Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Hauts Grades

Rituel de Maître de Marque de l'Arche Royale Américaine (3)

14 Juin 2012 , Rédigé par Rituel de l'ARA Publié dans #hauts grades

Tous les Frères se lèvent. Sous la direction du Mar. les Frères forment des files égales et parallèles, de part et d'autre de l'Autel, en permettant aux Cand. témoins de bien voir la déambulation du T.V.M.. Les Surveillants sans escorte, passent intérieurement aux files, pour prendre place de part et d'autre de l'endroit où va descendre se placer le T.V.M..

Le T.V.M. descend se placer entre les Surveillants, remet son maillet au 1.S. à sa droite, son chapeau au 2.S. à sa gauche. Il s'avance ensuite seul jusqu'à l'est de l'autel et dit:

T.V.M. Frères A. B. C. etc...., si vous êtes toujours disposé à prendre l'obligation, dites "Moi", déclinez vos prénoms et nom,

                 Chaque Cand. les décline l'un après l'autre

                 Et répétez après moi:       En toute liberté et plein consentement personnel, en présence de Dieu Tout-Puissant et de cette Très Vénérable Loge de Maîtres de Marque, érigée à Sa gloire et dédiée à la mémoire d'H.A., par ceci et sur ceci, je promets et je jure très solennellement et sincèrement que jamais je ne révélerai aucun des secrets relevant du grade de Maître de Marque, à qui que ce soit, à moins qu'il s'agisse d'un Frère honorable et légitime de ce grade, ou que je me trouve au sein d'une loge légalement constituée à ce grade; et non à celui ou à ceux auxquels je n'aurai pas reconnu qualité pour les recevoir aussi légitimement que moi, tant que je ne les aurai pas strictement interrogés, dûment éprouvés, ou que je n'aurai pas été informé à leur sujet par la voie maçonnique.

                 En outre, je promets et je jure que je choisirai pour moi‑même une marque, laquelle, une fois enregistrée, je ne modifierai ni n'échangerai, et que je ne la gagerai pas une seconde fois, tant que je ne l'aurai pas libérée d'un engagement précédent.

                 En outre, je promets et je jure que si un Frère Maître de Marque me présente sa marque, en me demandant assistance, je la recevrai et la garderai en faisant droit à sa demande si c'est en mon pouvoir; sinon je lui rendrai sa marque avec le prix de son gage qui est une pièce de deux Euros, égale en valeur au quart d'un écu ou ½ shekel d’argent.

                 Tout cela je le promets et je le jure très solennellement et sincèrement, sans équivoque, restriction mentale ou faux-fuyant d'aucune sorte, sous la moindre peine d'avoir m. o. d. c. et m. m. d. t. (3), si je violais sciemment mon obligation solennelle de Maître de Marque. Ainsi que Dieu me vienne en aide et m'arme de fermeté pour la garder et la tenir.

   T.V.M.   Enlevez vos mains et, pour preuve de votre sincérité, que vos lèvres se posent sur la Sainte Bible.

Ceci est fait. Les autres Cand. le font également le 1.E. leur présentant la Bible à chacun successivement. Puis il revient à l'Autel.

   T.V.M.   Frère Premier Expert libérez ce Frère de la corde; entre lui et nous il y a maintenant un lien quatre fois plus fort

                 Ceci est fait. Le T.V.M. revient entre les surveillants, au pied de l'Orient, remet son chapeau et dit:

   T.V.M.   Regardez-moi maintenant venir de l'Orient, faisant le pas,

                 Il le fait

                 le Signe du Serment,

                 Il le fait

                 et les Signes Pénaux d'un Maître de Marque.

                 Il les fait

                 On fait le pas en avançant du pied droit,

                 Il le fait

                 En ramenant le talon du pied gauche contre le talon du pied droit, les pieds formant ainsi l'angle d'une équerre.

                 Il le fait

                 Ceci est le Signe du Serment.

                 Il le fait

                 Ceci est le premier Signe Pénal.

                 Il le fait

                 Ceci est le Second Signe Pénal.

                 Il le fait

                 En entrant dans une Loge de Maîtres de Marque ou en la quittant, approchez-vous de l'Autel avec ce pas, et saluez les Grandes Lumières avec ce Signe du Serment et ces Signes Pénaux.

                 Ceci est le Signe de Rejet.

                 Il le fait

                 Il fait allusion au rejet de votre travail. Ceci est l'Attouchement.

                 Il le fait

                 Il fait allusion à la manière par laquelle vous avez reçu votre salaire.

                 Ceci est le Grand Signe d'Appel d'un Maître de Marque. Il fait allusion à la manière de porter le résultat de votre travail.

   T.V.M.   Je vous tends maintenant la main droite en témoignage d'Amitié et d'Amour fraternel, et je vais vous communiquer les Attouchements et les Mots de ce grade, mais avant de le faire, je désire vous rappeler un point de votre obligation.

                 Vous venez de jurer solennellement que vous recevriez la Marque d'un Frère Maître de Marque quand elle vous serait offerte en gage, et que vous satisferiez à sa demande si cela vous était possible; sinon, que vous lui rendriez sa Marque avec le prix de son gage. Je vous demande maintenant de me prêter le quart d'un écu, pour lesquels je vous offre ma Marque en gage.

Le T.V.M. tend sa Marque au Cand. Si ce dernier hésite à prendre la Marque, le T.V.M. lui dira

   T.V.M.   Vous avez juré de recevoir la Marque d'un Frère; vous ne pouvez refuser de prendre ma Marque.

                 (Le Cand. prend la Marque, et le T.V.M. poursuit) Satisferez-vous à ma demande ? Ou me retournerez‑vous ma Marque, pour que je puisse aller solliciter quelque autre Frère ?

     Cand.   (Propose de rendre et tend la Marque.)

   T.V.M.   (Refusant de prendre la Marque.)

                 Vous avez juré que vous retourneriez la Marque d'un Frère avec le prix de son gage, qui est une pièce de deux Euros, égale en valeur au quart d'un écu. Vous devez me rendre ma Marque avec la valeur de son gage !

     Cand.   (Incapable d'y satisfaire, se tait.)

   T.V.M.   Vous êtes bien, en effet, dans une situation misérable! Mes Frères, voyez ici, devant vous, un Frère Maître de Marque si totalement démuni qu'il est incapable de satisfaire à un point particulier de son obligation. Qui l'aidera?

        1.E.   Moi ! (Il tend au Cand. un pièce de 1/4 d'Écu, ou de 2Euros. Puis le Cand. rend la Marque au T.V.M. et lui donne la pièce.)

   T.V.M.   Frère A..., vous n'avez pu satisfaire à un point particulier de votre Obligation que grâce à l'aide d'un Frère. C'est la manière que nous, Maîtres de Marque, utilisons pour graver dans l'esprit de tout candidat à ce grade une autre importante leçon. La voici : Si au cours de votre vie vous rencontrez un Maître de Marque, si totalement démuni et dans le besoin, souvenez-vous de cet instant où, agenouillé à l'Autel maçonnique d'une Loge de Maîtres de Marque, vous fûtes incapable de satisfaire à un point particulier de votre obligation sans l'aide d'un Frère. Vous en souvenant, donnez au moins le quart d'un écu pour soulager son besoin et, quoique ce montant soit bien faible, il est des moments et des occasions dans la vie de beaucoup d'entre-nous où, même cette somme généreusement donnée, avec un mot d'affection, peut, non seulement, sauver un Frère des tourments de la faim mais aussi, peut-être, empêcher l'accomplissement d'un crime. Vous souvenant toujours de cela, mon Frère, ce que vous donnerez, donnez-le généreusement, car le Seigneur aime celui qui donne avec générosité.

   T.V.M.   Je vais maintenant, avec l'aide du Premier Expert, vous confier l'Attouchement de passage, le Mot de passe, l'Attouchement et le Mot d'un Maître de Marque. Relevez-vous donc et prenez‑moi la main comme je vous la tiens.

                 Le T.V.M. donne au Cand. l'Attouchement de Maître-Maçon.

                 Frère Premier Expert, voulez-vous être éprouvé en-deçà ou au-delà ?

        1.E.   Au-delà.

   T.V.M.   Au-delà de quoi et vers quoi ?

        1.E.   Au-delà de l'Attouchement de Maître-Maçon vers l'Attouchement de passage de Maître de Marque.

   T.V.M.   Donnez-le moi.

                 Le Cand. aidé par le 1.E. le donne. Qu'est-ce que ceci ?

        1.E.   L'Attouchement de passage d'un Maître de Marque.

   T.V.M.   Appelle-t-il un nom ?

        1.E.   Oui.

   T.V.M.   Voulez-vous me le donner ?

        1.E.   Ce n'est pas ainsi que je l'ai reçu et ce n'est pas ainsi que je le communiquerai jamais ainsi.

   T.V.M.   Comment le communiquerez-vous ?

        1.E.   Je le donnerai par syllabes avec vous.

   T.V.M.   Commencez en donnant une syllabe.

        1.E.   (Donne la dernière syllabe P..)

   T.V.M.   (Donne la première syllabe J..)

   T.V.M.   Ceci est l'Attouchement de passage d'un Maître de Marque et J. P. est le nom qu'appelle cet attouchement, qui est échangé par syllabes, en commençant par la seconde. L'attouchement se donne de.....

                 Ce mot fait allusion à l'ancien port de mer auquel la plupart des matériaux pour la construction du Temple du Roi Salomon étaient envoyés par radeaux, depuis le Mont Liban. La tradition maçonnique rapporte qu'à cet endroit, la côte était si escarpée qu'il était difficile aux ouvriers de la gravir sans une aide extérieure, qui leur était fournie au moyen de cette forte griffe, donnée par des ouvriers, mis en place à cet effet.

                 Frère Premier Expert, voulez-vous être éprouvé en deçà ou au-delà ?

        1.E.   Au-delà.

   T.V.M.   Au-delà de quoi et vers quoi ?

        1.E.   Au-delà de l'Attouchement de passage de Maître de Marque vers l'Attouchement de ce grade.

   T.V.M.   Donnez-le. (Le Cand. aidé par le 1.E. le donne). Qu'est-ce que ceci ?

        1.E.   L'Attouchement de Maître de Marque.

   T.V.M.   Appelle-t-il un nom ?

        1.E.   Oui.

   T.V.M.   Voulez-vous me le donner ?

        1.E.   Ce n'est pas ainsi que je l'ai reçu et ce n'est pas ainsi que je le communiquerai.

   T.V.M.   Comment le communiquerez-vous ?

        1.E.   Je le donnerai par syllabes avec vous.

   T.V.M.   Commencez en donnant une syllabe.

        1.E.   (Donne la dernière syllabe) W...

   T.V.M.   (Donne la première syllabe) M...

   T.V.M.   Ceci est l'Attouchement du Maître de Marque et M.W. est le nom qu'appelle cet attouchement, qui est échangé par syllabes en commençant par la dernière. L'attouchement se donne de..... formant la lettre…., les pieds droits côte à côte; les jambes formant ainsi la lettre…., les bras ployés, les coudes formant un angle droit collés au corps, les bras formant ainsi la lettre….. Ceci fait allusion à un certain passage des Écritures : "Et l'Éternel me dit: Fils de l'Homme sois attentif, et regarde de tes yeux ! Écoute de tes oreilles tout ce que Je te dirai au sujet de toutes les ordonnances de la maison de l'Éternel et de toutes ses lois. Considère attentivement l'entrée de la maison et toutes les issues du sanctuaire."

Les Officiers retournent à leur place. La loge est assise. Le Cand. est assis auprès du 1.E.. Après une pause, La Confusion s'instaure avec bruits et chuchotements.

   T.V.M.       Frère Premier Surveillant, quelle est la cause de cette confusion ?

        1.S.   Les Ouvriers sont arrêtes par manque d'une C.D.V. pour laquelle, je le crains, aucun ordre n'a été donné.

   T.V.M.   Cet ouvrage fut confié au Grand Maître H. A.. Connaissant sa ponctualité, je suis persuadé qu'il a été achevé! Frères Surintendants approchez-vous de l'Orient.

Les trois Su. se rendent, en sortant de leur place par la gauche, devant l'Autel du T.V.M.. Le M.Sur. se place entre les deux autres face à l'Orient.

   T.V.M.   Présente un dessin de la C.D.V. portant sa marque, et dit

                 Un ouvrage de cette forme, et portant cette marque, vous fut-il présenté pour examen ?

   M.Sur.   (Consulte les deux autres Su. à voix basse).

                 Très Vénérable Maître, après nous être consultés, il apparaît qu'une pierre de cette forme, portant cette marque, fut présentée pour examen. Elle n'était ni carrée ni rectangulaire. Des matériaux équarris et des matériaux équarris seulement, sont ceux que nous avions ordre de recevoir. Elle ne portait la marque d'aucun ouvrier connu, et ne connaissant pas la marque qui y était gravée, nous fûmes unanimes à la considérer impropre à la construction et nous la jetâmes parmi les gravats.

   T.V.M.   Voilà qui est vraiment regrettable car, de cette pierre dépend l'achèvement du Temple. Recherchez‑là avec méthode parmi les gravats et voyez si on peut la retrouver.

                 Les Su. la cherchent, la trouvent et la ramènent à l'Orient

   M.Sur.   Très Vénérable Maître, une recherche méthodique a été faite et la pierre a été retrouvée.

   T.V.M.   Montrez-la moi. (ce qui est fait)

   T.V.M.   (Examine la pierre, la tient dans sa main et dit : )         C'est la pierre rejetée par vous qui bâtissiez, qui est devenue la pierre d'angle du Temple. Frère Premier Expert conduisez le candidat à l'Orient.

                 Le Cand. est amené devant le piédestal du T.V.M..

                 Ceci est une imitation de la C.D.V. sur laquelle ce grade est fondé. Sa couleur blanche est une allusion à un certain passage de l'Écriture: "À celui qui vaincra je donnerai de la manne cachée, et je lui donnerai une pierre blanche; et sur cette pierre est écrit un nom nouveau, que personne ne connaît, si ce n'est celui qui le reçoit."

                 Le nom nouveau que je vous présente en tant que Maître de Marque est composé de certains mots dont les lettres H.T.W.S.S.T.K.S. sur cette pierre,sont les initiales. Ces mots sont   .... On enseigne à tout Compagnon de placer sa marque, dont traite son obligation,à l'intérieur de ce cercle de lettres. Elle fut antérieurement la Marque personnelle de notre Grand-Maître H. A. et est maintenant devenue la Marque générale du Métier.

   T.V.M.   Je vous présente maintenant les Outils de Travail du Maître de Marque. Ce sont le Ciseau et le Maillet.

                 Le Ciseau démontre les avantages moraux de la discipline et de l'éducation. L'esprit, tel un diamant dans son état originel, est brut et grossier mais, comme l'action du ciseau sur sa gangue extérieure fait apparaître les beautés inhérentes au diamant, l'éducation fait ressortir les vertus cachées de l'esprit et les pousse à parcourir le vaste champ de la matière et de l'espace, pour y faire ressortir le sommet des connaissances humaines, notre devoir envers Dieu et nos semblables.

                 Le Maillet nous enseigne moralement à corriger nos imperfections et à garder l'être humain au niveau qui est le sien dans l'échelle des choses, pour que, par une conduite paisible, il puisse, à l'école de la discipline, apprendre à être heureux de son sort. Ce que le maillet est à l'ouvrier, la raison éclairée l'est aux passions; elle domine l'ambition, elle calme la jalousie,elle modère la colère, et encourage les bonnes dispositions; ce qui fait naître parmi les bons Maçons cet ordre convenable "que rien de terrestre ne peut créer ou détruire la calme illumination de l'âme, et la joie profonde."

Partager cet article

Commenter cet article