Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Hauts Grades

Un chrétien authentique peut-il être un rosicrucien conscient ?

20 Avril 2012 , Rédigé par Louis Mpala Publié dans #spiritualité

Je ne suis pas rosicrucien et je n’ai jamais fait partie d’aucun mouvement mystique. Les Rosicruciens de Lubumbashi me connaissent pour avoir discuté avec eux publiquement sur les antennes de la R.T.N.C. en date du 01/02/2003 et 08/02/2003.

Pour bien répondre à ma question, je dois faire mienne cette déclaration du Pape Léon XIII : « La première loi de l’histoire est de ne pas oser mentir, et la seconde de ne pas oser ne pas dire la vérité ».

Un chrétien authentique ne peut pas être un rosicrucien conscient, et ce de par la conception que chacun d’eux se fait de Jésus, de la résurrection, de la réincarnation, de Dieu, de l’homme, du péché, de l’Eglise et de la communion des Saints.

Je tiens à signaler que tout mon propos sur la Rose-Croix AMORC relève de mes lectures.

1. Que dire de Jésus-Christ ?

Pour tout chrétien authentique, Jésus est non seulement Homme, il est aussi Dieu. Il est vrai homme et vrai Dieu. Semblable à l’homme sauf en ce qui concerne le péché, Jésus est mort pour le salut des hommes. Celui qui l’accepte comme Seigneur, Dieu et Sauveur, aura la vie éternelle s’il met en pratique ses commandements. Jésus est, pour le chrétien authentique ou conscient, la révélation de Dieu le Père. Jésus a parlé publiquement et ce que ses disciples entendaient dans le creux de l’oreille, devrait être proclamé sur les toits, recommandait-il ( Mt 8,15). Donc pas de secret pour son enseignement.

Le chrétien authentique sait qu’il est sauvé par la FOI, par la GRACE divine et non par ses propres efforts seulement. Jésus nous a apporté un salut unique et définitif.

Pour le Rosicrucien, de n’importe quelle tendance, Jésus n’est pas Dieu, il est un des messagers de Dieu. Il est un des avatars au même titre que Krishna, Bouddha et tant d’autres. Harvey Spencer Lewis (1889-1944), dans son livre La vie mystique de Jésus, refuse le caractère unique de la conception et de la naissance de Jésus qu’il nomme maître Jésus. Ainsi il n’est pas le Fils de Dieu. Pour H.S. Lewis Jésus n’est pas mort sur la croix pour libérer l’homme du péché. Jésus s’évanouie et des médecins esséniens l’ont réanimé. Comme on le voit, pour H.S. Lewis la vie de Jésus telle qu’elle nous est donnée dans la Bible est incomplète, en partie erronée et considérablement voilée. Donc la Bible n’est plus fiable à 100%. Seules les archives rosicruciennes contiennent la vérité sur Jésus. Celui-ci n’est pas Dieu et n’a sauvé personne. Par ailleurs, H.S. Lewis affirme que Jésus est né des parents gentils, et le sang aryen coulait dans leurs veines tandis que leur cœur et leurs esprits étaient pénétrés par les Enseignements de la Fraternité essénienne.

Comme on le voit, là où le Chrétien authentique confesse Jésus Christ Dieu fait homme, Sauveur et Seigneur, le Fondateur de la Rose-croix AMORC et ses disciples authentiques parlent du maître Jésus et du Christ initié, ayant un enseignement secret.

Que dire de la résurrection ?

2. Incarnation, Résurrection ou Réincarnation ?

Pour le chrétien authentique, Dieu s’est incarné. Il a pris la chair humaine et est devenu Jésus. Cette incarnation a eu lieu une seule fois dans l’histoire du monde. Voilà qui explique le caractère unique du salut apporté par Jésus-Christ. Mort sur la croix, il est ressuscité le troisième jour conformément aux Ecritures (1 Cor 15, 15). Pour le Chrétien authentique, après la mort vient le jugement (Hb 9, 27) et il n’y a aucune autre vie de repêchage.

La Rose-croix, toutes tendances confondues, confesse la réincarnation, par le concept de Karma-Samsara, Loi de la rétribution. Plusieurs raisons sont évoquées dont l’exigence morale de la justice devant les injustices du monde, la vie étant courte, il est absurde que le destin de l’homme soit fixé une fois pour toutes : seule la réincarnation peut expliquer pourquoi certains enfants sont plus doués que les autres, la réincarnation s’explique aussi par l’évolution du monde et de l’humanité. L’homme, dans cette optique réincarnationniste, est artisan de son propre salut. Pas question de grâce, sauf les efforts personnels et la GNOSE, la connaissance peuvent conduire au salut. Pas question de Paradis et d’Enfer, seule la Fusion.

De ce qui précède, on comprendra que le chrétien authentique croit en la Résurrection et le Rosicrucien conscient croit en la réincarnation.

Que dire de Dieu ?

3. De quel Dieu s’agit-il ?

Le Chrétien authentique, de par sa foi, croit en un Dieu personnel, créateur du ciel et de la terre, du monde visible et invisible, maître de l’Histoire. Il est Unique, transcendant, Omniscient, Omnipotent. Le Chrétien authentique confesse qu’il y a un seul Dieu et trois personnes en un seul Dieu. C’est le mystère de la trinité.

Le Rosicrucien conscient, de par sa profession de foi du Rosicrucien, sait qu’il existe une Energie Unique qui est à l’origine de toutes choses visibles et invisibles et son essence se propagent dans l’Univers et son Intelligence et sa conscience animent la personnalité de l’homme. Le dieu rosicrucien s’exprime sous trois manifestations : dans le macrocosme, comme lumière, vie et amour ; dans le microcosme, comme âme, ego et corps ; dans les sciences et les arts matériels comme thèse, antithèse et synthèse, tout cela étant symbolisé par le Triangle.

La Rose-croix est un panthéisme ou mieux un mysticisme panthéiste. Le dieu de la Rose-croix est un « dieu de la conscience », comme les Rosicruciens l’appellent. Chacun d’eux en parle et le conçoit selon le degré de son Evolution et compréhension. Energie, ce dieu est unique. Son essence se propage dans l’univers. Son Intelligence et sa conscience animent la personnalité de l’homme. Cette conception panthéiste de Dieu s’apparente au Sanatana – Dharma (Hindouisme) où Brahman et Atman sont des concepts clés.

De ce qui précède, on comprendra pourquoi le Rosicrucien conscient sait que la Sagesse Universelle se manifestant par les lois de Nature justifie sa FOI (et non la Raison et 1ère foi dans son credo) en l’Omniscience, l’Omnipotence, l’Omniprésence et l’Amour Cosmique. Ici le panthéisme se fait encore jour : Sagesse Universelle, Energie, Cosmos se confondent.

Là où le Chrétien authentique professe le Monothéisme, le Rosicrucien conscient proclame le Panthéisme. Le premier croit en un Dieu personnel, le dernier a foi en un dieu impersonnel.

Que dire de l’homme ?

4. Quelle conception de l’homme ?

Le chrétien authentique sait qu’il est créé à l’image de Dieu, tout en étant différent de Dieu. Composé d’un corps animé, le Chrétien reçoit sa dignité humaine dès la conception. Il sait qu’à la mort, il sera là où se trouve son Sauveur Jésus-Christ sans se fondre en lui. Son salut se joue dans sa vie terrestre unique. Dans sa vie, il compte plus sur son Dieu que sur ses efforts personnels.

Le Rosicrucien conscient sait que le souffle entre dans le corps à la naissance quand le bébé pousse le premier cri et c’est à ce moment, dit-il, que l’homme devient une personnalité vivante. Le Rosicrucien sait qu’il est un segment de l’Ame universelle et qu’il réside dans un véhicule mortel, le corps, pour des fins diverses.

Le Rosicrucien authentique se reconnaît être une partie (segment) de l’Ame Universelle, qui est dieu dans ce panthéisme. .

Si le chrétien authentique créé à l’image de Dieu ne se fond pas en son Dieu personnel et a un corps avec lequel il ressuscitera à la fin des temps, le Rosicrucien conscient se fondra dans l’Ame Universel en laissant le véhicule mortel.

Que dire du péché ?

5. Que penser du péché ?

Le Chrétien authentique accepte la doctrine du péché originel et cela justifie la Venue de Jésus-Christ, le Fils Unique de Dieu, né du Père avant tous les siècles, Dieu, né de Dieu, lumière, née de la lumière, vrai Dieu, né du vrai Dieu. Voilà pourquoi le Chrétien authentique reconnaît un seul baptême pour le pardon des péchés. Il accepte aussi le Sacrement de pénitence où il rencontre son Dieu pour recevoir le pardon du péché. Il sait que tout péché sera pardonné à l’exception du péché contre l’Esprit, péché refusant tout pardon de la part de Jésus-Christ.

Dans la Prière Noster Pater, le Chrétien demande à son Dieu de le délivrer de tout mal et de n’être pas laissé tomber en tentation. Ce chrétien sait que c’est lui-même qui pèche et non une partie de son être, à savoir le corps ou sa conscience. Pécheur, il est tout entier.

Le Rosicrucien conscient sait que seuls le corps et la conscience sont faillibles et que, pour chaque erreur (et non péché), son corps et sa conscience doivent une compensation (comme une renaissance malheureuse), car l’homme est né avec une âme pure du péché originel et c’est de l’ignorance et de l’ignorance seulement qu’il doit être délivré (grâce à l’illumination provenant de l’enseignement de la Rose-Croix). La GNOSE donne la vraie connaissance et délivre l’homme de l’ignorance, Avidya en hindouisme. Socrate et Bouddha se font aussi entendre dans ce 5ème article de la profession de foi du rosicrucien.

Là où le Chrétien authentique accepte le péché originel, le Rosicrucien conscient le rejette. Là où le Chrétien authentique parle du péché, le Rosicrucien conscient parle de l’erreur. Du Mal, le Chrétien authentique demande la délivrance de la part de Dieu, mais le Rosicrucien conscient, par ses efforts le conduisant à l’illumination, se délivrera de l’ignorance seulement.

Que dire de l’Eglise et de la communion des saints ?

6. Qu’en est-il de l’Eglise et de la communion des saints ?

Le Chrétien authentique sait qu’il appartient à l’Eglise, Corps du Christ. Il sait qu’il en est membre et qu’il doit vivre en communion avec l’Eglise visible et en communion des saints. Tous appartiennent à une même famille, celle des enfants de Dieu. Jésus-Christ en est la tête et sa parole est source de vie. Il a donné son corps et son sang, et l’Eglise visible doit faire le mémorial de la Sainte Cène. Il est dans l’eucharistie pour fortifier son peuple. Jésus est la Vie, la Vérité et le Chemin. Le suivre c’est se mette à son Ecole et celui qui suit son Enseignement aura la vie éternelle. Jésus est la solution des problèmes du chrétien authentique, car celui qui invoquera son Nom sera sauvé et au Nom de Jésus tout genou fléchit. Il a tout vaincu. Tout chrétien authentique sait qu’il ne doit jamais mettre sa foi en un mortel.

Le Rosicrucien conscient sait que la fraternité rosicrucienne est une école dont les enseignements visent à l’épanouissement de la conscience intérieure. Il sait aussi que l’autorité et les fondements de la fraternité rosicrucienne résident dans les réponses qu’elle apporte à l’homme et dans l’inspiration que ses dirigeants reçoivent du cosmos.

Le Chrétien authentique parle de l’Eglise et le Rosicrucien fait appel à la fraternité rosicrucienne. Les enseignements de l’Eglise proviennent de Dieu le Père, de Dieu le Fils, Jésus-Christ et de Dieu le Saint-Esprit, et tout est dans la Bible sans oublier la Tradition. Le Rosicrucien conscient fait de la Fraternité rosicrucienne une école dont l’autorité et ses fondements résident dans les réponses codifiées dans des monographies (et se faisant voir aussi dans les expériences mystiques) et c’est du Cosmique que les dirigeants reçoivent l’inspiration. C’est ici qu’intervient l’inspiration. C’est ici qu’intervient le 7ème article de la profession de foi du rosicrucien. Ainsi le Rosicrucien sait que les grands initiés de la fraternité visible de l’Ancien et mystique Ordre de la Rose-croix représentent les maîtres invisibles de la Grande Loge Blanche et qu’ils accomplissent leur œuvre cosmique au service de l’humanité.

Si les grands initiés de la fraternité visible peuvent être confondus à la Hiérarchie ésotérique composés de ceux qui ont atteint le 12ème degré, degré final, que dire des maîtres Cosmiques dont ils sont les représentants sur la terre ?

Le Rosicrucien conscient sait que les Maîtres Cosmiques oeuvrent en permanence au service de l’humanité, et en cela, ils constituent la Grande Loge Blanche, c'est-à-dire le Gouvernement Occulte du monde. Autrement dit, notre monde a un autre Gouvernement Occulte et seul le Rosicrucien conscient sait en quoi consiste ce Gouvernement Occulte. Alors à quoi sert notre Gouvernement visible ? Qui peut vérifier l’existence de ce Gouvernement Occulte et de son efficacité ? Seul le Rosicrucien conscient. Comment le fera-t-il ? C’est ici que la Rose-croix devient une voie de salut et met à la disposition de ses croyants une panoplie de prières, invocations, cérémonies et un arsenal d’objets liturgiques et des rites.

De tout ce qui précède, un chrétien authentique ne peut pas être un rosicrucien conscient. Nous avons affaire à deux visions du monde qui s’excluent et il sied de signaler que la Rose-Croix n’est pas une philosophie ; elle est bel et bien une RELIGION et pire encore, elle se dit être supérieure à la religion , car elle est, selon eux, un mysticisme.

Mes prochaines publications, si Dieu YHWH le permet, porteront sur la Rose-Croix comme religion et sur l’approche critique de la réincarnation quant à ce qui concerne les arguments pro et contre.

 

Source : http://www.louis-mpala.com/

Partager cet article

Commenter cet article

louis Mpala 08/07/2014 02:07


merci pour votre tolérance qui vous q permis de mettre mon article en ligne et pour votre honnêteté intellectuelle de donner la source de l'article.


LOUIS

jean michel awoumou abanda 23/12/2013 13:17


Cher frère en Christ,je salue la pertinence de cet article qui vient remettre en cause les faux enseignemenst de ces ordres mystiques et ésotériques ,l 'ignorance de la parole de Dieu fait en
sorte que beaucoup avalent leur soi disant connaissances ,c'est le péché des origines qui se perpétue à travers eux ,que léglise fasse tout et comme, elle le fait si bien pour laiiser allumé le
flambeau de la foi allumé par les premiers ,PIERRE TUES PIERRE ET SUR CETTE PIERRE JE BATIRAI MON EGLISE  

insignis 20/04/2012 20:11


Si je suis d'accord avec le contenu de ce qui est dit sur les R+C, je ne suis pas d'accord avec l'affirmation qui déclare on ne peut être R+C et Chrétien.


 


Il faut d'abord définir ce qu'est un véritable chrétien et aussi débarasser le mythe pour aller vers la vérité.