Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Hauts Grades

Secrets oraux des 4 derniers degrés du Rite de Misraïm (2)

23 Mai 2012 , Rédigé par Armand ROMBAUTS, 33.’. 66.’. 90.’. Publié dans #hauts grades

Secrets oraux du 89e.°. Degré de Naples

89-a : Heureusement toute la Nature est peuplée d'une Hiérarchie de créatures et l'homme n'est pas perdu ni isolé dans le pullulement des Etres.

Il y a sa place déterminée, ni en haut, ni en bas, mais vers le milieu car il est un être double, à la fois matière et esprit. Il en résulte que de même que l'homme peut aider les créatures qui lui sont inférieures, de même il peut

recevoir de l'aide de la Hiérarchie des Etres qui lui sont supérieurs.

89-b : Il y a d'abord des Instructeurs dans l'Invisible. Il y en a plusieurs. Il en est de diverses nations, notamment un Instructeur noir. Chacun agit par induction sur une partie de l'humanité et donne à certaines races certains courants de pensées.

Cette chaîne d'Instructeurs a inspité des prophètes, des sages, des législateurs à toutes les périodes cruciales de l'histoire. Elle est permanente dans l'Invisible, on peut donc la percevoir facilement par la voie de la Méditation profondeet en recevoir impulsions et lumières intérieures. Il y a ainsi une sorte de doctrine initiatique universelle et elle s'exprime par la voie du symbolisme universel.

89-c : Attention cependant, il est de tradition certaine et de pratique courante que des échanges de pensées et de puissances peuvent avoir lieu à l'occasion de cérémonies rituelles. Nos ancêtres égyptiens disaient que les rites sacrés faisaient "descendre les Dieux, qui se mouvaient dans les Temples et venaient animer leurs images".

C'est là le privilège des Initiés véritables de relier le Ciel à la Terre. Leur prière a des effets immédiats: l'Echelle de notre Grand Sceau le rappelle.

Cela exige une grande pureté de coeur, une grande foi et une grande confiance et aussi un corps pur detout alimentcarné. Ces "contacts" ne peuvent se faire que dans une ambiance céleste. Toute peur physique doit être absente: "mon coeur ne tremble pas" disait l'Initié à ce degré.

Pourquoi redouter la présence d'un ami, d'un protecteur, d'un guide bienfaisant ? La foi est nécessaire, c'est-à-dire un désir, une volonté, un appel de l'Etre invisible.

On n'a rien sans peine, rien sans effort, rien sans émission de volonté et d'énergie. Il faut donc appeler et désirer.

89-d : On obtient alors:

a) ou bien une Illumination personnelle : l'entrée en son coeur d'une joie céleste, d'une Sagesse illuminante, d'une divine présence d'un hôte divin; c'est l'extase, le ravissement, la suavité de l'Union;

b) ou bien une sensation collective d'une présence invisible, qui apporte aux assistants, aide, amour, illumination. Le chant collectif, la chaîne favorisent le phénomène.

89-e : Ces contacts rares mais puissants s'accompagnent parfois de troubles physiques: la terre tremble ou bien la foudre brille et tombe, les vitres se brisent, les murs oscillent.

En effet l'économie et l'équilibre du monde sont troublés par tout phénomène exceptionnel.

89-f : Le végétarisme et la continence de l'officiant sont des facteurs de succès en ce domaine particulier.

89-g : Un entraînement personnel de l'adepte est également nécessaire. Sa vie doit être une prière permanente. Les exercices respiratoires ou la pratiquedite de la "boule blanche", favorisent la maîtrise parfaite de l'esprit sur le corps et le dédoublement de nos facultés et de nos puissances. Un serpent de feu court alors du coccyx à la racine du nez.

89-h : Il est téméraire de quitter sa place pendant une expérience de Théurgie.

89-i : On peut en arriver à s'identifier avec lefeu secret, moteur de l'Univers vivant, et ce, sans danger et sans dommage. C'est le sens du cordon du grade: rouge feu bordé de noir.

Conclusion du Grade 89

Des contacts sont possibles entre l'homme de désir, l'Initié, l'ami de Dieu et les Puissances spirituelles, qui le dépassent par leur nature et leurs possibilités. Mais ils sont difficiles à établir; c'est la récompense d'un long entraînement. Une grâce exceptionnelle récompense les coeurs persévérants.

Secrets oraux du 90e.°. Degré de Naples

90-a : Le dernier degré de l'Ordre confère à l'Initié une sorte de sagesse cosmique. Il plane, il domine le monde, il juge de façon sereine. Il remplit ainsi une sorte de royauté sociale consciente symbolisée par le sceptre de notre cordon.

Il se rend compte du Devoir des Initiés d'éclairer et de guider leurs semblables, les malheureux profanes, si souvent victimes de mauvais bergers.

Quel est le devoir le plus urgent, le plus essentiel ? Apporter aux hommes et leur enseigner la paix. Tel est l'Idéal imprescriptible de l'Initié, Paix aux hommes (formule propre au Rite de Misraïm).

Cette Paix est à la fois intérieure (chaque être étant éclairé sur son propre mystère et son grandiose destin) et extérieure (la collectivité des hommes devant organiser la vie sociale sur la collaboration pacifique de tous, à l'exclusion de tout moyen de coercition militaire).

Qu'il en soit ainsi : Fiat !

90-b : L'Initié doit également se rendre compte des grands obstacles que la rivalité commerciale des nations met à l'entente universelle.

Il doit même prévoir des périodes d'épreuves et d'obscurcissement: de guerres, de rapines, de destructions, de crimes, de déchaînements de la haine, sous la pression de nationalismes aveugles.

Il doit prévoir que les sages ne seront plus en sécurité, mais connaîtront la persécution, la prison, les tortures et la mort. Prévoyant ces heures de douleur et de régression sociale, le Maître initié devra beaucoup insister pour que les Ordres initiatiques en reviennent au secret traditionnel, aux plus sévères disciplines du travail collectif souterrain, à l'adoption de noms mystiques pour cacher les noms et les identités profanes: à l'enseignement rigoureusement verbalà l'exclusion de tout écrit quelconque.

Mais jamais il ne devra désespérer de l'humanité, ni de la lente progression de ses destinées.

Peser sereinement toute chose, c'est là la Sagesse (Sophia).

90-c : Jamais l'Initié ne doit perdre sa confiance en lui-même. Il a en lui une parcelle de Divinité, un feu secret d'éternité (c'est bien cette parcelle de divinité, le Corps solaire ou Hermès qui s'exprime dans toutes ses potentialités dans la voie alchimique interne). Il doit à la fois (cf. son tablier) donner des fruits spirituels et se rendre humainement et socialement utile et ne jamais perdre le contact avec la Puissance Suprême: de là, sur son tablier, l'arbre chargé de fruits, à gauche, et l'échelle mystique à droite.

Conclusion du 90e.°.Degré de Naples

Le Sage est le possesseur et l'initiateur de la Paix.

Note générale: Le 90ème degré est l'aboutissement logique de toute notre étude initiatique. Il donne des leçons philosophiques de la maç.°. une admirable synthèse, une claire conclusion. L'initié connaît sa vraie place au sein de l'Univers vivant; il en sait les limites, les servitudes et les grandeurs; il n'a point à modifier ce qui est, en dehors de sa volonté: il doit s'incliner devant le plan cosmique où il est intégré. Il en percevra alors l'aimantation secrète, la vie occulte, la joie spirituelle, ce que Pythagore appelait "l'Harmonie des Sphères". N'est-ce pas là, enfin, le seul, l'admirable, le but réel de toute Initiation ?

 

Partager cet article

Commenter cet article