.   Ils le sont.

        1.E.   Ont-ils travaillé dans les carrières et produit des preuves de leur habileté ?

   M.Sur.   Oui.

        1.E.   De quel autre droit ou par quel autre secours, espèrent-ils obtenir cet important privilège ?

   M.Sur.   Par la connaissance du mot de passe.

        1.E.   Connaissent-ils le Mot de Passe?

   M.Sur.   Ils ne le connaissent pas, mais je le connais pour eux.

        1.E.   Avancez et donnez-le moi.

                 (Ce qui est fait)

                 Le mot de passe est exact. Attendez que le Très Vénérable Maître soit informé de leurs demande et leur fasse tenir réponse.

                 (Il referme la porte et s'avance jusqu'à l'autel où il salue le T.V.M. puis se tient droit face à lui)

                 Très Vénérable Maître, l'alerte fut causée par les Frères A. B. C. etc....., qui ont été régulièrement initiés, passés et élevés au sublime grade de Maître Maçon et qui demandent maintenant plus de lumière en Franc Maçonnerie en étant avancés au grade de Maître de Marque.

   T.V.M.   Est-ce là un acte de leur plein gré et libre volonté ?

        1.E.   Oui.

   T.V.M.   Sont-ils honorables, possèdent-ils bien les qualités requises, sont-il dûment et véritablement préparés ?

        1.E.   Ils le sont.

   T.V.M.   Ont-ils travaillé dans les carrières et produit des preuves de leur habileté ?

        1.E.   Oui.

   T.V.M.   De quel autre droit ou par quel autre secours espèrent-ils obtenir cet important privilège?

        1.E.   Par la connaissance du mot de passe.

   T.V.M.   Connaissent-ils le Mot de Passe ?

        1.E.   Ils ne le connaissent pas, mais je le connais pour eux.

   T.V.M.   Donnez-le à l'intention des Frères

                 (Le 1.E. depuis l'autel donne le Mot de Passe)

                 Le Mot de Passe est exact. Puisque les Frères possèdent toutes les qualités nécessaires, qu'ils entrent dans cette Loge de Maçons de Marque et qu'ils y soient reçus selon les formes Anciennes et dûment établies.

        1.E.   (Va à la porte et l'ouvre)  Entrez au nom du Seigneur !

                 (Le Cand. se tient à quelques pas de la porte intérieure, les autres Cand. conduits par le M.Sur. regagnent leurs places. Une fois cela fait.)

                 Pour votre première admission dans une Loge de Maîtres de Marque vous êtes reçu sur le tranchant d'un ciseau de graveur, et sous la pression d'un maillet.

                 (Pose le ciseau sur la poitrine et le frappe quatre fois avec le maillet.)

                 _        Pour vous enseigner que les préceptes moraux de ce grade doivent se graver en vous profondément et de manière indélébile pour marquer votre vie et votre conduite future. Veuillez maintenant m'accompagner.

                 (Le 1.E. prend alors de sa main gauche l'avant-bras droit du Cand. et le conduit quatre fois autour de la loge pendant que les coups rituels sont donnés au passage devant les piédestaux des trois officiers principaux de la loge et que les versets appropriés des Écritures sont lus.)

        2.S.        Quand Le 1.E. et le Cand. passent devant lui.

        1.S.        Quand Le 1.E. et le Cand. passent devant lui.

                 Le 1.E. et le Cand. poursuivent et s'arrêtent devant le T.V.M. et se tiennent droits face à l'est.

   T.V.M.   "Il me ramena vers la porte extérieure du sanctuaire, du côté de l'Orient. Mais elle était fermée".

                 Puis il frappe         

                 Le 1.E. et le Cand. poursuivent

        2.S.      Quand le 1.E. et le Cand. passent devant lui.

        1.S.      Quand le 1.E. et le Cand. passent devant lui.

                 Le 1.E. et le Cand. poursuivent et s'arrêtent devant le T.V.M. et se tiennent droits face à l'est

   T.V.M.   "Et l'Éternel me dit: Cette porte sera fermée, elle ne s'ouvrira point et personne n'y passera; car l'Éternel, le Dieu d'Israël, est entré par là. Elle restera fermée."

                 Puis il frappe          

                 Le 1.E. et le Cand. poursuivent

        2.S.               Quand le 1.E. et le Cand. passent devant lui.

        1.S.               Quand le 1.E. et le Cand. passent devant lui.

                 Le 1.E. et le Cand. poursuivent et s'arrêtent devant le T.V.M. et font face à l'est.

   T.V.M.   "Pour ce qui concerne le Prince, le Prince pourra s'y asseoir pour manger le pain devant l'Éternel; il entrera par le chemin du vestibule de la porte, et il sortira par le même chemin".

                 Puis il frappe         _

                 Le 1.E. et le Cand. poursuivent

        2.S.   _    Quand Le 1.E. et le Cand. passent devant lui

        1.S.   _    Quand Le 1.E. et le Cand. passent devant lui

                 Le 1.E. et le Cand. poursuivent et s'arrêtent devant le T.V.M. et font face à l'est.

   T.V.M.   "Et l'Éternel me dit: Fils de l'Homme à la Vraie Marque (Mark Well), sois attentif, et regarde de tes yeux ! Écoute de tes oreilles tout ce que Je te dirai au sujet de toutes les ordonnances de la maison de l'Éternel et de toutes ses lois; Identifie de la Vraie Marque (Mark Well) l’entrée de la maison et toutes les issues du sanctuaire".

                 Puis il frappe         _

                 Le 1.E. et le Cand. poursuivent et s'arrêtent devant le 2.S. où ils restent dans le sens de la déambulation

        1.E.   Frappe quatre fois de sa verge le piédestal du 2.S. _

        2.S.        Qui va là ?

        1.E.   Les Frères A. B.. C. etc.     , qui ont été régulièrement initiés, passés et élevés au sublime grade de Maître-Maçon, et qui cherchent maintenant plus de lumière en Franc-Maçonnerie en étant avancés au grade de Maître de Marque.

        2.S.   Frères A. B. C. etc....., est-ce là un acte de votre plein gré et libre volonté ?

     Cand.   Oui.

        2.S.   Frère Premier Expert, les Candidats sont-ils honorables et possèdent-ils bien les qualités requises, sont-ils dûment et véritablement préparés ?

        1.E.   Ils le sont.

        2.S.   Ont-ils travaillé dans les carrières et produit des preuves de leurs habiletés ?

        1.E.   Oui.

        2.S.   Par quel autre droit et par quel autre secours espèrent-ils obtenir cet important privilège ?

        1.E.   Par la connaissance du mot de passe.

        2.S.   Connaissent-ils le Mot de Passe ?

        1.E.   Ils ne le connaissent pas, mais je le connais pour eux.

        2.S.   Avancez et donnez-le moi.

                 Le Mot de Passe est donné par le 1.E., à voix basse, à l'oreille du Second Surveillant en même temps que la Griffe

                 Le mot de passe est exact. Puisque les candidats possèdent toutes les qualités nécessaires conduisez les auprès du Premier Surveillant à l'Occident pour que celui-ci les interroge à son tour.

                 Le 1.E. conduit le Cand. jusqu'au 1.S. où le même cérémonial est répété

        1.E.   Frappe quatre fois de sa verge le piédestal du 1.S.

                 _

        1.S.      Qui va là?

        1.E.   Les Frères A. B. C. etc., qui ont été régulièrement initiés passés et élevés au sublime grade de Maître-Maçon, et qui cherchent maintenant plus de lumière en Franc-Maçonnerie en étant avancés au grade de Maître de Marque.

        1.S.   Frères A. B. C. etc....., est-ce là un acte de votre plein gré et libre volonté ?

     Cand.   Oui.

        1.S.   Frère Premier Expert, les Candidats sont-ils honorables et possèdent-ils bien les qualités requises, sont-ils dûment et véritablement préparés ?

        1.E.   Ils le sont.

        1.S.   Ont-ils travaillé dans les carrières et produit des preuves de leurs habiletés ?

        1.E.   Oui.

        1.S.   Par quel autre droit et par quel autre secours espèrent-ils obtenir cet important privilège ?

        1.E.   Par la connaissance du mot de passe.

        1.S.   Connaissent-ils le Mot de Passe ?

        1.E.   Ils ne le connaissent pas, mais je le connais pour eux.

        1.S.   Avancez et donnez-le moi.

                 Le Mot de Passe est donné par le 1.E., à voix basse, à l'oreille du 1.S.

                 Le mot de passe est exact. Puisque les candidats possèdent toutes les qualités nécessaires, conduisez les auprès du Très Vénérable Maître à l'Orient pour que celui-ci les interroge à son tour.

                 Le 1.E. conduit le Cand. jusqu'au T.V.M. où le même cérémonial est répété

        1.E.   Frappe quatre fois de sa verge le piédestal du T.V.M.

                 _

   T.V.M.        Qui va là ?

        1.E.   Les Frères A. B. C. etc....., qui ont été régulièrement initiés, passés et élevés au sublime grade de Maître-Maçon, et qui cherchent maintenant plus de lumière en Franc-Maçonnerie en étant avancés au grade de Maître de Marque.

   T.V.M.   Frères A. B. C. etc....., est-ce là un acte de votre plein gré et libre volonté ?

     Cand.   Oui.

   T.V.M.   Frère Premier Expert, les Candidats sont-ils honorables et possèdent-ils bien les qualités requises ?

        1.E.   Oui.

   T.V.M.   Sont-ils dûment et véritablement préparés ?

        1.E.   Ils le sont.

   T.V.M.   Ont-ils travaillé dans les carrières et produit des preuves de leurs habiletés ?

        1.E.   Oui.

   T.V.M.   Par quel autre droit et par quel autre secours espèrent-ils obtenir cette important privilège ?

        1.E.   Par la connaissance du mot de passe.

   T.V.M.   Connaissent-ils le Mot de Passe?

        1.E.   Ils ne le connaissent pas, mais je le connais pour eux.

   T.V.M.   Avancez et donnez-le moi.

                 Le Mot de Passe est donné par le 1.E., à voix basse, à l'oreille du T.V.M.

                 Le mot de passe est exact. Puisque les Candidats possèdent toutes les qualités requises et recherchent plus de Lumière en Franc-Maçonnerie, conduisez-les auprès du Premier Surveillant à l'Occident qui leur enseignera comment s'approcher de l'Orient selon les formes Anciennes et dûment établies.

                 Le cortège continue en passant par le Sud de la loge jusqu'à l'Ouest, s'arrête face au 1.S.

        1.E.   Frère Premier Surveillant.

        1.S.   Frère Premier Expert.

        1.E.   Le Très Vénérable Maître ordonne que vous enseigniez aux Candidats comment s'approcher de l'Orient selon les formes Anciennes et dûment établies.

        1.S.   (Se lève)    Frères A..., placez-vous face à l'Orient.

                 Ce qui est fait.

                 Faites un pas en partant du pied droit.

                 Ce qui est fait.

                 Ramenez le talon du pied gauche contre le talon du pied droit, les pieds formant ainsi l'angle d'une équerre.

                 Ce qui est fait, puis le 1.S. salue le T.V.M.

        1.S.   Très Vénérable Maître.

   T.V.M.   Frère Premier Surveillant.

        1.E.   le Candidat est à vos ordres.

   T.V.M.   Se lève       Frère A...., vous êtes à nouveau devant l'Autel de la Franc-Maçonnerie, mais avant d'aller plus loin il est nécessaire que vous contractiez une obligation solennelle propre à ce grade, laquelle ne contient rien d'incompatible avec vos devoirs envers Dieu, votre pays, votre prochain ou vous-même. Fort de cette assurance, êtes-vous disposé à prendre cette obligation ?

     Cand.   Oui.

   T.V.M.   Alors avancez jusqu'à l'Autel, agenouillez-vous sur les deux genoux, vos deux mains reposant sur la Sainte Bible, l'Équerre et le Compas.

 

Le 1.E. accompagne et place le Cand. et demande aux autres Cand. de poser la main droite sur l'épaule du Cand. placé devant ou à coté d'eux afin de former une chaîne jusqu'au Cand. tenant la bible. Puis le 1.E. se place a droite de l'Autel face à l'Orient.

Le T.V.M. frappe.       

Partager cet article

Commenter cet article